LES DIVISIONS DE FER #1 Commando Rouge

voir la série LES DIVISIONS DE FER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Guerre

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782302040830

Résumé de l'album Commando Rouge

Janvier 1946. Lors des derniers jours de la bataille de Smolensk.
Un avion russe, avec à son bord le Komissar politique Kirigin, doit imperativement rejoindre Moscou pour une mission de la plus haute importance. Malheureusement, le russe est pris en chasse par deux avions allemands. Le pilote fait tout son possible pour les éviter, mais les allemands sont trop rapides. Alors qu'ils sentent leur dernière heure venue, un chasseur russe apparait et abat l'ennemi. Il s'agit du lieutenant Tania Yakvolev, pilote de la 1er escadre féminine de chasse du 46ème régiment de la garde.
En fait, ce que ne sait pas encore Tania, c'est que la mission de Kirigin la concerne aussi. Il a besoin d'elle et d'autres soldats d'élites pour rejoindre une unité spéciale où ils auront pour but de capturer le Mekapanzer Wilhem Gustolff ! Et cela, grâce à un équipement de combat auquel Tania et les autres n'auraient jamais pu imaginer...

 

Par Berthold, le 27/09/2014

Notre avis sur l'album Commando Rouge

Les Divisions de Fer est une nouvelle uchronie qui sort ce mois-ci chez Soleil, conçue par le scénariste de Cross Fire Jean-Luc Sala et dont le premier tome est illustré par Ronan Block 109 Toulhoat.

Bon, j'entends certains d'entre vous dire : "Encore une uchronie ? Qui se situe aussi à la fin de la seconde guerre mondiale ? ". Mais tant que c'est bien écrit, tant que c'est bien dessiné, tant que c'est bien mené, pourquoi se priverait on du plaisir d'une bonne bande dessinée ?

Les Divisions de Fer est prévu en trois tomes. 

Jean-Luc Sala imagine un scénario crédible pour annoncer l'etat de ce monde en 1946. On peut le lire dans les pages de gardes. Il nous plonge d'entrée dans l'action avec une poursuite entre avions assez spectaculaire. Je me suis dit que cette lecture est une très bonne chose et que je ne serais pas déçu par cette aventure. Les Divisions de Fer est une très bonne surprise.
J'ai pris plaisir à suivre l'aventure et le destin de cette Tania Yakvolev dans cette mission suicide (?) avec une bonne bande de baroudeurs. Je pense que Sala aurait pu un peu plus présenter les autres protagonistes, mais il est vrai qu'en 48 pages, cela fait juste. Du coup, on suit surtout Tania, Spartak le marin et Kirigin. Outre le suspense et l'action, très bien menés, Sala rajoute aussi de l'émotion dans cette avetunre, surtout au vu du final de ce premier tome. 

Le concept sur cette trilogie, c'est que le scénariste travaillera avec trois artistes differents, mais que les couvertures seront toutes illustrées par le dessinateur de Block 109 : Ronan Toulhoat. De plus, ce dernier s'occupe justement de la mise en image (dessins et couleurs) de ce Commando Rouge. Toulhoat à nouveau sur une nouvelle uchronie au sujet de la Seconde Guerre mondiale ? Alors qu'il avait arrêté Block 109 justement ? On ne va pas le lui reprocher cela car au vu de son travail sur ce premier tome des Divisions de Fer, on ne peut que louer son talent et le plaisir de retrouver des pages d'une telle qualité !
Toulhoat nous permet  d'admirer tout son art sur ces pages, dont certains sont vraiment époustouflantes de maestria visuelle. Les couleurs servent au mieux ce récit ! Il n'y a rien à reprocher. Les concepts des véhicules et des armures sont savament étudiés ! On est comblé.

Je vous invite sans hésiter à rejoindre les Divisions de Fer, le nouvelle oeuvre immanquable de Jean-Luc Sala et de Ronan Toulhoat !

 

Par , le

Les albums de la série LES DIVISIONS DE FER

Nos interviews liées

Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat : Le Roy des Ribauds

Un entretien avec Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat  à l'occasion de la sortie du tome 2 du Roy des Ribauds aux éditions Akileos


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec le scénariste des Divisions de Fer

Rencontre avec Jean Luc Sala, scénariste des Divisions de Fer aux éditions Soleil.


Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Jean-Luc Sala

Sceneario.com : SCENEARIO.COM : Bonjour Jean-Luc Sala. Ce mois d’avril va voir arriver chez tous les bons libraires une nouvelle série dont tu es le scénariste : Questor. Tu te lances donc dans le genre « péplumé ».
Jean-Luc Sala : Absolument ! Le Péplum, c’est un genre majeur !! Sceneario.com : Comment est né ce projet ?
Jean-Luc Sala : Les films de Ray Harryhausen ont bercé mon enfance ! Je préférais les épopées grecques plutôt que romaines ! Des films comme Jason et les Argonautes, La bataille de Salamine ou le choc des Titans m’ont profondément marqué. Ce projet est arrivé à un moment où j’écrivais « CIA le cycle de la peur », j’avais besoin de me détendre… Faire des blagues plus ou moins douteuses sur la Grèce mythologique a été ma récréation scénaristique ! Sceneario [...]

Lire la suite ›

Block 109 de Ronan TOULHOAT (Dessinateur) et de Vincent BRUGEAS (Scénariste)

Interview de Ronan TOULHOAT (Dessinateur) et de Vincent BRUGEAS (Scénariste) pour Block 109, chez Akiléos durant le festival d'Angoulème 2010. [...]

Lire la suite ›

Jean-Luc SALA

Sceneario.com : Peux-tu te présenter et nous dire comment tu es venu dans la bande dessinée ?
Jean-Luc SALA : Heu… Bonjour, je suis Jean-Luc Sala. Je ne suis pas si jeune et pourtant on me considère comme un jeune auteur…
Je dirais plutôt un auteur débutant. J’ai toujours voulu faire de la BD, j’ai même fait des études pour cela en Belgique, les aléas de la vie ont fait que pendant 10 ans j’ai travaillé dans la création de jeux vidéos… cela m’a pas mal éloigné de la BD !
J’y ai débuté sur "Dragon Lore" comme story-boarder, puis textureur, artiste conceptuel, puis scénariste, directeur artistique et enfin chef de projet. En 10 ans j’avais fait le tour du truc…

Sceneario.com : Est-ce que d'avoir travaillé dans les jeux vidéos, aide à construire le scénario de la série?
Jean-Luc SALA : L’industrie du jeu, en matière de scénarii, est directement tributaire de l’écriture Hollywoodienne, elle est donc soumise à certaines règles, elles-mêmes dérivées de l’écriture théâtrale classique [...]

Lire la suite ›