Les bijoux de la Kardashian

Dessinateur :


Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Chronique sociale

Reportage

Sortie :
ISBN : 9782344030578

Résumé de l'album Les bijoux de la Kardashian

Dans la nuit du 3 octobre 2016, des silhouettes à vélo se glissent dans les rues de Paris en direction du "No Adress hotel". Leur objectif, l'appartement grand luxe de la vedette américaine de reality show, Kim Kardashian, qui est exceptionnellement seule. Les inconnus entrent donc dans l'appartement, attachent la belle starlette et lui dérobent pour 9 millions d'euros de bijoux… Bien évidemment, la nouvelle fait très vite le tour du web et la police engage immédiatement une enquête…

Par Fredgri, le 04/02/2019

Notre avis sur l'album Les bijoux de la Kardashian

Cet album nous propose de suivre le cambriolage de l'appartement parisien de Kim Kardashian, mais aussi l'enquête qui a défrayé le chronique en 2016, qui a montré qu'avec les réseaux sociaux un "simple" cambriolage pouvait très vite prendre des proportions incroyables, et d'autant plus quand il est question d'une figure au succès planétaire comme "la" Kardashian !

Bien sur, dans sa forme et son "impact" médiatique, ce cambriolage n'est pas forcément aussi "simple" que ça, mais il serait agit d'une autre jeune héritière, plus anonyme, on n'aurait certainement pas déployé autant de moyens, ni autant d'énergie, ni d'attention. Le fait que la nouvelle se soit répandue aussi vite, tant en France qu'aux États-Unis, que des vedettes en soient amenées à s'exprimer sur le phénomène en lui même et sur la vedette, a donné à l'évènement un cachet hors norme qui a dépassé les protagonistes eux même, des vieux brigands qui voulaient juste un ultime coup pour se remplir les poches.
Mais ce qui est intéressant c'est de se rendre compte que le récit se concentre bien plus sur l'enquête elle même que sur la vedette américaine qui reste une sorte de figure désincarnée, sans consistance, sur laquelle tout ça finalement n'a que très peu d'impact. Si ce n'est qu'elle renforce une apparente fragilité qui lui profite pour son business complètement tournée vers son image et sur le buzz perpétuel qui l'entoure, un spectacle continuel fait de photos, de messages sur Twitter, sur Instagram… L'apparence exacerbée par des milliers de followers !
Nous découvrons donc un groupe de policiers dont la priorité est entièrement consacrée à cette seule enquête, avec ce qu'il faut de pression, de résultats à avoir si possible pour avant hier !

Le récit est réellement captivant, avec ce qu'il faut de scénettes de vie pour rendre le tout très vivant. Les auteurs décrivent le plus précisément possible l'évolution de l'enquête, mais ne tombent pas dans un étalage de faits cliniques et froids, bien au contraire. Peut-être qu'ils caractérisent bien plus les policiers que les véritables intervenants de l'affaire, tels que les voleurs eux même ou la victime, ce qui renforce cette impression que le dossier dépasse largement ceux qui y sont mêlés, qu'ils ne sont en fait pas réellement très importants.
Bon, c'est un choix narratif comme un autre, mais cela reste vraiment très prenant !

Un album qui nous en dit décidément beaucoup sur notre époque et sur l'image qui peut nous échapper...

Par , le