LES CHRONIQUES DE SILLAGE #3 Volume 3

voir la série LES CHRONIQUES DE SILLAGE
Dessinateurs :






Scénaristes :



Éditions :

DELCOURT

Collection :

NEOPOLIS

Genre :

Drame

Science Fiction

Space Opera

Sortie :
ISBN : 2847898298

Résumé de l'album Volume 3

Bobo, qui est un migreur exceptionnel puisqu'il ne vieillit pas, revient sur l'existence d'un être qui a changé sa vie. Il raconte ainsi les péripéties jalonées de faits d'armes et souvent d'états d'âmes de celle qui est la seule humaine de Sillage : Nävis.
Il revient ainsi sur un épisode de la vie de la petite humaine qui l'a changé à jamais. Nävis a été profondément choquée par la détresse du peuple Ftoross. Une chose qu'elle pensait inimaginable sur Sillage. Et suite à la prise d'otage de Criscios, qui faillit provoquer un génocide en tentant de la tuer, elle met toute son énergie pour essayer de venir en aide à ce peuple.

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Volume 3

Comme l’annonce la quatrième de couverture, ce tome est différent des deux autres de la série. Car étant composé de cinq histoires comme ses prédécesseurs, celles-ci ne sont pas indépendantes. Car elles racontent chacune une histoire du peuple Ftoross et surtout de la prise de conscience de Nävis. En fait, ce troisième tome se lit comme un album. Et l’histoire que mettent en place Buchet et Morvan fait souvent preuve de sensibilité.
Avec ce genre d’album, il faut dire que l’on peut côtoyer le pire comme le meilleur au niveau du dessin et des histoires. Concernant les histoires, étant donnée leur articulation commune nous n’avons pas ce soucis. Pour le dessin, il est vrai que d’une histoire à l’autre il est très différent. Mais chaque style mis en place est séduisant. La palette utilisée est vaste et chacun d'entre eux s’est adapté avec bonheur à l’histoire qu’il est sensé défendre. Par exemple, le style de Némiri ne conviendrait pas au récit de l'histoire tout en action : Xen-Auto-Phobia, car il est tout en douceur avec ces couleurs pastels. Concernant l'histoire échue à Gerald Parel, elle est très sombre par ses teintes, elle se déroule des années après et on devine à peine Nävis, comme si Morvan et Buchet se refusaient de faire vieillir leur héroïne. Cette dernière histoire est intéressante sur le plan du graphisme. Avec l'infographie, Gerald Parel s'essaye à diverses techniques et le rendu final est très réussi.
Après un huitième tome de Sillage où Nävis apparaissait amorphe, on la retrouve ici déterminée. Ce tome des Chroniques de Sillage permet de se remettre dans le bain de ce cinquième tome souvent décrié de Sillage. Et ce, d’autant que les auteurs livrent enfin les secrets du langage Ftoross dans cette première édition. Ainsi ce cinquième tome de Sillage se nomme : « Ma vie pour les miens »

Par , le

Les albums de la série LES CHRONIQUES DE SILLAGE

Nos interviews liées

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›