LES AUTRES GENS #06-07 Les Autres Gens

voir la série LES AUTRES GENS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Amour

Chronique sociale

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782800151519

Résumé de l'album Les Autres Gens

Les épisodes de ces tomes 6 et 7 sont initialement parus sur www.lesautresgens.com au mois d’août et septembre 2010. Il y a la grosse réunion annuelle à la fondation Offman, il y a Hyppolite et son petit homme en survet bleu qui fait flipper, il y a Romain qui trouve un nouveau job totalement mystérieux à la montagne, il y a Gédéon qui se dévoile un peu plus à Camille, il y a Manu qui rencontre Iseult, une nouvelle collègue… Il y a tout ça dans Les Autres Gens.

Par Placido, le 30/09/2012

Notre avis sur l'album Les Autres Gens

Double ration des Autres Gens ce mois-ci, histoire de faire avancer les choses plus vite. Et, je l'avoue franchement, j'ai attaqué ce gros pavé à reculons, avec la peur de retrouver les mêmes déceptions ressenties avec les tomes 4 et 5.

Bien sûr, je reconnais à chaque tome la qualité d'écriture de Thomas Cadène, le tour de force qu'il réalise en fabricant une série à la Plus belle la vie version "deluxe" (insistons sur l'adjectif deluxe), sans les côtés ridicules, bêtes et mauvais. Mais je reconnais aussi que ça partait un peu dans une direction douteuse, dans le "trop gros", le "trop compliqué", "l'irréaliste" et donc ça finissait par être ennuyeux... Et le tome 6 reste un peu dans cette veine là.

Mais alors avec le tome 7, je me suis surpris à le dévorer et surtout, à me régaler! Je mettrais ça sur le compte du renouveau. C'est la rentrée, la vie "normale" reprend doucement ses marques. Certaines histoires en cours sont bouclées, certains suspens sont résolus, et on fait un peu le point. On se pose. Alors bien sûr, il en arrive d'autres, des histoires et des suspens, mais c'est encore frais et palpitant, à l'image des nouveaux personnages d'Iseult ou de Krënom. Et puis on se recentre plus sur l'humain (en fait, Louis Offman la met un peu en veilleuse), on prend plus le temps d’écouter et comprendre ce que ressentent les personnages. Et c'est ça qui est plaisant à lire finalement dans cette série, car c'est aussi là dedans que Thomas Cadène est fort.

Côté dessin, on en aime certains, on en craint d'autres, ce qui est sûr, c'est qu'il y a du dynamisme et c'est bien là le principal.

C'est la rentrée chez Les Autres Gens, on oubli l'année précédente, on repart sur de nouvelles bases et on espère alors que ça nous excitera le plus longtemps possible!

Par , le

Les albums de la série LES AUTRES GENS