Les 7 portes

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

MPF EDITIONS

Genre :

Ado

Culturel

Policier

Sortie :
ISBN : 2952368155

Résumé de l'album Les 7 portes

Ari Latrier est un brillant étudiant en chimie, en pleine rédaction de sa thèse. Il se rend chez le notaire pour prendre connaissance du testament de son oncle, Jean Latrier, qu'il n'avait pas revu depuis plusieurs années en raison d'une brouille familiale et qui, alchimiste, lui avait transmis le goût des expériences. Il s'avère qu'Ari est désigné comme l'unique héritier, en l'occurrence de l'habitation de son oncle. Cependant une clause indique qu'il dispose de 7 jours à compter de l'ouverture de la porte de ce manoir pour trouver le trésor qui y est caché, sinon l'héritage lui sera retiré. Bien que le mystérieux Docteur Jouvence lui propose une somme plus que conséquente pour l'achat de la demeure, Ari décide néanmoins de partir avec son amie Elsa, son directeur de thèse et un vieil ami de son oncle, alchimiste lui aussi, à la recherche de ce trésor, un grimoire, que semble en fait convoiter le Dr Jouvence.

Par Beuleu, le NC

Notre avis sur l'album Les 7 portes

Le scénario m'a intéressé pendant près des 2 ans qu'a duré la prépublication, à raison de 4 planches par mois, dans Cosinus, un magazine scientifique pour la jeunesse. L'intrigue devait en effet se plier à ces contraintes, tenir le jeune lecteur en haleine, et Céka s'en est sorti avec brio, car de plus le passage à la version album est réussi : les 7 énigmes à résoudre en 7 jours se mêlent à des rebondissements divers et variés pour nous captiver durant les 87 planches de cette aventure « policière », sans pourtant donner l'impression d'être hachée.
Le thème est original : mélanger la chimie et l'alchimie et leurs logiques respectives. Le traitement est relativement classique dans les ressorts utilisés, mais le résultat est tellement bien ficelé que cela passe tout seul. Céka s'est de plus fortement documenté sur l'alchimie pour renforcer son scénario.
C'est pourquoi j'ai quand même acheté l'album pour relire l'histoire plus facilement, car si j'avais dû découvrir sous la forme reliée, je n'aurais pas accroché au graphisme. Même si Mennetrier n'a pas sombré dans la facilité en soignant toujours les fonds, avec des cases assez riches, je trouve son trait trop carré, voire gauche : l'impression que la pauvre Elsa n'a pas des cheveux, mais plutôt une tignasse en paille sèche m'est très désagréable, par exemple. C'est en tout cas loin d'être parfait. Je n'aurai hélas pas le loisir de voir l'évolution de son style, car il vient de disparaître brutalement.
Un album en tout cas intéressant, de quoi passer un bon moment !

Par , le

Nos interviews liées

Interview de HANT1S3 à l'occasion de la sortie du T2 d'EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter et nous dire qu'est et comment est né le projet Hynnner vs Hant1s3 ?

HANT1S3 : Bonjour. Je me nomme HANT1S3, je suis le concepteur du Projet. "HYNNNER Vs HANT1S3" (prononcer Inner Versus Hantise), est l’aboutissement de 19 ans de projets musicaux.

L’origine est un projet de 1989 à l’origine duquel on était, Yigaël (NDR : le dessinateur de la série Egovox) et moi-même… Nous nous sommes rencontrés au collège. Il était déjà dessinateur et moi musicien. Nous étions de véritables passionnés, je me suis même mis au dessin à cette époque ! Yigaël, quant à lui, s’est mis au clavier puis à la basse. Pour ma part, j’écrivais et composais avec un synthétiseur [...]

Lire la suite ›

Interview de Yigaël et Céka, les auteurs de la série EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour Céka, bonjour Yigaël.

Avant de faire de la bande dessinée, Céka, tu travaillais dans la publicité : tu nous l’as déjà dit lors de notre récente interview pour la sortie du Procès. Et puis un jour, après avoir pris tes repères dans le monde de la BD, tu as décidé de te lancer.

Yigaël, toi, tu sors par contre d’une école de dessin. Parle-nous un peu de toi, avant tout, histoire que l’on te connaisse un peu mieux, et de ton cursus.

Yigaël :
Je suis né à Arras, dans le Pas de Calais. Comme beaucoup de dessinateurs, j’ai commencé à faire mes premières BD vers l’âge de 7 ou 8 ans. Des histoires où je mettais en scène mes jouets, essentiellement, ou encore des adaptations de films que j’aimais bien (Star Wars, E.T., etc...). Ensuite, je me suis mis à dessiner mes propres histoires avec des personnages que j’inventais [...]

Lire la suite ›

Interview de CLOD et CEKA, les auteurs du PROCES


Sceneario : Avant tout, je tiens à vous remercier pour la disponibilité que vous avez affichée en acceptant très rapidement ce petit jeu de l’interview ! C’est toujours un plaisir quand les auteurs savent être proches de leurs lecteurs en n’hésitant pas à prendre un peu de leur temps pour leur en dire plus.

Alors, Clod, Céka, racontez-vous un peu, en quelques mots, histoire de mieux savoir d’où vous venez, et quel chemin vous avez parcouru avant la sortie de votre BD "Le Procès"...

Photo (c) Yannick Chazareng   CEKA : Avant de faire du scénario BD, j’avais un vrai métier, un métier sérieux... (rires) J’étais créatif en agence de publicité ! Mais bon, j’ai toujours voulu faire de la BD depuis tout petit, alors, un jour, j’ai décidé de faire une cure de désintoxication salariale !!! Bien sûr, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, j’ai attendu d’avoir un peu plus d’expérience et quelques contacts, en presse et en édition ! CLOD : Pareil pour moi, j’ai été salarié dans une entreprise pendant huit ans avant de décrocher complètement pour me consacrer au dessin [...]

Lire la suite ›