LES ELFÉES #4 Tome 4

voir la série LES ELFÉES
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Fantastique

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782205064667

Résumé de l'album Tome 4


Délaissant Nina et Lou, leurs deux amies, Yoshi et Izel partent en voyage scolaire à destination du Japon où elles doivent retrouver leurs correspondants respectifs. Initiées aux légendes nipponnes, elles sont également sensibilisées à l'histoire tragique d'Hiroshima et à la vie moderne de la mégapole. Lors d'un déplacement chez la grand-mère à sa correspondante, Yoshi rentre en contact avec les kamis, petit peuple féerique japonais. C'est ainsi qu'elle s'aperçoit qu'une réelle détresse touche ce dernier qui subit directement les effets secondaires des bombardements d'antan et dont l'humeur de plus en plus pesante influe directement sur le Japon. Comment lever cette menace ? Peut-être que les Elfées sont à même de faire quelque chose pour les aider !


 

Par Phibes, le 24/10/2010

Notre avis sur l'album Tome 4


C'est Serge Carrère qui est à l'origine première de cette sympathique saga pleine de fantaisie et de sensibilité féminine qu'il partage au scénario, depuis sa création, avec Weissengel. Destinée à un public jeune, celle-ci met en scène quatre petites filles, musiciennes ayant des affinités avec le petit peuple elfique et dotées de pouvoirs magiques.


Ce quatrième épisode expatrie deux d'entre elles au pays du Soleil Levant pour une visite de sensibilisation à la langue japonaise et également à sa profonde culture. Aussi, l'aventure portée par Yoshi et Izel et qui exclue les interventions adultes, draine une ambiance juvénile agréable, empreinte de fantastique et mettant en exergue certaines légendes dont est dépositaire le Japon. Plus particulièrement, c'est le mythe de Namazu et des Kamis qui vient agrémenter cette première partie, auquel les deux petites françaises sont loin d'être insensibles compte tenu de leurs prédispositions magiques.


Le ton est délicieusement gentillet, plein de fraîcheur et n'échappe pas aux rencontres fantomatiques qui sont là pour donner du piment au voyage scolaire des deux amies. Quelque peu éducatif et non critique par rapport aux évènements d'Hiroshima de 1945, le récit offre une perception simple et originale des conséquences d'un tel fait sur la culture nipponne.


L'influence manga sur le graphisme de Dollphane ne fait aucun doute. Ce jeune dessinateur poursuit ici son émancipation dans cette série (qui est sa première) qu'il gère d'un coup de crayon sensible et attendrissant. Ses personnages qu'il anime informatiquement possèdent une certaine présence de par leur représentation craquante (postures, mimiques, coquetterie féminine…).


Un épisode livré avec un petit carnet de voyage éducatif que ne bouderont certainement pas les jeunes lectrices. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que cet album est estampillé la BD magique de Julie.


 

Par , le

Les albums de la série LES ELFÉES

Nos interviews liées

Serge Carrère pour Léo Loden 17

Sceneario : Comme c'est le troisième interview que l'on fait ensemble, on va parler des choses nouvelles.
J'ai vu que tu fais partie du studio Aquarium à Toulouse avec Dab's, Tony Valente, Guillaume Chuffart, Thomas Jourdas, Simon Leturgie. Comment se passe la cohabitation/travail avec les autres auteurs ?

Serge Carrere : Éh bien, cela se passe le plus naturellement possible, Nous partageons un lieu de travail ainsi que du matériel et surtout, le plus important, nos expériences, nos points de vue et notre savoir faire. Le fait que cet atelier existe, permet de fédérer de la création, des motivations ainsi que des rencontres avec d'autres auteurs, qui passent nous rendre visite, des journalistes qui viennent nous interviewer, bref du mouvement, de la vie quoi !

Sceneario : Depuis octobre 2006 tu gères un blog
Qu'est-ce qui t'a amené à utiliser un blog au lieu de ton ancien site web ?

Serge Carrere : Le côté "pratique" du blog, Facile à gérer, et puis, mon site, je l'hébergeais moi-même sur mon propre serveur et quelquefois, ce serveur était déconnecté, lent, faut dire que c'était un vieil ordinateur que j'avais transformé en serveur [...]

Lire la suite ›

Serge Carrere: Je suis un boulimique de travail...

Sceneario.com: Le tome 3 de private ghost qui fini le premier cycle a une fin assez ouverte, la série est finie ou avez vous d'autres projet pour cette série ?
Serge Carrere: Didier et moi avons prévu d'autres histoires avec notre fantôme chéri, des aventures en deux tomes, afin de pouvoir s'amuser scénaristiquement parlant avec Sam. L'éditeur dès le début a demandé à Didier, de prévoir une série et non un one-shot. Tout dépendra aussi de l'accueil du public sur ce premier opuscule en trois tomes. Bref, cela reste ouvert...

Sceneario.com: C'est une règle stricte de ne travailler que sur une seule série à la fois?
Serge Carrere: Il n'y a pas de règles là-dessus.. Je peux travailler sur plusieurs boulots à la fois. C'est une question d'organisation et de gestion du temps...
Et puis, travailler sur quasiment une seule série pendant plus de dix ans, cela use... On a envie de passer à autre chose, de s'aérer les pinceaux.


Sceneario [...]

Lire la suite ›

WEISSENGEL

SCENEARIO.COM: Bonjour Weissengel, pourrais-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
WEISSENGEL:
Bonjour, je m'apelle Weissengel, je ne suis pas alcoolique, juste dépendant d'un art qui se nomme Bande-dessinée.
Ah oui, j'oubliais, je dessine "le Maître détective" aux éditions Delcourt, sur un scénario de Pierre Veys.
Auparavant, j'ai participé aux "chansons d'Higelin en BD" un album collectif aux éditions Petit à Petit, voilà, c'est tout pour l'instant.

SCENEARIO.COM: Fais-tu quelque chose d'autre que de la BD ?
WEISSENGEL:
Le repassage, la cuisine de temps en temps et l'amour le plus souvent possible.

SCENEARIO.COM: Y'a-t-il une BD ou un auteur de BD, qui t'as poussé à devenir auteur à ton tour ? Tu as le droit de citer plusieurs personnes ou plusieurs livres [...]

Lire la suite ›