LES CAMPBELL #1 Inferno

voir la série LES CAMPBELL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :
ISBN : 9782800160108

Résumé de l'album Inferno

Campbell est un pirate très réputé qui s'est retiré des affaires depuis quelques années, après le meurtre de sa femme pour élever ses filles en paix, sur son île. Mais quand Carapepino, un pirate qui travaille pour le redoutable Inferno, un pirate qui s'est mis au service de la couronne anglaise, découvre que Campbell est toujours en vie, ce dernier doit fuir et trouver refuge avec ses filles dans une communauté de lépreux sur l'île de Bakalaoo.

Par Fredgri, le 25/01/2014

Notre avis sur l'album Inferno

A mille lieux de ses Sortilèges Munuera revient depuis quelques temps, au travers de quelques mini-récits dans Spirou, avec une nouvelle série qui allie très habilement humour et aventure, le tout dans une ambiance de pirate particulièrement bien sentie ! Et même si la base de ces histoires est sombre, qu'on y parle du meurtre de la femme de Campbell, de son frère Inferno qui est devenu son pire ennemi, malgré tout il règne sur cet album une atmosphère assez légère, très enlevée qui fait la part belle au souffle des mers, à la grande Aventure.

Seul aux commandes, Munuera démontre qu'il est parfaitement à l'aise dans ce registre très détendu, entouré de ces pirates pour la plupart stupides. Il joue avec les codes du genre, y glisse deux enfants et un esprit de famille et ainsi redistribue les cartes avec une touche d'humour. Alors bien sur il est question de trésor, d'embuscade, de trahison, mais ces récits mettent avant tout l'accent sur la relation entre Campbell et ses filles, avec Inferno et ce secret qui les lie. Munuera dévoile petit à petit des morceaux du passé, quelques révélations, mais le mystère reste en partie, nous laissant deviner bien plus de profondeur qu'on ne pourrait le penser au premier abord !

En parallèle de la sortie de ce premier volume Munuera continue dans Spirou et entame au même moment un récit en deux parties qui suit directement cet album !

Le scénario est donc très bien rythmé, avec des dialogues qui font mouche tout de suite, c'est réellement très agréable de suivre les pas de cette sympathique famille, d'autant que l'auteur n'hésite pas, de temps à autre, à digresser doucement, à décentrer son propos sur les fillettes... C'est passionnant !
Graphiquement, c'est du très bon Munuera, loin du côté sombre de ses derniers albums, loin des courses effrénées de Spirou. On est face à un artiste qui se fait avant tout plaisir avec cet univers qui se construit petit à petit et qui promet des albums à venir tout aussi captivants !

Très conseillé !

Par , le

Les albums de la série LES CAMPBELL

Nos interviews liées

Interview de José-Luis Munuera pour le T2 de Sortilèges

Sceneario.com: José-Luis tout d’abord bienvenu sur Sceneario.com et merci à toi d’avoir accepté de répondre à nos questions !

José-Luis, tu es donc le dessinateur de « Sortilèges ». Comment votre « team » fonctionne au jour le jour avec le scénariste Jean Dufaux, quelle est votre recette secrète ? Qui est le plus perfectionniste des deux ? José-Luis Munuera :Le team fonctionne avec deux éléments clé: le respect et la bonne humeur! Le respect pour le travail et les choix de l’autre, la bonne humeur parce qu’on essaye toujours de se surprendre l’un et l’autre. 
Une BD peut être pleine de choses, un manifeste idéologique,  un “slice of life”, un cri de l'intérieur de l’auteur... mais une BD peut être aussi un jeu! Un jeu infini, vivant, adulte, plein de possibilités, très élaboré, complexe, dur [...]

Lire la suite ›

Interview de José Luis Munuera sur l'univers Sillage

Sceneario.com: José Luis Munuera bonjour ! Je vous remercie dès à présent de bien vouloir répondre à cette interview et ainsi éclairer les passionnés de la bd ! Premièrement, pourriez- vous vous présenter afin que certaines personnes puissent mieux cerner votre personnage ? JLM: Je m'appelle Jose Luis Munuera Minarro, né le 21 avril de 1972 en un coin perdu d'Espagne. Grand lecteur, cinéphile et bédéphile depuis mon enfance, une surabondance de Spielberg, Harryhausen, Tolkien et Uderzo à fini par pourrir mon cerveau et me faire devenir de façon assez naturelle dessinateur de bd. Sceneario.com: Vous vous êtes distingué dans la série « Les Potamoks » aux éditions Delcourt mais aussi dans la série « Merlin » aux éditions Dargaud. Comment peut-on débarquer du fin fond de l'Espagne et s'imposer ainsi dans le monde de la bd française ? Vos débuts furent difficiles ? JLM: Je n'ai jamais eu la sensation que les choses étaient « difficiles » pour ma part [...]

Lire la suite ›