LES ENFANTS D'EVERNIGHT #2 L'orphelinat du cheval pendu

voir la série LES ENFANTS D'EVERNIGHT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Jeunesse

Genre :

Fantasy

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782756023700

Résumé de l'album L'orphelinat du cheval pendu

Arrêtée par l’Ordre d’Evernight, cela fait deux semaines que Camille doit trouver ses marques dans l’orphelinat du Cheval Pendu où elle est détenue. Le plus dur pour la jeune fille est sans doute de supporter le système de castes qui divise les enfants. D’un côté il y a les « blancs » dotés de dons particuliers et contribuant au changement, et les « gris », affectés aux tâches les plus rébarbatives comme le ménage…
Lorsque Lord Mac Claw et Maximilien rencontrent Camille pour l’interroger, Maximilien en profite pour informer discrètement cette dernière d’un ordre surprenant : l’Autorité a décidé que plus aucun enfant n’avait désormais la permission de rentrer chez lui.
Devant ce fait établi, plus qu’une solution pour les enfants autrefois divisés : S’allier et s’évader !

Par Matt, le 10/02/2013

Notre avis sur l'album L'orphelinat du cheval pendu

Après avoir été agréablement surpris par ma découverte du premier tome de la série Les enfants d'Evernight il y a de cela un peu plus d'un an, c'est avec une satisfaction non contenue que j'ai reçu ce nouvel opus.

Tout de suite, une différence importante se fait au niveau de la couverture. Si le premier tome souffrait d'une couverture chargée, qui na valorisait pas au mieux le contenu de l'album, le tome 2 se pare d'entrée de ses plus beaux atours avec une couverture splendide. En une illustration, tout est dit avec ce magnifique cheval cabré représentant le lieu principal de l'action, mais également les seconds rôles de poids et leurs pouvoirs étonnants au service de Camille, le personnage central, clé bien malgré elle de toute l'histoire...

Grâce au trait de Marc Yang, à la richesse des costumes des personnages et aux décors inspirés, le lecteur replonge immédiatement dans l'univers onirique imaginé par la scénariste Andoryss. Un univers totalement à part qui reprend pour le plaisir du lecteur à la fois les codes de la BD franco-belge, mais également ceux du manga, et livre un mariage pour le moins réussi, qui en ravira plus d'un. Seule petite ombre au tableau, les couleurs parfois un peu trop "punchies", et le manque de profondeur de certains visages...

Du côté du scénario, L'orphelinat du cheval pendu (qui entre nous serait plus cabré que pendu) nous présente une véritable histoire d'évasion digne des plus grands classiques du genre. Tout part de ce lieu de détention des enfants humains arrivés par erreur dans le royaume d'Evernight.
Cet orphelinat fonctionne comme je vous le disais sur un système de castes qui divise les enfants, entre ceux doués du pouvoir de "changement" et qui participent au développement du royaume grâce à leur imagination débordante, et ceux qui en sont réduits aux tâches les plus ingrates, subissant les brimades non seulement des gardiens, mais aussi des enfants issus de la caste la plus haute. Au fur et à mesure que la trame se déroule, le personnage de Camille s'affirme de plus en plus. De simple spectatrice des évènements, elle va doucement enfiler le rôle d'une véritable actrice, aidée par ses alliés de circonstance. 
Dans l'ensemble, le rythme est toujours aussi bien maîtrisé et l'histoire prenante. De nombreuses questions se posent sur ce royaume, sur les agissements parallèles de Mathias et la véritable raison de la présence de Camille à Evernight...

Le suspens reste donc entier, et on ressent une certaine frustration de devoir attendre une année supplémentaire pour connaitre la suite de cette aventure épique.

Pour terminer, une petite astuce si, comme moi, vous cherchez parfois à trouver des musiques adéquates à vos lectures. Je vous conseille tout particulièrement pour Les enfants d'Evernight l'univers sonore du jeu vidéo Final Fantasy 9, dont certaines séquences se superposent à merveille avec la lecture de cet album et vous permet une immersion complète dans l'histoire.

Par , le

Les albums de la série LES ENFANTS D'EVERNIGHT

Nos interviews liées

Rencontre avec Andoryss et Nesskain pour Le Cercle

Sceneario.com : Merci Andoryss et Nesskain de bien vouloir nous recevoir ici, à la Japan Expo, à laquelle vous participez tous les deux pour votre série Le Cercle, parue aux éditions Delcourt.

Avant de parler de l’actualité de votre série, pouvez-vous nous livrer vos sentiments sur la Japan Expo / Comic’ Con de cette année ?
Andoryss : Il faisait très chaud (rires) ! Mais j’étais contente d’être ici parce que pour ma part, c’est la première fois que j’étais là en dédicace. J’y étais déjà venu quelques fois pour me promener, mais il faut être un peu masochiste pour venir ici : Il y a beaucoup de gens et c’est assez impressionnant parce que ca bouillonne dans tous les coins, il y a plein d’ambiances différentes donc c’est assez agréable. Il n’y a aucun événement qui est à la mesure de celui-ci [...]

Lire la suite ›