LES FILLES #4 Telle Mère Telle Fille

voir la série LES FILLES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CARABAS

Sortie :
ISBN : 2914203586

Résumé de l'album Telle Mère Telle Fille

Le temps passe mais les filles restent et, avec elles, les problèmes de la vie des trentenaires d’aujourd’hui.
Bonne nouvelle, Bénédicte réapparaît ! Autre bonne nouvelle, Leïla tombe amoureuse.
Anna, enceinte, se demande si elle va garder le bébé puisque son amoureux lui a avoué son homosexualité.
Chloé fatigue un peu.
Les bébés naissent, les filles deviennent « maman » et espèrent très fort ne pas ressembler à leurs mères.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Telle Mère Telle Fille

Quatrième album d’une de mes séries chouchou. Ca part sur une magnifique philosophie de la vie d’aujourd’hui et l’avenir qu’elle accorde. Soit : On peut avoir des enfants, (attention, techniquement, pas de révolution à l’horizon !), à deux ou à trois du moment que le principal est là : l’amour ! Anna aurait pu affronter la vie monoparentale et finalement elle se dirige plutôt vers une famille avec deux papas.

Ouf ! Christopher relâche un peu la pression. Merci pour nos héroïnes qui en enduraient beaucoup.
Cette fois l’album parle davantage de la profondeur des sentiments, de la sincérité et de la maternité. Le ton est plus sérieux également. On dit, on montre mais de façon distillée, pudique, qui ne tourne jamais en dérision.

Les personnages sont passionnants et très attachants. Ils se débattent dans des situations un peu empiriques quand même mais tout ce petit monde tient le coup. Les uns et les autres se débrouillent et avancent de toute façon. On a affaire à des vraies p’tites mères courage et dans ce climat de tolérance et de compréhension, les personnages évoluent avec tel naturel et simplicité. Bref, c’est génial !

Côté dessin, c’est peut être le plus beau des quatre et la couv est magnifique. Les couleurs sont particulièrement réussies et Scarlett joue avec des effets gros traits et pastel. Cette série est vraiment à découvrir d’urgence pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Il vaut mieux commencer par le tome 1 pour faire connaissance avec les personnages même si chaque album peut être lu séparément. Il manquerait quelque clés importantes.

Cet album est un de mes coups de cœur, ne le loupez pas.

Par , le

Ah! Quel bonheur toujours égal de retrouver "Les filles"!

Cette série, que je n'ai découvert qu'à la sortie du tome 3, est vraiment excellente.
Christopher croque avec tendresse des héroïnes (les hommes sont relégués plutôt dans des super seconds rôles) face aux problèmes de la vie.

Dans ce tome encore, les filles vont être confrontées à tous pleins de petits tracas, mais comme l'a déjà dit Marie, ce tome évolue dans une atmosphère plus détendue que son prédecesseur (Tant mieux, parce que celui-là était vraiment dur par moment).

"Telles mères, telles filles" voit nos 4 jeunes femmes redémarrer des existences plus "conformes" et plus calmes, ce qui n'est pas pour déplaire.
Toutes... sauf Chloé, qui constitue le mystère de ce tome : c'est la seule qui semble se détacher du lot, alors qu'au contraire, dans les autres, c'était plutôt la délurée, la zébulon de la bande. Cela contraste grandement avec ses 4 amis qui s'épanouissent d'un coup.
Peut-être qu'elle aussi devient adulte, qu'elle prend conscience de ce qu'elle a vécu jusque-là et de ce qui lui manque?

Mystère, mystère... car cela, nous le découvrirons dans un tome 5 qu'il me tarde déjà de lire!

Par , le

Que ceux qui en doutaient se rassurent,il existe des hommes qui savent parler aux femmes, mais aussi des hommes qui savent parler des femmes. Christopher fait au moins parti de cette seconde catégorie...
Avec sa série "Les filles" Christopher, tout en parlant de sujets de société sérieux comme par exemple l'homosexualité ou encore la détresse sentimentale, nous permet de passer d'agréables moments en lisant les tranches de vie qu'il invente à ses personnages. Comment ne pas s'attacher à Bénédicte ou Anna pour ne citer que mes deux préférées.Chacun de ses personnages a une âme propre.
Quand on referme un tome des filles on a tout de suite envie que le prochain sorte et on est triste de savoir que la série ne comptera au final que 8 tomes.
A mon sens, "Les filles" est la meilleure série de chez Carabas !

Par , le

Les albums de la série LES FILLES

Nos interviews liées

Et si Les Filles nous étaient contées... par Christopher

Scenenario.com : Bonjour Christopher. Ton nom a une consonance anglo-saxonne, quelle en est la raison ?

CHRISTOPHER : Mes origines… Mais je n’en veux pas à ma mère. Grâce à ça, j’ai grandi au son des Beatles, des Teacakes et de Mary Poppins. Même si dans un village à côté de Marseille, ça fait bizarre.

Scenenario.com : On te connaît surtout pour « Les Filles » série originale, dynamique et passionnante. Comment est née l’idée de la série ?

CHRISTOPHER : De mon déménagement à Tours. Après dix ans de vie parisienne, j’étais en dédicace à Tours, j’ai craqué pour cette ville et deux mois après, on y était.
Là, le libraire (exceptionnel Bédélire) m’a proposé de faire une exposition présentant mes différents travaux aux clients de la librairie. Je sais pas s’il m’a choppé au Chinon ou au Bourgueil, toujours est-il que je me suis retrouvé à lui proposer en plus d’une expo un happening qui consistait à réaliser une bd en direct [...]

Lire la suite ›