Les Chasseurs de l'Aube

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Aire Libre

Sortie :
ISBN : 280013142X

Résumé de l'album Les Chasseurs de l'Aube

C’était il y a 30000 ans au temps où les êtres et la nature cohabitaient sur terre, au temps où chaque clan humain et chaque race d’animaux se croisaient dans la méfiance et dans l’ignorance des uns et des autres. C’est ainsi que toute la tribu des Goure Hanes vivait sous la coupe de Hozha, la femme sage. Aux aguets, observant l’horizon, Kanh, un chasseur de cette tribu aperçoit Reeh fille de Mah, être d’une autre tribu.
Il la suit et la rejoint devant le corps sans vie de Mah. Ces deux êtres vont s’aimer malgré le rejet des femmes de la tribu des Goure Hanes et Reeh va repartir en errance comme elle fait depuis longtemps.
Kanh part alors à sa poursuite affrontant le danger, gardant l’instinct de survie pour lui et pour Reeh qui pourrait bien porter son enfant.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Les Chasseurs de l'Aube

Cet album est un petit chef d’œuvre graphique, décidément René Hausman a un talent incomparable en ce qui concerne les histoires naturelles.
Le thème aborde la vie au temps de la préhistoire, avec les mammouths, les animaux, les hommes et les femmes qui peuplaient la planète à cette époque. Il aime les personnages potelés et ses femmes sont toutes rondes et superbes bien qu’elles soient de l’époque néandertalienne.
Les chasseurs ont une posture solide et puissante et le physique dessiné par Hausman montre déjà le rôle de chacun ! Qui chasse et cours, qui tanne et soigne, qui pense et protège…
Non seulement Hausman est un grand conteur mais il est aussi un animalier de renom et il s’en donne à cœur joie avec cet album et certaines cases représentant les animaux sont époustouflantes ! Cette bande dessinée atteint un niveau rare et l’histoire est forte et marquante. Evidement, c’est la difficulté de survivre qui est abordée et l’amour n’y fait rien, est-ce un échec ? Non, l’auteur raconte avec retrait une chronique naturelle. Il y ajoute un peu de fantastique mais l’histoire reste cruelle et terrible et pourtant, on plonge sans se faire prier.
Voilà un tableau féroce qui montre les comportements des êtres au début de l’humanité avec ses qualités et ses défauts. On y trouve beaucoup de sentiments dont beaucoup ne sont pas enviables, mais on y trouve aussi la volonté et l’amour et c’est magnifique !
Hausman a concocté un véritable bijou avec « Les Chasseurs de l’Aube » que je vais relire et regarder avec impatience. Profitez en pour admirer les couleurs et la couverture, décidément, la nouvelle collection Aire Libre produit de très beaux albums !

Par , le