LES BOUCLIERS DE MARS #1 Casus Belli

voir la série LES BOUCLIERS DE MARS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782723471565

Résumé de l'album Casus Belli

Rome. Sous le règne de Trajan.
Lors d'une cérémonie où se trouvent les Parthes, l'un des Boucliers de Mars se détache et tombe, ce qui ne présage rien de bon selon la légende. Trajan rêvait de paix et là les Romains accusent le roi Vahram et les siens d'avoir œuvré contre Rome. Celui-ci nie. Le prefet Charax enquête sur cette affaire mais il va être amené à aller diriger le camp de la IV Légion Scythica à Zeugma, à la frontière romano-parthique. Il ne s'attend pas à ce que le fort soit attaqué par les Parthes...

 

Par Berthold, le 12/03/2011

Notre avis sur l'album Casus Belli

Gilles Chaillet, l'auteur de Vasco et le dessinateur de Vinci, revient sur une nouvelle série, les Boucliers de Mars,  qui nous parle à nouveau de la Rome ancienne. Mais cette fois, juste en temps que scénariste. Il confie la partie graphique au dessinateur de Neige et de Finkel, Gine.

Le scénario de Gilles Chaillet s'avère fort surprenant. Il nous entraîne dans un récit historique où le lecteur sera envoyé dans une direction à laquelle il ne s'attendra pas. En effet, Les Boucliers de Mars s'approche plus d'un western dans l'ensemble. Le scénariste nous place dès le début dans l'intrigue, nous présente le personnage principal et nous amène avec lui dans ce fort quasi-perdu près de la frontière romano-parthique. Nous verrons que ce lieu n'est pas si hospitalier que nous aurions pu le croire. Charax affronte le tribun Bestia dès son arrivée. L'antagonisme entre les deux hommes nait à ce moment là. Par la suite, la trahison fera son œuvre et le destin de Charax va se mettre ne marche.
Mais n'en disons pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de lecture. Car le plaisir est là, et dès les premières pages. Le récit de Chaillet est fort réussi et prenant.
L'auteur nous montre aussi le quotidien de ces soldats. c'est assez bien étudié.

De plus, tout cela est servi par le superbe dessin de Gine, très inspiré par le récit de Chaillet. Certaines pages sont assez spectaculaires, comme lors de l'attaque du fort. Il fait revivre avec maestria cette période de l'Histoire. Ceux qui ne connaissent pas encore son travail y verront un grand artiste.

Casus Belli, le premier tome des Boucliers de Mars s'avère être une des bonnes surprises de ce mois de mars 2011. Chaillet et Gine forment une excellente collaboration avec cette œuvre qui risque bien de marquer les lecteurs.
Alors, n'hésitez pas, partagez donc les tourments de Charax et découvrez les Boucliers de Mars !

 

Par , le

Les albums de la série LES BOUCLIERS DE MARS

Nos interviews liées

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Gilles CHAILLET

Sceneario.com : Si quelqu’un ne vous connaissait pas encore, que pourriez vous dire en quelque mot pour vous présenter.
Gilles Chaillet : Je suis dessinateur de Bande Dessinée, passionnée d’histoire et plus particulièrement par Rome. J’ai eu enie de faire de la Bande dessinée en découvrant le journal de Tintin à l’age de 8 ou 9 ans. Je disais à l’époque à mes parents : »quand je serai grand je voudrais faire de la Bande dessinée »… à cela on me répondait : « va faire tes devoirs on verra ensuite… ».
Dans le même temps je découvrait la civilisation Romaine dans l’œuvre de jacques Martin avec Alix, et mes deux passions sont nées en même temps. Je voulais faire de la BD et représenter Rome comme ça devait être à l’époque des Romains. Mes deux passions m’ont suivi toute ma vie [...]

Lire la suite ›