LES CHRONIQUES DE SILLAGE #1 Volume 1

voir la série LES CHRONIQUES DE SILLAGE

Résumé de l'album Volume 1

Nävis, au travers de sa vie, a vécu nombre d'aventures que nous ne connaissons pas. Bobo, l'un de ses plus grands amis et admirateurs, nous conte quelques une de ses aventures : comme sa découverte de la cruauté ou encore les conséquences de sa rencontre avec Berdsq (Sillage T6).

Par Matt, le NC

Notre avis sur l'album Volume 1

Les chroniques de Sillage...
Que voila un album controversé dans l'univers de la BD française!
Cet album a en effet été fait par 10 auteurs, certains plus connus que d'autres, mais se rassemblant autour d'un univers : Sillage !
Chacun reprend donc cet univers au travers de 5 Chroniques totalement différentes les unes des autres.
Je ne vous cache pas que la demi-mesure est difficile pour cet album tant la diversité dans les styles, dans les traits et les couleurs est présente.
Pour ma part, je retiendrais 2 de ces Chroniques qui me paraissent comme les plus abouties tant au niveau dessin qu'au niveau du scénario. "Un cadeau qui cartonne" faite par Bessadi avec un trait personnel mais qui rend honneur à la série principale ainsi que "Le corps de l'oeil" faite par Noé et qui sert d'épiloque au tome 6 de Sillage.
Celle de Munuera n'est pas mauvaise bien au contraire, mais quelque peu hors contexte... On aurait apprécié l'apercevoir dans les pages de Nävis.
Quand aux autres, et bien personnellement je n'ai pas accroché.
J'attends néanmoins le T2 (sortie en mars 2005) avec impatience afin de me fixer sur la réelle utilité de cette série, sur ce qu'elle apporte à la série principale.
J'encourage les sceptiques à le lire pour s'en faire une idée par eux même!

Par , le

Les albums de la série LES CHRONIQUES DE SILLAGE

Nos interviews liées

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Interview Benoît Springer


Sceneario.com
: Comment vous est venue cette idée ? Benoît Springer : Séverine est une grande lectrice de livres, de magazines, d’articles… elle dévore tout ce qui peut être lu. Et elle aime l’idée que chaque mot peut avoir un sens érotique. Quant à moi, je ne suis jamais aussi heureux que quand je croque des corps humains. Nous avons réuni nos plaisirs, les livres et les corps, dans un même projet. Sceneario.com: Est-ce un fantasme de couple ou l'aboutissement d'une longue maturation ? Benoît Springer : Ni l’un ni l’autre. Nous aimons travailler ensemble, explorer tous les genres… du polar fantastique à l’érotisme. Sceneario.com: Lequel d'entre vous était le "dominant" (pour ne pas dire l'initiateur) de ce projet ? Benoît Springer : Nous avions l’envie commune de faire une bande dessinée érotique et c’est Séverine qui a amené l’histoire [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Interview de José-Luis Munuera pour le T2 de Sortilèges

Sceneario.com: José-Luis tout d’abord bienvenu sur Sceneario.com et merci à toi d’avoir accepté de répondre à nos questions !

José-Luis, tu es donc le dessinateur de « Sortilèges ». Comment votre « team » fonctionne au jour le jour avec le scénariste Jean Dufaux, quelle est votre recette secrète ? Qui est le plus perfectionniste des deux ? José-Luis Munuera :Le team fonctionne avec deux éléments clé: le respect et la bonne humeur! Le respect pour le travail et les choix de l’autre, la bonne humeur parce qu’on essaye toujours de se surprendre l’un et l’autre. 
Une BD peut être pleine de choses, un manifeste idéologique,  un “slice of life”, un cri de l'intérieur de l’auteur... mais une BD peut être aussi un jeu! Un jeu infini, vivant, adulte, plein de possibilités, très élaboré, complexe, dur [...]

Lire la suite ›

Interview de Benoit Springer

  Sceneario.com : Bonjour et merci de nous accorder une interview. Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Benoit Springer : J’y suis venu très simplement. Comme beaucoup de gens, j’ai commencé à dessiner tout petit, mais au moment où la plupart des gens s’arrêtent, moi j’ai continué.

Après, j’ai eu un parcours assez classique : après un BAC A3 j’ai fait une année d’Art Plastique à Bordeaux et ensuite deux ans et demi, un peu près, à l’école de BD d’Angoulême.Suite à cela, j’ai tout de suite signé chez un éditeur et c’était parti !
A partir d’Angoulême, c’est allé vite car j’y ai rencontré des auteurs qui étaient déjà publiés comme Claire Wendling, Christophe Gibelin, Thierry Robin [...]

Lire la suite ›

Bruno Bessadi pour le tome 4 de Zorn et Dirna

Scenenario.com: Déjà le 4° tome de cette série... t'attendais-tu à un tel succès ?
Bruno BESSADI: Oui bien sûr :-) ! Non, en fait, même si on espère que ça va arriver !! Mais ça reste un petit succès, hein ! Ca motive et fait plaisir !

Scenenario.com: Comment l'expliquer ?
Bruno BESSADI: Heu, alors là... Les grands yeux des enfants avec leur grosse joues ? Le nom de Morvan sur la couv' ? Si je savais l'expliquer, je pourrais t'assurer que ma prochaine série sera un succès !

Scenenario.com: Il y a lors des festivals de plus en plus de fans... tu aimes ça ?
Bruno BESSADI: Ben, c'est clair que ça fait plaisir de ne pas s'être frappé des heures de trains pour rien. La plupart de mes lecteurs sont sympa, même si y'a toujours des indélicats qui cassent les couilles en ne venant que pour la dédicace sur leur première édition [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de José Luis Munuera sur l'univers Sillage

Sceneario.com: José Luis Munuera bonjour ! Je vous remercie dès à présent de bien vouloir répondre à cette interview et ainsi éclairer les passionnés de la bd ! Premièrement, pourriez- vous vous présenter afin que certaines personnes puissent mieux cerner votre personnage ? JLM: Je m'appelle Jose Luis Munuera Minarro, né le 21 avril de 1972 en un coin perdu d'Espagne. Grand lecteur, cinéphile et bédéphile depuis mon enfance, une surabondance de Spielberg, Harryhausen, Tolkien et Uderzo à fini par pourrir mon cerveau et me faire devenir de façon assez naturelle dessinateur de bd. Sceneario.com: Vous vous êtes distingué dans la série « Les Potamoks » aux éditions Delcourt mais aussi dans la série « Merlin » aux éditions Dargaud. Comment peut-on débarquer du fin fond de l'Espagne et s'imposer ainsi dans le monde de la bd française ? Vos débuts furent difficiles ? JLM: Je n'ai jamais eu la sensation que les choses étaient « difficiles » pour ma part [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Bengal... dessinateur de Manga Européen

Sceneario.com : Comme à l’accoutumé des interviews, peux tu te présenter ?
Bengal :
J’ai 27 ans, je suis né dans la région des Alpes, j’habite sur Paris depuis de nombreuses années, et je suis arrivé à la BD le jour où j’ai rencontré Morvan en 1996. La mise en place a été plutôt longue, le temps que je m’améliore en dessin, j’ai eu une expérience dans le jeux vidéo, et enfin j’arrive dans la BD avec Meka.

Sceneario.com : Le jeu vidéo ?
Bengal :
J’ai travaillé dans le jeu vidéo suite à un besoin de terminer la production du jeu "Alone in the dark 4" fait par le studio darkworks, et j’ai continué durant 3 années dans une team de 3 dessinateurs qui s’entendaient plutôt très bien [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›