LES AUTRES GENS #12-13 Les Autres Gens

voir la série LES AUTRES GENS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Amour

Chronique sociale

Fiction

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782800156897

Résumé de l'album Les Autres Gens

Il y a Mathilde et Stéphane qui se paye un pire village en ruine dans le sud de l'Europe, mais l'architecte, qui au passage en pince grave pour Mathilde, leur annonce qui va falloir entamer de sérieux travaux s'ils veulent sauver leur récent petit paradis. Il y a Romain qui, à force d'être mis à rude épreuve par le fou Louis Offman, passe du côté obscur de la force. Il y a Emmanuel qui se démène comme il peut entre Hélène, son bébé et John. Il y a aussi Camille et Gédéon qui bien sûr, n'a pas changé de job, Florence et Arnaud pour qui il y a du nouveau, ou pas, et aussi ce brave Henry qui pense qu'il va s'ennuyer comme un rat mort dans le sud. Et puis il y a un gros drame, comme toujours chez Les Autres Gens.

Par Placido, le 07/10/2013

Notre avis sur l'album Les Autres Gens

Voilà maintenant ma neuvième chronique sur Les Autres Gens et en les relisant, je me rends bien compte de ma schizophrénie à l'égard de cette BéDénovela.

Elle est capable à la fois de m'ennuyer et de me décevoir ponctuellement, et en même temps, je suis tout content d'en lire davantage sur les aventures de chacun. Et au risque de me répéter par rapport aux avis des précédents tomes, il faut avouer qu'il y a matière à dire sur ces deux aspects contraires.

De l'un, c'est l'éloignement progressif mais inéluctable de nos identifications possibles avec les personnages. Plus ça va et plus ils mènent (ou subissent) une vie compliquée et plus ils deviennent fous ou dépressifs (selon qu'ils mènent ou qu'ils subissent). Et les fous et les dépressifs, ça peut faire de belles histoires mais ça devient lassant à la longue. Car on finit par ne plus y croire et l'empathie se barre à toute vitesse.
De l'autre, la mise en scène et les dialogues rend le tout très plaisant, très divertissant, très attractif. Et une fois de plus, la diversité et la qualité des dessins dynamisent ce tout, sans aucune perte de vitesse. C'est alors difficile de leur en vouloir complètement.

Mais mon plus gros problème au fait que je reste mitigé depuis plusieurs tomes maintenant, c'est qu'il y a encore plus d'une année de publications à venir.

Par , le

Les albums de la série LES AUTRES GENS