Les belles histoires de l'oncle Paul par Jean Graton

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Historique

Intégrale

Sortie :
ISBN : 9782800160450

Résumé de l'album Les belles histoires de l'oncle Paul par Jean Graton

(Cette Intégrale rassemble les 37 histoires de l'Oncle Paul que réalisa Jean Graton de 1951 à 1954 pour le compte de World Press et qui seront publiées par Spirou. Ces histoires ont ensuite donné lieu à trois volumes parus chez Graton éditeurs)
Quand Jean Graton arrive, en 1951, dans les bureaux de World Press ou travaillent déjà Charlier, Hubinon et bientôt Goscinny, il découvre que cette agence est en fait un vivier d'auteurs passionnés. Il n'est pas encore le créateur de Michel Vaillant, néanmoins il a un dessin déjà très sur, il va se servir de ces histoires pour affiner son dessin, apprendre les codes de la BD et découvrir ce milieu qu'il ne connaissait que très peu auparavant ! Les histoires de l'Oncle Paul se tiennent sur 4 pages et développent un point historique, un fait divers ou une grande invention... L'occasion de multiplier les ambiances et les contraintes...

Par Fredgri, le 15/11/2013

Notre avis sur l'album Les belles histoires de l'oncle Paul par Jean Graton

En commençant la lecture des ces petites histoires on est tout de suite marqué par l'incroyable finesse du graphisme de Jean Graton, débutant alors en BD. Dès ses débuts, le dessin est excellent, détaillé comme il faut et très fluide. Cela peine un peu au niveau des expressions, mais très vite cela s'affine aussi. Les scénarios gardent ce cachet didactique propre aux histoires de l'Oncle Paul, on devine, au sein de cette Intégrale, que c'est aussi le cadre idéal pour voir évoluer devant nous le style de ce dessinateur qui va vite devenir l'un des grands de la BD franco-belge ! Il faut tout de même signaler qu'au milieu de tout ça il y a quelques très belles perles remarquablement restaurées par le studio Graton ! Je pense notamment à l'histoire sur Guttenberg, sur Ford etc. Même si ça n'est pas toujours des plus enthousiasmant les sujets sont globalement intéressants, on comprend qu'ils ont passionné de nombreux lecteurs pendant les quelques trente ans qu'a duré cette série (et donné lieu, ainsi, à de nombreux albums récapitulatifs chez les petits éditeurs !).

On est finalement confronté aux bases de l'esprit Spirou, un côté collégial, généreusement éducateur qui permet de créer le lien entre la BD, l'histoire et les lecteurs. L'Oncle Paul a un côté rassurant, sa pipe et son air bedonnant y sont pour beaucoup. Créée en 1951 par Charlier lui même cette série va permettre à de nombreux dessinateurs de se faire la main sur la narration, d'apprendre leur métier, des gens comme Hubinon (déjà bien connu), Forton, Follet, Aidans, Mtacq ou même Hermann... Donc certes le côté "récits courts" peut décontenancer, encore plus si on recherche des histoires plus longues, mais suivre cet Oncle Paul c'est retrouver le charme d'une époque malheureusement révolue, pleine d'enseignements, de savoirs à communiquer, tout en restant agréable et édifiante !

A noter aussi qu'encore une fois Dupuis accompagne ces planches d'une dossier exceptionnel qui revient sur le parcours de l'artiste, ses débuts, sa famille... C'est passionnant ! Un indispensable complément pour parfaitement appréhender ce qui va suivre !

Pour l'instant Dupuis ne semble pas vouloir continuer ces Intégrales de l'Oncle Paul, alors qu'il reste tout de même de très belles choses à remettre en avant, cela pourrait permettre de faire découvrir de nombreuses planches peu connues de grands auteurs... On croise donc les doigts en espérant que l'éditeur changera de position...
En attendant, je vous conseille cette lecture qui nous permet de retrouver un auteur très prometteur, à ses débuts !

Par , le