Les enquêtes de Sherlock Holmes

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Nobi Nobi

Collection :

C'est pour offrir

Genre :

Adaptation

Classique

Manga

Polar

Sortie :
ISBN : 9782918857761

Résumé de l'album Les enquêtes de Sherlock Holmes

En cette fin du XIXe siècle, le docteur Watson se présente au plus grand détective privé de tous les temps, Sherlock Holmes, qui cherche un locataire pour partager sa vaste demeure. C’est le début des aventures trépidantes entre les deux hommes.

Ce manga reprend cinq des nouvelles de Sir Arthur Conan Doyle, à savoir :
Les six Napoléon
La bande mouchetée
La ligue des rouquins
Le dernier problème
La maison vide

Par Legoffe, le 08/02/2015

Notre avis sur l'album Les enquêtes de Sherlock Holmes

Les éditions Nobi Nobi ont lancé, cet automne, une vaste collection, “Les classiques en manga”. Différents auteurs japonais ont ainsi revisité certains monuments de la littérature, essentiellement jeunesse, avec leur approche de mangakas. Outre la démarche, saluons la qualité d’impression choisie par l’éditeur, avec des couvertures semi-rigides ou le marque-page intégré, comme dans les romans classiques. Nobi Nobi a voulu faire les choses bien et rendre hommage, à sa manière, aux livres qui ont inspiré ces bandes dessinées.

Aujourd’hui, c’est Haruka Komusubi qui s’attaque à un mythe du roman policier, Sherlock Holmes. Une tâche ardue car Conan Doyle est un des auteurs les plus lus au Monde et son oeuvre a déjà été mainte fois adaptée, prolongée ou revisitée.

Pour la collection créée par Nobi Nobi, le mangaka a choisi de mettre en image cinq nouvelles tirées des ouvrages suivants : Les aventures de Sherlock Holmes, Les mémoires de Sherlock Holmes, Le retour de Sherlock Holmes et Son dernier coup d’archet.

Un sacré challenge, donc, de dessiner en seulement 230 pages ces cinq enquêtes. Il le fait avec un trait plutôt agréable et un découpage varié qui permet de dynamiser des planches où l’action est assez rare (c’est du Sherlock Holmes, pas du Jack Bauer). L’approche est donc efficace. On regrettera toutefois son manque d’entrain à travailler les décors. Il utilise beaucoup de trames pour faire des fonds quasi unis. Autant dire que l’on ne profite pas de la richesse graphique qu’aurait permis l’époque victorienne avec son environnement et son architecture faste. C’est dommage car c’est un aspect fondamental de l’ambiance et de l’univers de Sherlock Holmes.

Concernant les histoires elles mêmes, les crimes et leur résolution respectent parfaitement les nouvelles d’origine, ce qui est un bon point pour une collection qui veut faire découvrir les grands classiques. On prend plaisir à retrouver ces polars lues durant notre adolescence (et parfois même plus tard car nous sommes vraiment dans la littérature grand public au sens noble du terme).

Toutefois, je ne vous cacherai pas que je suis resté sur ma faim car, à vouloir adapter autant de nouvelles en un seul manga, l’auteur a été obligé d’aller à l’essentiel. Impossible de bénéficier des descriptions ou du suspense patiemment distillés par Conan Doyle dans ses livres. L’intrigue perd donc de sa saveur ; tout se passe trop vite.

Ce manga a toutefois des mérites. Il donne envie de se replonger dans la littérature de Doyle et de relire ces grands classiques afin, justement, de mieux profiter de toute la richesse de l’univers de Sherlock Holmes. Ce n’est déjà pas si mal.

Par , le