LEONARD #8 Coup de génie

voir la série LEONARD
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 2205032151

Résumé de l'album Coup de génie

Leonard est un inventeur de génie et il ne le sait que trop bien. Assisté de son disciple (gentil mais fainéant), il aligne les brevets. Cette fois, il va créer les premiers capteurs solaires, le wagon-restaurant, une espèce de fleur à son image, un lave-vaisselle, la machine à écrire et j’en passe. Ca va aussi inspirer, soit dit en passant, un certain Jules Verne, épaté par l’imagination de Léonard.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Coup de génie

Voici une nouvelle compilation de gags de une à quatre pages mettant en scène nos célèbres héros. Léonard, en plus d’être un génie, est toujours aussi prétentieux et son disciple toujours aussi paresseux et gaffeur.

L’univers imaginé par les auteurs est sympathique mais, cette fois, les blagues sont de qualité assez inégale. Il y a du drôle et du moins drôle et les affres du génie toucheront en priorité la jeunesse. Il existe des albums de Léonard plus efficaces pour ce qui est de détendre les zygomatiques des plus grands. C’est sans doute cela qui manque pour que l’on soit entièrement satisfait ici : le second degré.

Côté dessins, pas de surprise, on est dans le style tout à fait reconnaissable de Turk. Seul les trois premières planches semblent un peu différentes en matière de traits. Il y a fort à parier qu’il s’agit d’un gag paru bien des années avant dans la presse et repris seulement maintenant en album.

Par , le

Les albums de la série LEONARD

Nos interviews liées

TURF

La première partie de l'interview s'est faite 'Au Bureau', une sorte de pub, qui fait des pizzas. Ensuite, on s'est rendu chez lui, et on l'a fini... ...dans sa cuisine !

Sceneario.com: Quatre tomes et 1 hors série en plus de 10 ans. la Nef avance doucement. Pourquoi est ce si lent ?
C'est lent parce que je travaille lentement, que je suis perfectionniste, et que les idées ne viennent pas forcement au moment où je suis à ma table. Une page de la Nef, c'est 50 heures de boulot, c'est-à-dire, pratiquement tous les jours de la semaine. Et il faut trouver des idées, et mon boulot à moi, c' est de trouver des idées que les autres n' ont pas eu. Et comme j'ai un petit cerveau, et pas un QI exceptionnel, c'est difficile. En plus de ça, je ne dessine pas forcément très bien, j' écris pas non plus très bien : écrire les dialogues prend du temps, jusqu' à ce que je trouve la bonne formule [...]

Lire la suite ›