LES AIGLES DECAPITEES #5 Saint-Malo de l'Isle

voir la série LES AIGLES DECAPITEES
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 2723424863

Résumé de l'album Saint-Malo de l'Isle

En compagnie de sa nouvelle épouse, Nolwenn, Hughes arrive à Saint-Malo de l’Isle pour recouvrer l’argent de la rançon qui lui permettra de sauver la vie de Sygwald et Albizzi retenus prisonniers d’une bande de jeunes naufrageurs dirigés par un moine défroqué.
Sa mission devient plus ardue que prévue puisque à peine entré dans la ville fortifiée, le couple est emprisonné. La missive destinée à Hélie de Boisboissel, ami du juif Albizzi, est détournée pour servir les mauvais desseins de la femme du riche armateur Imbert Lieuzel.
Maltravers, un des naufrageurs chargé par le moine de surveiller Hughes et Nolwenn, tente de tirer profit de l’immobilité de ces derniers en allant lui-même démarcher auprès de Boisboissel et piéger celui-ci.
Grâce à un stratagème payant, les deux époux incarcérés parviennent à s’évader pour tenter de rejoindre Boisboissel parti plus tôt à la rescousse de Sygwald et Albizzi et l’empêcher de tomber dans une sombre machination.

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Saint-Malo de l'Isle

Hughes et Sygwald sont désunis dans cette histoire qui fait suite à « l’hérétique ».
Victime d’un chantage odieux mettant en jeu la vie de personnes, le chevalier de Crozenc doit agir seul sans la protection paternaliste de son tuteur de toujours.
Jean-Charles Kraehn nous entraîne dans une aventure plutôt bien menée qui n’en finit pas de se corser pour notre héros. Les femmes ont un rôle prépondérant en les personnes de Nolwenn et Eudeline Lieuzel qui, grâce à leur charme et leur force de caractère, manipulent allègrement la gent masculine abêtie.
Saint-Malo de l’Isle nous est décrite telle qu’elle paraissait au 13ème siècle, au moment où cette localité bretonne fortifiée était gérée par des ecclésiastiques qui détenaient de très grands pouvoirs d’administration et de justice.
Côté graphiques, le dessin épuré entamé par Jean-Charles Kraehn jusqu’à la 18ème page est poursuivi par Michel Perret qui assure la transition sans faux-pas.
L’histoire des naufrageurs s’arrête à la fin de cet album mais, comme on peut s’en douter, elle ne fait que continuer pour Hughes et Nolwenn.

Par , le

Les albums de la série LES AIGLES DECAPITEES