Les Captainz

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Caricature

Humour

Sortie :
ISBN : 9782803670642

Résumé de l'album Les Captainz

La Terre est menacée par l’apparition intempestive de créatures issues d’autres mondes parallèles. Comment contrer cette invasion qui génère bien des tourments au genre humain ? Peut-être grâce à ce personnage habillé de noir que l’on surnomme Captain Mystérieux. Certes, les méthodes de ce justicier masqué sont loin d’être conventionnelles et ont plutôt tendance à provoquer de nombreux dégâts collatéraux. C’est lors de son combat contre un monstre à tentacules qu’il est remarqué par un autre personnage vêtu d’un scaphandre. Se présentant comme Captain Wawa, ce dernier lui expose la terrible situation dans laquelle se trouve la planète et lui suggère de créer avec son appui un squadron de surhumains pour stopper cette invasion maléfique. Après avoir lancé des drones espions aux quatre coins de la Terre, les deux captains repèrent d’abord une jeune femme qui a le don de déprimer son entourage et un playboy qui a le pouvoir de se transformer en monstre rouge quand les femmes l’embrassent. Devenus Captain Déprime et Captain Bisou, les deux singuliers personnages s’associent aux deux autres superhéros et ensemble vont tenter de découvrir, malgré un manque de cohésion évident, ce qui a pu provoquer cette distorsion inter-dimensionnelle.

Par Phibes, le 12/06/2017

Notre avis sur l'album Les Captainz

Le lombard met à l’honneur le travail décalé d’un duo d’auteurs (Yoann et Olivier Texier) qui a décidé de parodier les fameux justiciers dont les aventures extraordinaires sont relatées, à grands renforts d’effets spectaculaires, par Marvel et autres. Sans aucune retenue, les deux artistes ont donc décidé de jouer la carte de la dérision et à ce titre, ont choisi de faire porter leur histoire par des personnages on ne peut plus rocambolesques.

A l’image (caricaturée) des « vrais » Captains Marvel et America, et autres Avengers, voici donc les Captainz Mystérieux, Wawa, Déprime et Bisous, quatre antihéros, voire six avec Megahertz et Dollar, aux pouvoirs loufoques sortis de l’imagination débridée des coscénaristes, qui vont au fil de leurs pérégrinations justicières, faire étalage de leur super bêtise. On perçoit évidemment le fait que les auteurs ont choisi, tout en s’inspirant de de la veine comics, de ne pas se prendre au sérieux et de pousser à l’extrême le délire de leur aventure pour nous entraîner dans un univers débridé totalement hors norme. Pour cela, ils n’hésitent pas à affubler leurs personnages de pouvoirs cocasses et de les plonger dans des situations qui ne le sont pas moins.

Aussi, eu égard à cette intrigue décalée générée par le mystère d’une invasion extraterrestre planétaire et par l’engagement tonitruant et délirant de cette équipe de bras cassés, on se laisse envelopper par l’ambiance survoltée entretenue par les actions bouffonnes et légèrement égrillardes perpétrées par le team. Les rencontres sont désopilantes et les exploits des justiciers sont inattendus. De fait, le rire prend toute sa place et on passe un agréable moment de lecture.

Il va de soi que la partie graphique de Yoann amène beaucoup d’énergie et de cocasserie à cet album. Grâce à son trait actif qu’il a su peaufiner dans la série Spirou et Fantasio, ce dessinateur averti œuvre sans compter pour pousser à l’extrême la loufoquerie de ses personnages plongés dans des situations totalement folles. La caricature de l’univers des super-héros y est excellente et occasionne une dérision très profitable.

Une parodie de l’univers Marvel and Co absolument débridée qui a l’avantage de nous transporter dans un univers… extra-dimensionnel ! A ce titre, on ne serait pas contre une resucette !

Par , le