LES ENQUÊTES DE L'INSPECTEUR BAYARD #Int.1 Intégrale 1

voir la série LES ENQUÊTES DE L'INSPECTEUR BAYARD
Dessinateur :


Scénaristes :





Coloristes :




Éditions :

BAYARD

Genre :

Jeunesse

Policier

Sortie :
ISBN : 9782747059329

Résumé de l'album Intégrale 1

(Rassemble les quatre albums: "Pas de vacances pour l'inspecteur", "L'inspecteur n'a peur de rien", "Mystère à toute heure" et "Lili, Grisbi et compagnie")
Le principe des multiples petites enquêtes que nous retrouvons dans ce premier volume est assez simple, 3 ou 4 pages (à part le dernier album qui s'étale sur une quarantaine de pages) pour amener l'inspecteur Bayard sur la scène d'un "crime" ou d'un vol. Le lecteur assiste à l'affaire, peut être amené à voir lui aussi les indices qui se présentent dans le coin d'un décor, et à la dernière case, Bayard se tourne vers lui pour lui demander s'il a trouvé... La solution sera en fin de volume, avec les autres... !

Par Fredgri, le 11/09/2016

Notre avis sur l'album Intégrale 1

Créée en 1986 dans Astrapi, cette série de petites enquêtes très simples, aux détours assez ludiques, est peut-être loin des crimes crapuleux propre aux polars habituels, mais cela reste bon enfant, car elle est résolument inscrite dans le principe du whodunnit (le lecteur peut mener lui aussi l'enquête, car les auteurs lui fournissent progressivement tout les éléments nécessaires pour trouver la solution). Et c'est particulièrement bien rendu, avec des indices plus ou moins évidents qui peuvent guider le jeune lecteur vers la résolution finale que l'on peut voir en fin de volume !

Alors oui, 3/4 pages c'est rapide et bien sur pas le temps de caractériser davantage les intervenants, même Bayard reste cantonné dans son rôle de jeune héros intrépide qui ne laisse rien passer ! Toutefois, les scénarios sont suffisamment légers et très accessibles, ils ne sont pas là pour nous entraîner dans des histoires complexes et tordues, c'est du très premier degré, savoureux moment à se laisser prendre au jeu, guidé dans une succession de petites affaires rondement menées, comme on peut les aimer au détour de notre magazine préféré !
Et j'avoue que même si le temps a passé, j'ai pris plaisir à retrouver la simplicité de ces affaires, la légèreté toute joyeuse de ces récits très communicative. Un vrai bonheur à redécouvrir au travers de ces intégrales qui comportent en plus un dossier en fin de volume qui contient quelques récits inédits jamais réédités dans les albums, plus des études de personnages, des essais de couvertures, les premiers tentatives pour trouver le personnages principal etc.
Que demander de plus ?

Malgré tout, le véritable trésor de cette série reste encore le travail graphique d'Olivier Schwartz, qui rappelle très ouvertement le style ligne claire moderne de Chaland. Que c'est beau ! Un trait rétro moderne bourré de charme qui nous amène souvent à simplement se perdre dans les courbes sublimes de ces carrosseries, de cette mise en page extrêmement bien rythmée...

C'est donc une très belle opportunité de redécouvrir cet univers très référencé, complètement décomplexé, au travers de cette collection d'Intégrales que nous propose Bayard !
Je vous conseille vivement de vous procurer ce volume sans plus attendre !

Pourquoi se priver ?

Par , le

Les albums de la série LES ENQUÊTES DE L'INSPECTEUR BAYARD

Nos interviews liées

POKER FACE T1

Sceneario.com : En ce mois de juin, sort chez Jungle le premier épisode de Poker Face, série pour le moins torride réalisée à huit mains. Comment est né ce projet devenu maintenant réalité ? Qui en a été l’initiateur et comment s’est opérée votre association ?
Erik ARNOUX : Alors pour ma part, j’ai reçu la proposition par l’intermédiaire de mon ami Olivier TaDuc, lequel a suggéré mon nom, d’autant plus facilement que pris par ses autres travaux BD en cours, il était incapable de pouvoir se lancer sur un projet supplémentaire. Mais ayant trouvé le scénario habile il m’a conseillé de me mettre sur l’affaire. Du coup, libre, j’ai pris contact avec le staff éditorial le jour même et réalisé dans la foulée une page d’essai qui a bien plu [...]

Lire la suite ›