Les contes de Perrault en BD

Dessinateurs :






Scénariste :


Coloristes :





Éditions :

PETIT à PETIT

Collection :

Contes en BD

Genre :

Adaptation

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782849491188

Résumé de l'album Les contes de Perrault en BD

Une petite fille habillée d'un chaperon rouge apporte un petit pot de beurre et une galette à sa mère grand...

Une princesse bénie par les fées se retrouve plongée dans un sommeil de cent ans suite à la malédiction d'une vieille fée...

Une jeune et jolie femme se retrouve en danger de mort après avoir cédé à la curiosité...

Une jeune femme élevée par sa belle-mère rencontre finalement sa marraine la bonne fée...

Un cadet reçoit un chat malicieux...
 

Par Vincentb, le NC

Notre avis sur l'album Les contes de Perrault en BD

Cet album fait partie de la collection Contes en BD des éditions Petit à Petit, une collection d'adaptation assez intéressante.

Ici il s'agit de l'adaptation de cinq contes parmi les plus connus de Perrault : Le Petit Chaperon Rouge, La Belle au bois dormant, Barbe-Bleue, Cendrillon et Le Chat botté. Bien que ces adaptations soient assez fidèles, on peut déplorer l'absence du Petit Poucet, conte majeur de l'oeuvre de Charles Perrault.

Le passage à la BD est réussi. Gaet's est parvenu à inclure la plupart des éléments de chaque conte et arrive même à faire preuve d'originalité sans trahir les oeuvres originales et ce en une douzaine de planches seulement par conte. Des éléments des textes originaux sont repris, comme les moralités, pour trois de ces contes. L'auteur se détache aussi quelques fois un peu des oeuvres de Perrault pour les dialogues mais ceux-ci restent tout de même très fidèles.

Ces contes sont dessinés par cinq jeunes dessinateurs, mais le fait que chaque histoire soit dessinée par un auteur différent n'empêche pas une certaine cohésion graphique, notamment grâce aux tons des couleurs. On peut parfois sentir la plaisante inspiration de Gustave Doré (illustrateur des contes de Perrault) par exemple pour l'omniprésence de la forêt et la taille du loup, impressionnante, dans Le Petit Chaperon rouge. Les graphismes font assez enfantins et mignons, les couleurs donnent un ton frais à l'album, ce qui le rend accessible aux enfants.
Les dessinateurs se permettent parfois d'introduire plusieurs éléments étrangers aux oeuvres originales afin de rendre les histoires plus amusantes et d'exploiter le passage en BD convenablement.

Au final, on obtient un album très plaisant à lire, agréable pour redécouvrir les contes de Perrault pour les plus grands, pratique pour les faire découvrir aux enfants.
 

Par , le

Nos interviews liées

Gaëtan Petit et Julien Monier à l’occasion de la sortie du tome 2 de RIP

Sceneario.com : Bonjour Gaëtan et Julien, en premier lieu, serait-il possible que vous vous présentiez ?
Julien Monier : Je m'appelle Julien Monier, j'ai fait des études de sociologie, puis de la musique et je suis venu au dessin un peu sur le tard. En commençant d'abord à illustrer quelques livres jeunesse et de fil en aiguille, je suis venu à la bd. Avant RIP, j'avais fait une petite dizaine d'albums.
Gaëtan Petit : Je suis Gaëtan Petit, alias Gaet’s, je suis scénariste de BD et soigneur animalier à la réserve africaine de Sigean où je m’occupe de rhinocéros, girafes, lions, dromadaires etc… J’ai commencé la BD, il y a une dizaine d’année avec des collectifs sur les groupes musicaux ( The Beatles, Bob Marley, Nirvana, The Doors… etc) et des contes pour enfant ( Arabes, Africains, Tibétains, Celtes…) [...]

Lire la suite ›