LES GRANDS PEINTRES Goya : Saturne dévorant l'un de ses fils

voir la série LES GRANDS PEINTRES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :




Éditions :

GLENAT

Genre :

Biographie

Historique

Sortie :
ISBN : 9782723497084

Résumé de l'album Goya : Saturne dévorant l'un de ses fils

Entre 1819 et 1823, le peintre espagnol Francisco Goya vient d'acquerir une maison non loin de Madrid. là, il vit avec Leocadia Zorilla Weiss et la fille de celle-ci, Rosario. Le vieux peintre est colérique et crée une tension dans cette maison.
Là, Goya va peindre 14 peintures murales, sombres, dont le fameux Saturne dévorant l'un de ses fils, qui orne la salle à manger.

 

Par Berthold, le 18/02/2015

Notre avis sur l'album Goya : Saturne dévorant l'un de ses fils

Glénat propose une nouvelle collection intitulée Les Grands Peintres, à partir du mois de mars 2015. Trois titres sortent ce mois là : Toulouse-Lautrec, Jean Van Eyck et Goya.

Goya, né le 30 mars 1746 et mort le 16 avril 1828 à Bordeaux, est un peintre dont les oeuvres m'ont marqué dans ma jeunesse, dans les cours d'espagnol avec des tableaux comme l'Akelarre, le Dos de Mayo (1814) et le Tres de Mayo (1814) , mais aussi avec le Saturne dévorant l'un de ses enfants (1823). C'est justement ce tableau qui est au centre de ce récit où le scénariste nous raconte la période de Goya sur le sol espagnol avant son départ vers Bordeaux où il finira sa vie.

L'histoire d'Olivier Bleys est interessante. Même si, pour ma part, j'aurais peut être choisi un autre pan de sa vie (comme par exemple, la période des guerres napoleoniennes).
Nous retrouvons le peintre vieux, sourd et colérique. Il ne supporte plus grand chose et surtout par moment pas la lumière. Nous le voyons peindre justement dans une quasi-obscurité. Il supporte à peine la compagnie de Leocadia et de sa fille. Comme on le voit, des tensions naissent. Un chien disparait. Qui l'a tué ? Est-ce Goya ? Mais même ainsi il arrive à surprendre son entourage, comme avec le portrait du chien de Rosario. Le fameux tableau qui donne son titre à ce livre, est finalement peu vu ici.

J'aime bien aussi le dessin de Bozonnet. Ce trait, à peine tremblotant, ce minimalisme dans les scènes d'interieur confèrent une ambiance assez particulière à ce récit. L'artiste nous fait ressentir l'impression que donnent les tableaux de Goya lorsque l'amateur les voit dans les musées.
Les couleurs sont aussi très bien choisies.

A la fin de ce livre, une biographie, agrementée de peintures et dessins de Goya, nous apprend la vie de ce grand nom de la peinture espagnole.

Cette nouvelle série est pasionnante et instructive. Une série qui permet aux amateurs de bandes dessinées de découvrir ou redécouvrir les "Grands peintres" de l'Histoire !
A découvrir.

 

Par , le

Les albums de la série LES GRANDS PEINTRES