LES CHRONIQUES DE LEGION #1 Livre I

voir la série LES CHRONIQUES DE LEGION
Dessinateurs :





Scénariste :


Coloristes :





Éditions :

GLENAT

Genre :

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782723476232

Résumé de l'album Livre I

Dans les montagnes enneigées de Transylvanie, les troupes ottomanes viennent de s'emparer du château de Vlad Tepes, décapitant le tyran et déclenchant une succession d'événements qui vont, au fil des siècles, nous entrainer dans le sillage de personnages intimement liés à la guerre que se livrent les princes Vlad et Radu, une guerre sourde et farouche pour leur survie et leur suprématie.

Par Olivier, le 27/03/2011

Notre avis sur l'album Livre I

Des époques, des lieux, des personnages comme autant de bribes de souvenirs qui affluent à l'orée de la mémoire :
Sur l'océan déchainé, un navire emmène Doña Gabriella de la Fuente vers le Nouveau Monde où elle doit épouser le conquistador Hernan Torres.
Devant la Bérézina Le capitaine des hussards Armand Malachie déserte et emmène ses hommes en Valachie alors que les troupes de l'Empereur Napoléon empêtrées dans l'hiver russe meurent de faim et de froid.
1887, un jeune homme sans attaches ni famille hérite de la fortune d'un Lord immensément riche que plus personne n'a vu depuis trente ans … entre tous ces moments, un lien, un fil que la mort ne parvient pas à trancher, celui du sang des fils du comte Vlad Dracul.
Deux demi frères, deux princes, deux immortels qui au long de l'histoire ont toujours été en lutte. Ce conflit s'est prolongé au fil des siècles, accentué par la rage de vivre qui habite ces deux créatures et un acte commis par Radu, un interdit formel qu'il a bravé.

Après les superbes W.E.S.T. et Il était une fois en France, Fabien Nury revient sur les traces des deux éternels avec un scénario à l'écriture romanesque dense et subtile. La construction syncopée, qui ouvre de multiples pistes sur la longue histoire de ces deux hommes, nous laisse entrevoir, dans ce premier tome, des développements riches et surprenants.
Revisitant le mythe de Dracula, il s'éloigne totalement de la créature inventée par Bram Stoker et de la littérature gothique qui s'ensuivi.
Vampires, Radu et Vlad le sont certes, mais pas au sens commun de "suceurs de sang". Leur sang est leur pouvoir, leur mémoire, leur puissance et l'enveloppe extérieure de chair et d'os n'est qu'un abri fragile et temporaire dont ils changent au gré des vicissitudes de leur vie. Parfois très rapidement, dans l'urgence de la survie, s'emparant d'hommes ou de femmes, indistinctement, voire pire, quant seul un rat peut permettre d'échapper à l'annihilation.

Fabien Nury s'est entouré pour ce qui s'annonce comme une magnifique série fantastique de quatre dessinateurs dont les traits se fondent harmonieusement au profit de la puissance du scénario.
Mathieu Lauffray (qui signe également la couv), Mario Alberti, Zhang Xiaoyu et Tirso s'emparent chacun d'une des incarnations de Vlad Tepes ou de Radu et nous offrent une vision inspirée de ces éternels. Ce sont des instants de grande intensité, atroces et splendides qu'ils nous font partager avec un sens de la mise scène, un cadrage précis qui renforce toute la tension du scénario. Rapide, précis, violent, le trait impulse une dynamique et une fulgurance d'action quand il ne se développe pas en de magnifiques planches qui s'affranchissent des cases pour nous livrer en un somptueux raccourci la vie et la mort, mort d'un corps devenu sénile, mort d'une âme chassée par un esprit puissant et un sang parasite qui s'évertue à perpétuer une espèce.

Prévue en quatre tomes, Les chroniques de légion sont sans nul doute un des grands événements de l'édition Bande Dessinée de l'année.

Par , le

Les albums de la série LES CHRONIQUES DE LEGION

Nos interviews liées

Un entretien avec Fabien Nury et Pierre Alary

Sceneario.com : Fabien Nury, Pierre Alary, ce n’est plus la peine de vous présenter, comment vous êtes-vous rencontrés sur le projet Silas Corey ?
Fabien Nury : Par téléphone, on s’est dit qu’on aimerait bien travailler ensemble. J’avais un scénario de prêt, je l’ai fait lire à Pierre, il m’a répondu : Super, ça va être beaucoup de boulot mais on y va.
Sceneario.com : Un scénario qui a pour cadre la première guerre mondiale, après Il était une fois en France, les guerres sont-elles un terreau propice aux histoires ?
Fabien Nury : Ah oui, bien sûr que oui. En tant que territoire de fiction, la guerre est un terreau particulièrement propice. Elle brise des vies, elle crée des destins exceptionnels. La guerre c’est la violence universelle. C’est parfois le règne du mal et c’est assez souvent la dedans que vous pouvez placer des fictions dramatiques [...]

Lire la suite ›

Mathieu LAUFFRAY pour Long John Silver

Sceneario.com: Quelles sont vos influences ?
Mathieu LAUFFRAY: Je ne sais pas vraiment. Cela paraît simple et pourtant c’est une question compliquée. J’aime beaucoup de chose, j’aime regarder, j’admire les victoires des autres, parfois les miennes quand mon intention passe selon mon souhait . Mais aimer voir et aimer faire sont deux choses différentes.
Je pense qu’aujourd’hui je reviens naturellement vers ce qui m’a fait découvrir la beauté du dessin au tout début. Ce moment de transition entre culture classique et redécouverte de la stylisation. J’aime les écoles françaises et Américaine de la fin du 19e et du début 20e.
Les deux premières bandes dessinées qui on compté pour moi sont « Tintin » et « Little Nemo » de Windsor McKay. Les deux à égales forces et je les cites car elles illustrent un sacré grand écart stylistique ! Or, j’adore les deux [...]

Lire la suite ›

de Mario Alberti et Luca Enoch, les auteurs de Morgana

SCENEARIO.COM: Bonjour Mario et Luca. Avant toute chose, pouvez-vous vous présenter et décrire votre parcours professionnel ?
Mario Alberti: Je pense que c’est en 91 que j’ai fait ma toute première BD, une courte histoire de SF de 4 pages dans un fanzine. J’ai eu de la chance : l’Intrepido, un vieux magazine, recherchait des nouveaux talents et il me recruta peu après. J’ai fait quelques histoires pour eux (sur des scripts de Michelangelo La Neve, qui est maintenant scénariste de « Le Jour des Magiciens », également pour les Humano), et ensuite j’ai rejoint l’équipe d’artistes pour « Nathan Never » et « Legs Weaver », 2 séries de SF publiées par Sergio Bonelli. Je travaillais depuis lors sur celles-ci et j’ai seulement arreté cette année quand j’ai réalisé que j’étais trop impliqué dans mes projets avec les Humanoïdes Associés et que vouloir faire trop de choses à la fois nuirait à la qualité de mon travail [...]

Lire la suite ›