LEONARD #11 Génie du bal

voir la série LEONARD
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Humour

Jeunesse

Parodie

Sortie :
ISBN : 2205032186

Résumé de l'album Génie du bal

Léonard sait observer la société pour l’aider à évoluer. Il en va ainsi de l’invention du bal, après avoir observer un couple de jeune qui n’a pas d’endroit pour se retrouver, ou encore de l’invention de la tronçonneuse lorsqu’il voit deux bûcherons à la peine. Bon, le hic, c’est que les gens ne sont jamais contents et qu’il y a des petits détails qui les chagrinent. Heureusement qu’il y a le Disciple pour se défouler et canaliser sa colère !

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Génie du bal

Cet album se compose de gags de une à quatre pages et ils sont pour la plupart très réussis. J’aime beaucoup celui du cauchemar, où l’on voit le disciple abattre le travail et sermonner son maître. Celle des bûcherons vaut son pesant de bois elle aussi !

On se délecte des misères du disciple tout au long du livre (quelle tête lorsqu’il se fait piquer par les abeilles !) mais aussi de sa bêtise. Elle se mêle au génie délirant de Léonard et ça peut parfois mal finir, comme pour la mer après le passage d’une éponge vorace (vous comprendrez en lisant la fin de l’album). La caricature de Leonard de Vinci est une source d'inspiration intarissable pour Turk et De Groot.

C’est un livre sympathique dont l’humour satisfera autant les enfants que leurs parents. Tiens, ça m’a donné envie d’en relire un autre !

Par , le

Les albums de la série LEONARD

Nos interviews liées

TURF

La première partie de l'interview s'est faite 'Au Bureau', une sorte de pub, qui fait des pizzas. Ensuite, on s'est rendu chez lui, et on l'a fini... ...dans sa cuisine !

Sceneario.com: Quatre tomes et 1 hors série en plus de 10 ans. la Nef avance doucement. Pourquoi est ce si lent ?
C'est lent parce que je travaille lentement, que je suis perfectionniste, et que les idées ne viennent pas forcement au moment où je suis à ma table. Une page de la Nef, c'est 50 heures de boulot, c'est-à-dire, pratiquement tous les jours de la semaine. Et il faut trouver des idées, et mon boulot à moi, c' est de trouver des idées que les autres n' ont pas eu. Et comme j'ai un petit cerveau, et pas un QI exceptionnel, c'est difficile. En plus de ça, je ne dessine pas forcément très bien, j' écris pas non plus très bien : écrire les dialogues prend du temps, jusqu' à ce que je trouve la bonne formule [...]

Lire la suite ›