LES IMPETUEUSES TRIBULATIONS D'ACHILLE TALON #2 Achille Talon a su rester simple

voir la série LES IMPETUEUSES TRIBULATIONS D'ACHILLE TALON
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782205074130

Résumé de l'album Achille Talon a su rester simple

Si Achille Talon a su rester simple, il n’en est pas moins entré dans le XXIe siècle. Pensez-donc, il sait maintenant s’improviser DJ pour des soirées à la « température corporelle élevée », il est même invité chez l’animateur de la radio tendance Maximunrjmax. Après tout, tant qu’on lui laisse croire qu’il peut jouer du trombone dans un groupe de Metal ou que les kebabs ne sont vendus que par des indigènes venus du fin fond de colonies dont il a oublié qu’elles eûtes disparues depuis déjà fort longtemps…

Par Legoffe, le 20/10/2015

Notre avis sur l'album Achille Talon a su rester simple

« Les impétueuses tribulations d’Achille Talon » représentent la nouvelle série dédiée à notre érudit mais néanmoins sympathique héros Talon. Une renaissance, quinze ans après la mort de Greg, due à deux courageux auteurs qui ont osé reprendre le mythe, Fabcaro et Serge Carrère.

Comme cela avait été souligné dans le précédent tome, ils ont choisi d’inscrire Achille Talon dans le XXIe siècle. L’ordinateur, Internet et Facebook font maintenant partie de son univers. Enfin, bon, il faut relativiser. Les auteurs se moquent bien volontiers de cet aristocrate qui a du mal à se défaire de ses vieilles habitudes et qui est parfois totalement à côté de la plaque, persuadé qu’il est de maîtriser et de connaître tout ce qui l’entoure.

Notre homme reste aussi assez maladroit, surtout s’il s’agit des femmes et, particulièrement, de sa « fiancée » Virgule.

La relève a été bien assurée, ce qui n’était pas évident au regard du style bien particulier créé par Greg. Et puis, s’attaquer à une légende signifie être attendu par tous les fans. Mais les deux auteurs s’en sont bien sortis. On retrouve bien le verbe pompeux du héros et ses textes à rallonge ainsi que ses rivalités légendaires avec Lefuneste. Les élèves n’ont pas encore rattrapé le maître, mais ils lui font honneur avec un humour bien pensé, des dialogues riches et cocasses.

Les dessins sont de qualité également. Proches de l’original, ils possèdent toutefois la patte personnelle de Carrère.

De quoi passer un bon moment avec notre héros. Réjouissons donc de le retrouver et lançons un nouveau défi à nos auteurs : à quand une nouvelle aventure complète de l’ami Talon ?

Par , le

Les albums de la série LES IMPETUEUSES TRIBULATIONS D'ACHILLE TALON

Nos interviews liées

Fabcaro, auteur de La clôture

Sceneario.com : Bonjour Fabcaro, et merci de nous accorder quelques instants alors que tu as la clôture de Pompon à terminer... On va tâcher de faire vite ! Alors, pour commencer... Pourrais-tu te présenter dans les grandes lignes et nous rappeler ton parcours artistique ?
Fabcaro : Pour faire court : j'ai décidé de vivre de l'écriture et du dessin à la fin des années 90, j'ai alors commencé à placer des illustrations et des strips dans différents mensuels avant d'attaquer mes premières collaborations avec Psikopat ou Tchô. Peu après sortait mon premier album, Le steak haché de Damoclès, aux éditions La cafetière. Sceneario.com : La cafetière, 6 pieds sous terre... Tu donnes l'impression d'être abonné aux « petits éditeurs ». Est-ce un choix ou est-ce parce que ce que tu as envie de raconter n’intéresse pas les plus gros ?
Fabcaro : Je fais aussi des choses pour les plus gros, notamment un truc pour l'Echo des Savanes (Glénat) qui va donner lieu à un album chez Drugstore en septembre [...]

Lire la suite ›

Serge Carrère pour Léo Loden 17

Sceneario : Comme c'est le troisième interview que l'on fait ensemble, on va parler des choses nouvelles.
J'ai vu que tu fais partie du studio Aquarium à Toulouse avec Dab's, Tony Valente, Guillaume Chuffart, Thomas Jourdas, Simon Leturgie. Comment se passe la cohabitation/travail avec les autres auteurs ?

Serge Carrere : Éh bien, cela se passe le plus naturellement possible, Nous partageons un lieu de travail ainsi que du matériel et surtout, le plus important, nos expériences, nos points de vue et notre savoir faire. Le fait que cet atelier existe, permet de fédérer de la création, des motivations ainsi que des rencontres avec d'autres auteurs, qui passent nous rendre visite, des journalistes qui viennent nous interviewer, bref du mouvement, de la vie quoi !

Sceneario : Depuis octobre 2006 tu gères un blog
Qu'est-ce qui t'a amené à utiliser un blog au lieu de ton ancien site web ?

Serge Carrere : Le côté "pratique" du blog, Facile à gérer, et puis, mon site, je l'hébergeais moi-même sur mon propre serveur et quelquefois, ce serveur était déconnecté, lent, faut dire que c'était un vieil ordinateur que j'avais transformé en serveur [...]

Lire la suite ›

Serge Carrere: Je suis un boulimique de travail...

Sceneario.com: Le tome 3 de private ghost qui fini le premier cycle a une fin assez ouverte, la série est finie ou avez vous d'autres projet pour cette série ?
Serge Carrere: Didier et moi avons prévu d'autres histoires avec notre fantôme chéri, des aventures en deux tomes, afin de pouvoir s'amuser scénaristiquement parlant avec Sam. L'éditeur dès le début a demandé à Didier, de prévoir une série et non un one-shot. Tout dépendra aussi de l'accueil du public sur ce premier opuscule en trois tomes. Bref, cela reste ouvert...

Sceneario.com: C'est une règle stricte de ne travailler que sur une seule série à la fois?
Serge Carrere: Il n'y a pas de règles là-dessus.. Je peux travailler sur plusieurs boulots à la fois. C'est une question d'organisation et de gestion du temps...
Et puis, travailler sur quasiment une seule série pendant plus de dix ans, cela use... On a envie de passer à autre chose, de s'aérer les pinceaux.


Sceneario [...]

Lire la suite ›