Les chroniques du règne de Nicolas 1er

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Drugstore

Genre :

Caricature

Humour

Politique

Satirique

Sortie :
ISBN : 9782723483971

Résumé de l'album Les chroniques du règne de Nicolas 1er

Tout le quinquennat de Nicolas “1er” Sarkozy résumé en un album. Un livre dédié à un homme qui, toute sa vie, a rêvé du pouvoir, d’être enfin grand, riche, chiant... Il voulait sa vengeance. Un jour, il serait un empereur géant de petite taille.

Par Legoffe, le 19/02/2012

Notre avis sur l'album Les chroniques du règne de Nicolas 1er

Patrick Rambaud, membre de l’Académie Goncourt, n’a jamais caché sa “sarkophobie” et, dès l’élection du nouveau Président de la République, en 2007, il a publié chez Grasset ses “Chroniques” irrévérencieuses dont le cinquième volume vient de paraître. Et, dorénavant, ces chroniques ont aussi droit à leur adaptation en bande dessinée, en partenariat avec Glénat.

Cet album se veut un florilège des meilleures chroniques des cinq volumes parus. Nous y voyons donc les principaux moments clé du quinquennat, croqués de façon réaliste, mais satyrique.

Tout au long du livre, l’auteur compare Nicolas Sarkozy à Napoléon. Nous retrouvons ainsi nos personnages politiques dans des habits du XIXe siècle. En revanche, le décor reste bien celui de notre époque moderne.
La comparaison aurait pu être intéressante, mais elle s’avère vite lassante. En effet, le parallèle est maigre et la pastiche est vite engluée dans un humour trop premier degré, à la limite de l’enfantin.

Si la caricature est réelle, elle n’est donc pas drôle pour autant. J’ai même trouvé ce livre particulièrement ennuyeux malgré mon intérêt pour la politique. La construction du récit est, il faut dire, plutôt chaotique. Les transitions sont inexistantes, les propos peu développés. Tout tombe sur la page comme une succession incessante de faits, sans réelle structuration de l’ensemble.

L’auteur apporte tout de même quelques points intéressants, comme la présentation de la personnalité contrastée et souvent contradictoire de Nicolas Sarkozy. Les exemples sont nombreux et souvent révélateurs, de ce point de vue. L’homme y est présenté, au final, comme un peu superficiel, mais pas non plus antipathique comme on aurait pu s’y attendre.

Le livre est aussi l’occasion de se remémorer des événements qui ont marqué ces cinq années de règne. L’auteur, parfois, décode pour le grand public certains faits politiques, leurs tenants et leurs aboutissants.

Le dessin, lui, se veut assez réaliste. Nous reconnaissons sans peine les acteurs de ces chroniques. De là à dire que c’est beau, il y a un pas que je ne franchirais pas. Mais ce n’est pas le but recherché par ce genre de livre...

Voilà donc un album forcément tendance en pleines élections présidentielles. Mais son contenu reste superficiel et particulièrement mal construit pour vraiment intéresser les lecteurs. Les amateurs de politique resteront sur leur faim, qu’ils soient fans ou détracteurs de Nicolas Sarkozy.

Par , le