LES AQUANAUTES #1 Physalia

voir la série LES AQUANAUTES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 2845650299

Résumé de l'album Physalia

Dans une base sous-marine, une équipe de géologues doit cohabiter avec des militaires américains fraîchement débarqués pour une mission secrète.
Un militaire est assassiné dans la station et au retour d’une mission, Nando, un des géologues, assiste au meurtre d’un autre soldat. Rapatrié à la base en état de choc, il raconte ce qu’il a vu. Mais selon les militaires, ce meurtre n’a pas pu avoir lieu : le soldat Naha, victime présumée, a été remonté en surface le matin même.
La tension monte dans la station. Que peuvent bien cacher ces soldats ? Nando et ses amis Zarko et Mikky vont tenter de le découvrir…

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Physalia

Ce premier tome lance parfaitement la série !
Au premier abord, ça ne paraît pas franchement encourageant : on a l’impression de lire la version dessinée du film « Abyss ». Mais en s’y attardant, l’intrigue est bien menée… et très mystérieuse !
Tout de même en premier lieu, ce qui m’a plu, c’est la couverture. Je la trouve réussie, avec Nando en très gros plan, à l’entrée d’une grotte ou d’une faille. D’emblée le mystère est posé : Quel mystère se cache derrière ? La base en arrière-plan informe de l’endroit : on est sous l’eau à plus de 500m. Ca pose l’ambiance : claustrophobe s’abstenir ! : o)
Et puis dans l’arrière plan, il y a ces trois aquanautes. Côté rassurant, c’est le trio formé par Nando, Mikky et Zarko. Côté sombre… je verrais bien en eux trois soldats arriver par derrière et faire sa fête au pauvre Nando !
Bref, déjà, cette couverture me plaît.
Ensuite, vient la découverte de la trame.
C’est rondement mené. Une mise en scène alerte et efficace plonge le lecteur dans une intrigue prenante ! La tension, les petites animosités entre les deux camps antagonistes sont très bien rendues. Joël Parnotte a écrit un bon scénario qui fait la part belle au suspense, sans oublier un peu de psychologie. D’ailleurs, Nando semble avoir quelques « soucis » de ce côté… Mais je n’en dis pas plus, sauf que ça participe à l’ambiance un peu parano qui s’installe au fur et à mesure qu’on progresse dans la lecture !
Côté dessin, c’est bon aussi. J’aime bien le trait fin de Vincent Mallié. Les contours sont précis sur les visages tout en étant un peu acérés. Les décors sous-marins sont également super bien rendus, et la trouvaille dans la mise en page, c’est que les scènes sous-marines sont sur page noire. Renforcement du sentiment d’isolement, de calme propre aux grandes profondeurs garanti !
Cette série discrète des éditions Soleil (curieux, d’habitude, ça fait toujours grand bruit ! : o)) est à découvrir : les tomes suivants promettent d’être dans la même lignée et franchement, ça vaut le coup !

Par , le

Les albums de la série LES AQUANAUTES

Nos interviews liées

Un entretien avec Vincent Mallié

Un entretien avec Vincent Mallié


Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu et Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›