LES FORETS D'OPALE #Int.3 Intégrale - Tomes 7 à 9

voir la série LES FORETS D'OPALE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantastique

Fantasy

Intégrale

Sortie :
ISBN : 9782302064690

Résumé de l'album Intégrale - Tomes 7 à 9

Darko a fini sa formation, il est temps pour lui de reprendre la quête des Titans. Ce qu'il ne sait pas, c'est que le pontife Xarchias n'est plus, et qu'à sa place il y a une menace encore plus terrifiante. Mais Opale a énormément besoin du retour des Titans. Darko et ses compagnons doivent franchir la Dorsale, la chaine de montagne qui coupe le monde et qui se dirige vers le ciel... En chemin, les héros trouvent les traces d'un ancêtre de Darko...

Par Berthold, le 21/01/2018

Notre avis sur l'album Intégrale - Tomes 7 à 9

Ce troisième volume reprend le Tome 7 : Les Dents de pierre, le Tome 8 : Les Hordes de la nuit et le Tome 9 : Un Flot de lumière.

Je découvre cette série imaginée par Arleston et illustrée par Claude Pelet, et je dois bien dire que ce récit de fantasy m'a bien plu.
Arleston nous entraine dans un flot d'aventures non stop, de rebondissements, d'action et de surprises. Nous suivons Darko, Tara, Sleilo et Urfold, sans oublier Ghorg qui traversent des lieux inhospitaliers, dangereux, qui font des rencontres où qui manquent de se faire tuer. Ils doivent encore et encore se battre pour parvenir à réaliser leur quête qui consiste à rechercher les Titans.
Arleston nous propose un scénario d'une grande qualité, digne des meilleurs du genre, en mettant en scène des personnages forts, même si parfois Darko fait un peu "neuneu" dans le genre Lanfeust. Mais bon, ce type d'humour fonctionne bien. L'intrigue est très bien construite, pas de temps morts et on en a pour notre argent.

Claude Pelet fait un travail admirable. Ses planches sont somptueuses, magnifiques. Le tout emballé par les couleurs de Goussale et de Lamirand. A eux trois, ils installent une certaine atmosphère. Les créatures sont impressionnantes et parfois, effrayantes. Il y a aussi de belles surprises dans le dessin avec quelques paysages et décors somptueux.

Ce troisième volume m'a donné envie d'en découvrir plus sur les mondes des Forêts d'Opale. Une lecture très agréable et très divertissante.

 

Par , le

Les albums de la série LES FORETS D'OPALE

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›