LES CONTES DE MORTEPIERRE #1 Florie

voir la série LES CONTES DE MORTEPIERRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fantastique

Fantasy

Médiéval

Sortie :
ISBN : 2845659482

Résumé de l'album Florie

Florie, 12 printemps, est surnommée la renarde par le village, à cause de sa chevelure flamboyante. Elle vient au secours de Tanazol, qui prétend être poursuivi par des malandrins. Il est en fait poursuivi par le Baron Geoffroy à qui il a dérobé une cassette. Florie lui demande bien entendu des explications qu'il promet de lui fournir dès le lendemain. Elle le quitte, pensant l'avoir mis à l'abri pour la nuit dans un arbre creux. A son retour le lendemain, elle est interceptée par Guibourc, une vieille femme. Celle-ci perçoit les dons particuliers de Florie et elles rejoignent ensemble l'arbre.

Par Beuleu, le NC

Notre avis sur l'album Florie

Les contes de Mortepierre reviennent sur la jeunesse de Florie, héroïne de la série Mortepierre. On y fait aussi connaissance de son ami Garin, le jeune bûcheron énamouré, et de Guibourc, une vieille magicienne vivant plutôt en ermite. N'ayant pas lu l'autre série, je ne peux donc pas dire si ces contes amènent des éclaircissements.
D'entrée, on se situe dans le médiéval fantastique, puisque Florie possède des pouvoirs surnaturels et les utilise, puis on glisse vers la fantasy. Cette histoire complète pose bien le personnage : intelligente, la demoiselle n'a pas froid aux yeux et sait par contre garder son sang froid, malgré son jeune âge. C'est elle qui mène la danse, ou plutôt devrais-je dire le scénario. Celui-ci ne souffre pas de temps mort et est plein de ressource, à l'image de son héroïne.
Le trait réaliste de Christian Verhaeghe est fin, précis, détaillé. Les couleurs le rehaussent parfaitement. Elles sont travaillées juste ce qu'il faut, mais parfois un peu ternes.
Cela dit, j'ai passé un bien agréable moment dans le village de Mortepierre.

Par , le

Les albums de la série LES CONTES DE MORTEPIERRE