LES CHRONIQUES DE LEGION #3 Livre III

voir la série LES CHRONIQUES DE LEGION
Dessinateurs :




Scénariste :


Coloristes :




Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782723479288

Résumé de l'album Livre III

Russie. 1812. Les hommes du capitaine des hussards, Armand Malachie, Stern, Kholya, Hartmann et Féraud discutent autour d'un feu au sujet de l'or de Vlad Tepes et de la mort du capitaine. Kholya pense qu'il aurait mieux valu l'enterrer. Les autres se moquent de lui. En effet, ils auraient mieux fait d'écouter le jeune homme. Un par un, ils sont la cible d'un mort vivant.

 

Par Berthold, le 10/06/2012

Notre avis sur l'album Livre III

La saga conçu par Fabien Nury, intitulée Les Chroniques de Legion et qui est une "suite" à la série Je suis Légion, se poursuit en ce mois de juin 2012 avec la sortie du tome 3 et du tome 4 aussi. Les amateurs seront doublement comblés.

Fabien Nury nous en dit un peu plus sur le combat de ces deux frères, de Vlad et Radu. Il nous entraine dans un voyage dans le temps où nous allons en Russie en 1812, dans la jungle en 1521 et à Londres au XIXème siècle. Il nous montre les moments importants de cette quête. Il nous dévoile aussi comment les deux enfants sont devenus ces deux immortels.
Nury s'applique à bien mettre en avant ses personnages et à bien les ancrer dans l'époque où ils évoluent. Il a choisi des périodes fastes et rudes. Le passage dans la jungle est celui qui est vraiment le plus spectaculaire, tout comme lors de cette retraite de Russie. Il est bien dommage de ne pas avoir des pages de plus dans ce tome.

Les choix graphiques sont des plus judicieux. Que ce soit Tirso, Alberti ou encore Zhang Xiaoyu, ils font un travail remarquable, tout en restant dans une certaine cohérence. Xiaou est très inspiré par la période napoléonienne, Alberti fait preuve de maestria dans les combats entre les conquistadores et les indiens et y insuffle une atmosphère à vous donner la chair de poule. Il fait aussi ressortir les sentiments qui lie Torres à Gabriella. Quand à Tirso, la période victorienne lui sied à merveille.

Bref, après avoir lu ce livre III, on se rue sans plus tarder dans le livre IV pour connaitre le fin mot des Chroniques de Légion !

 

Par , le

Les albums de la série LES CHRONIQUES DE LEGION

Nos interviews liées

Un entretien avec Fabien Nury et Pierre Alary

Sceneario.com : Fabien Nury, Pierre Alary, ce n’est plus la peine de vous présenter, comment vous êtes-vous rencontrés sur le projet Silas Corey ?
Fabien Nury : Par téléphone, on s’est dit qu’on aimerait bien travailler ensemble. J’avais un scénario de prêt, je l’ai fait lire à Pierre, il m’a répondu : Super, ça va être beaucoup de boulot mais on y va.
Sceneario.com : Un scénario qui a pour cadre la première guerre mondiale, après Il était une fois en France, les guerres sont-elles un terreau propice aux histoires ?
Fabien Nury : Ah oui, bien sûr que oui. En tant que territoire de fiction, la guerre est un terreau particulièrement propice. Elle brise des vies, elle crée des destins exceptionnels. La guerre c’est la violence universelle. C’est parfois le règne du mal et c’est assez souvent la dedans que vous pouvez placer des fictions dramatiques [...]

Lire la suite ›

de Mario Alberti et Luca Enoch, les auteurs de Morgana

SCENEARIO.COM: Bonjour Mario et Luca. Avant toute chose, pouvez-vous vous présenter et décrire votre parcours professionnel ?
Mario Alberti: Je pense que c’est en 91 que j’ai fait ma toute première BD, une courte histoire de SF de 4 pages dans un fanzine. J’ai eu de la chance : l’Intrepido, un vieux magazine, recherchait des nouveaux talents et il me recruta peu après. J’ai fait quelques histoires pour eux (sur des scripts de Michelangelo La Neve, qui est maintenant scénariste de « Le Jour des Magiciens », également pour les Humano), et ensuite j’ai rejoint l’équipe d’artistes pour « Nathan Never » et « Legs Weaver », 2 séries de SF publiées par Sergio Bonelli. Je travaillais depuis lors sur celles-ci et j’ai seulement arreté cette année quand j’ai réalisé que j’étais trop impliqué dans mes projets avec les Humanoïdes Associés et que vouloir faire trop de choses à la fois nuirait à la qualité de mon travail [...]

Lire la suite ›