LES DOSSIERS D'OLIVIER VARESE #4 Le parfum du magnolia

voir la série LES DOSSIERS D'OLIVIER VARESE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Alpen publishers

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 2731610794

Résumé de l'album Le parfum du magnolia

Le docteur Kate Elsworth, charmante biologiste oeuvrant au jardin botanique de Genève contacte Olivier Varèse, journaliste à la Tribune, pour un scoop de premier ordre.
En effet, elle est en mesure de lui divulguer des informations concernant une découverte scientifique. Mais elle n’a pas la possibilité de lui en dire d’avantage puisque le lendemain, lors d’un nouveau rendez-vous, elle est kidnappée par Pollack, sinistre homme de main du docteur Malmsey, collectionneur obsessionnel de plantes rares.
Avec l’aide du docteur Beat Herren, collègue de Kate, Olivier va tenter de retrouver la belle captive.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Le parfum du magnolia

Ce quatrième dossier du journaliste genevois Olivier Varèse « sent » la bonne intrigue facilement dénouable.

Au terme de deux albums, Thierry Smolderen a cédé sa place de scénariste au profit de Georges Pop, journaliste et auteur de Vincent Muraz, qui nous propose un récit intégral très rapide et bien linéaire.
A ce sujet, cette histoire n’est pas sans rappeler la manipulation génétique décriée en 1990 dans le roman de Michael Crichton et en 1993 dans le film de Steven Spielberg « Jurassic Park ».

Cet album est surtout l’opportunité de mettre au premier plan les talents évolutifs de Enrico Marini qui signe des graphiques d’un grand réalisme. Les angles de vue sont parfaits, les perspectives fuyantes et efficaces. Les femmes sont beaucoup plus sexy. Les visages parmi lesquels nous pourrons reconnaître celui de Sean Connery dans le rôle du père de Kate sont d’une qualité défiant tout ce que l’artiste a pu réaliser précédemment.

Cet ouvrage très appréciable n’est pas exempt d’humour puisque dans les seconds rôles apparaît (le mot est faible) une teutonne bien en chair qui tombe à point nommé et dont le surpoids et la verve seront bénéfiques pour Olivier (cf. planche).

Par , le

Les albums de la série LES DOSSIERS D'OLIVIER VARESE

Nos interviews liées

Interview vidéo d' Enrico MARINI à la galerie du 9° Art

Interview vidéo d' Enrico MARINI à la galerie du 9° Art, réalisée en Octobre 2009.
Interview réalisée par FEF pour Sceneario.com. [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Enrico Marini

Sceneario : Comment êtes-vous venu à la bande dessinée ?
Marini :
J'habite dans la Suisse alémanique et la bande dessinée ne fait pas partie de la culture. J'ai eu beaucoup de chance d'avoir une famille italienne et d'avoir passé beaucoup de mes vacances en Italie. J'aimais les bandes dessinées et ma grand-mère m'en achetait. Je lisais des fumetti (petits recueils en noir et blanc italiens). J'achetais aussi des Superman et des Batman dans les kiosques.

Je n'ai découvert la bande dessinée franco-belge qu'à l'âge de 12/13 ans, à part Astérix et Tintin que je connaissais depuis longtemps et qui faisaient partie de mes préférés, bien avant les comics. C'étaient des classiques on les trouvait même en Allemagne.

Je dessinais aussi de mon côté parce que j'aimais les dessins animés japonais. Je les suivais, un peu, par le club Dorothée qui était aussi diffusé en Suisse et j'essayais de recopier ce que je voyais [...]

Lire la suite ›