LES ENQUÊTES DE L'INSPECTEUR BAYARD #Int.4 Intégrale 4

voir la série LES ENQUÊTES DE L'INSPECTEUR BAYARD
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAYARD

Genre :

Aventure

Intégrale

Jeunesse

Polar

Sortie :
ISBN : 9782747072441

Résumé de l'album Intégrale 4

(Rassemble les albums: "Le Yorg se déchaîne", "L'inspecteur crève l'écran", "Bienvenue en enfer", "Sam se rebiffe" et "Trafics en Afrique")
Dans cette dernière Intégrale, nous retrouvons l'inspecteur Bayard qui emménage avec ses amis dans une nouvelle maison, à la campagne, malgré les diverses tentatives pour les faire partir ! Ensuite, il rencontre la belle actrice Elodie Matt qui tombe amoureuse de lui, s'ensuit alors une situation très tendue avec Sam qui tombe sous le charme de la comédienne et qui commence à réellement être très jaloux des succès de son camarade. Ce qui l'amène à quitter un temps l'équipe, voir même à ourdir des plans machiavéliques pour le discréditer ! Ils partent ensuite en vacances en Grèce (ou ils tombent sur le dangereux Orseck Malmor), puis en Afrique... !

Par Fredgri, le 01/09/2017

Notre avis sur l'album Intégrale 4

Depuis janvier 2010, avec la sortie de "Trafics en Afrique", le 18ème album de la série, L'inspecteur n'est plus revenu. Ce qui fait que quatrième volume est bel et bien le dernier.
Et c'est aussi l'occasion idéale pour faire un petit point sur cette excellente série assez méconnue, qui reste néanmoins une belle occasion pour les jeunes lecteurs de s'amuser en furetant dans les coins pour trouver les indices et aider ce jeune inspecteur à trouver les solutions !

Encore une fois, le principe de la série est assez simple. Les albums sont constitués soit de plusieurs petits récits débouchant sur une énigme policière à élucider, soit d'une grande histoire émaillée de plusieurs "étapes" ou Bayard doit percer un mystère ! A chaque fois, les auteurs glissent les indices qu'il faut dans des cases. C'est parfois assez discret, mais souvent c'est plutôt énorme, il faut vraiment être aveugle ou inattentif pour les louper ! L'inspecteur demande alors aux lecteurs s'ils ont trouvé le coupable, on tourne la page et on a la solution !
Du Whodunnit pour enfant, très agréable, avec un univers qui s'étoffe de plus en plus, qui gagne en cohérence au fil des albums de la série ! Les personnages secondaires sont agréables, plein de caractère, même s'ils restent des archétypes assez primaires, mais qu'importe, car c'est aussi ce côté attachant qui donne tout le charme de ces histoires.

Toutefois, comme la série est inscrite autour d'un même schéma, assez court, les auteurs n'ont que très peu de marge pour développer le reste de cet univers. On a bien le méchant Malmor qui revient régulièrement, mais c'est bien tout. On regrette que la belle Elodie Matt soit si vite écartée, par exemple ! Par contre, l'idée de marginaliser davantage Sam, en en faisant un coupable à deux ou trois reprises, ou même en l'excluant du groupe, est excellente, c'est une façon très habile de lui donner davantage de relief !

Ces quatre volumes ont donc permis de redécouvrir cette sympathique série, mais surtout de pouvoir admirer à nouveau le trait impeccable de Schwartz.
Chaque planche est un vrai plaisir pour les yeux, dynamisme, esthétisme et efficacité sont les maîtres mots de cet artiste qui ne cesse de se bonifier, et je vous conseille vivement ses divers albums chez Dupuis pour vous en convaincre !
Son style un brin désuet correspond tout à fait à ces ambiances savoureusement rétro, ces enquêtes légères et souvent amusantes. La marque de fabrique de ces Enquêtes de l'inspecteur Bayard !

Dernier opus, donc, de cette Intégrale très vivement recommandée !

Par , le

Les albums de la série LES ENQUÊTES DE L'INSPECTEUR BAYARD

Nos interviews liées

POKER FACE T1

Sceneario.com : En ce mois de juin, sort chez Jungle le premier épisode de Poker Face, série pour le moins torride réalisée à huit mains. Comment est né ce projet devenu maintenant réalité ? Qui en a été l’initiateur et comment s’est opérée votre association ?
Erik ARNOUX : Alors pour ma part, j’ai reçu la proposition par l’intermédiaire de mon ami Olivier TaDuc, lequel a suggéré mon nom, d’autant plus facilement que pris par ses autres travaux BD en cours, il était incapable de pouvoir se lancer sur un projet supplémentaire. Mais ayant trouvé le scénario habile il m’a conseillé de me mettre sur l’affaire. Du coup, libre, j’ai pris contact avec le staff éditorial le jour même et réalisé dans la foulée une page d’essai qui a bien plu [...]

Lire la suite ›