Les Indes fourbes

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Adaptation

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756035734

Résumé de l'album Les Indes fourbes

Don Pablos de Ségovie fuit l'Espagne pour tenter de s'enrichir aux Indes. Mais comme le pays qu'il a quitté, il connait moults aventures et déchéances. C'est sa quête de l'Eldorado qu'il racont à l'Alguazil majeur et ami de son maitre Don Diego Coronel y Zuñiga, qui aura trouvé un destin funeste lors de ce périple. Ce qui interesse surtout l'Alguazil de Cuzco, c'est l'emplacement de l'Eldorado...

Par Berthold, le 05/09/2019

Notre avis sur l'album Les Indes fourbes

Cela fait des années qu'Alain Ayroles et Juanjo Guarnido rêvaient de travailler ensemble. Ils pensaient à une suite du Don Quichote de Cervantes, ils cherchaient un récit picaresque dans le genre et ils ont pensé au roman de Don Francisco de Quevedo Villegas intitulé El Buscon qui est devenu un grand classique de la litterature espagnole. Quevedo pensait d'ailleurs en écrire une suite qu'il ne fit jamais.
Ayroles et Guarnido imaginent alors de nouvelles aventures à ce cher Don Pablos de Ségovie, vagabond, seigneur, mendiant, proxénète, voleur, tricheur et aventurier... Ses malheurs font notre bonheur !

Ayroles a su imaginer un récit qui reste dans l'esprit d'El Buscon de Quevedo et nous offre une grande aventure qui ne déçoit jamais et nous donne un final grandiose très surprenant.
C'est très bien écrit, bien mené et la mise en scène est excellente. Les auteurs se jouent par moment de nous. Il y a de l'humour, mais aussi quelques passages violents qui peuvent en choquer certains. Mais tout cela fait partie du récit. Le personnage de Don Pablos est vraiment tel qu'imaginé par Quevedo. Ayroles frappe fort avec ce scénario époustouflant et grandiose. Un récit d'aventure comme nous n'en avons pas lu depuis un bon moment, quel fait plaisir d'avoir de la lecture populaire dans le genre.

Juanjo Guarnido nous a déjà estomaqué par son talent sur Blacksad. Avec Les Indes fourbes, il frappe encore un grand coup. C'est beau, lumineux… C'est fort, tout simplement. Nous comprenons pourquoi il a mis quasiment trois ans pour ce roman graphique qui en vaut vraiment la peine. Les couleurs sont magnifiques et très bien choisies. Le dynamisme des planches ne laisse aucun moment de répit. Guarnido faire ressortir les émotions et les expressions des personnages croisés dans cette aventure. Il rend un bien bel hommage aux œuvres de Diego Velasquez, grand peintre espagnol (1599-1660) connu, entre autres pour ses tableaux comme Le triomphe de Bacchus, Les Ménines ou encore La reddition de Breda. Il suffit d'admirer cette couverture magnifique… !
Un chef d'oeuvre, peut-être même l'album à ne pas manquer de cette rentrée 2019. Il mérite une très belle place dans vos bibliothèques. L'incontournable du moment.

Par , le

Nos interviews liées

Alain Ayroles

Sceneario.com : Bonjour Alain. Ton actualité est la sortie tant attendu du dernier tome de la série D. Peux tu nous parler de la genèse de cette saga ? Alain AYROLES : A la fin de Garulfo, j'ai proposé à Bruno Maïorana de lui écrire une histoire de vampires, sachant que ce sujet le passionnait depuis toujours. Bruno m'avait mis en garde : au vu de l'incroyable profusion de romans, de films et de bd traitant de vampires, il allait être difficile de produire quelque chose d'original. Je savais aussi que ce connaisseur serait intraitable quant à la fidélité à l'esprit du genre. Le défi était stimulant ! Sceneario.com : Quelles en ont été les influences ? Alain AYROLES : J'avais été marqué par le remake que Werner Herzog avait fait du Nosferatu de Murnau. Mes autres références cinématographiques étaient les Dracula de la Hammer, celui de Coppola, le Bal des vampires de Polanski ou les Prédateurs de Tony Scott [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Alain Ayroles entre la cape et les crocs.

Sceneario.com : Bonjour Alain. Ton actualité est la sortie du dixième et dernier acte de la série (culte) De Cape et de Crocs . Avant toute chose, peux tu te présenter pour nos lecteurs ?
Alain Ayroles : Je suis le scénariste de De cape et de crocs, dessiné par Jean-Luc Masbou, de Garulfo, série aujourd’hui terminée, et d’un album de la collection « 7 » : Sept missionnaires, mis en images par Luigi Critone, ainsi que d’une autre série : D, avec le dessinateur de Garulfo, Bruno Maïorana. Sceneario.com : Qu’as-tu ressenti lorsque tu as mis le mot fin à la fin de cette saga ?
Alain Ayroles : Beaucoup d’émotion, l’impression de dire adieu à de vieux amis. Sceneario.com : Quel regard portes-tu aujourd’hui sur cette aventure?
J Alain Ayroles : je suis assez étonné et un peu impressionné que Jean-Luc et moi ayons réalisé une aussi vaste saga [...]

Lire la suite ›

Interview de J. GUARNIDO pour SORCELLERIES

Sceneario.com : Bonjour, et merci du temps que vous nous accordez pour cette interview. Peut-être pourriez-vous vous présenter pour les internautes et présenter votre parcours avant que l’on aborde votre nouvelle série ?
Juanjo Guarnido : Je m’appelle Juanjo GUARNIDO, je suis espagnol. J’ai travaillé longtemps dans le dessin animé, notamment chez Walt Disney. J’ai commencé ma carrière dans la bande dessinée avec la série Blacksad qui comporte trois tomes pour le moment. Je démarre une nouvelle série qui s’appelle Sorcelleries, qui s’adresse plus aux enfants mais qui reste tout public. Sceneario.com : Comment vous est venue l’idée de ce projet Sorcelleries ?
Juanjo Guarnido : J’avais envie de faire quelque chose pour les enfants, notamment pour mes propres enfants, puisqu’ils ne lisent pas mon autre bande dessinée adulte [...]

Lire la suite ›

des auteurs de BLACKSAD chez Dargaud

SCENEARIO.COM: Bonjour à tous les deux.
SCENEARIO.COM: Blacksad a eu un énorme succès, comment l'expliquez vous ?

Juan DIAZ CANALES: C’est vraiment difficile à expliquer. On ne sait pas pourquoi certaines BDs deviennent un succès et d’autres non. En fait, nous n’avons aucune formule magique pour faire réussir un album. La seule formule qu’on utilise, c’est travailler beaucoup! Il faut se rappeller que tous les deux, nous ne sommes que des débutants dans ce metier.

SCENEARIO.COM: Le 2° tome sort le 22 mars, le temps entre les 2 tomes a été assez long, vous aviez d'autres travaux ?

Juanjo GUARNIDO: Oui, on travaille tous les deux à plein temps dans le domaine du dessin animé, ce qui nous laisse seulement notre soi-disant “temps libre” pour Blacksad, on espère que les lecteurs impatients prendront ça en compte…

SCENEARIO.COM: Avez vous été inspirés par la littérature française, notamment par des auteurs comme Simenon ou des héros comme Nestor Burma, pour la réalisation de "Blacksad" ?

Juan DIAZ CANALES: Je dois avouer que je n’ai jamais lu Simenon (j’espere regler ça bientôt!) [...]

Lire la suite ›