LEO LODEN #15 macchabées à l'escabèche

voir la série LEO LODEN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Humour

Policier

Sortie :
ISBN : 2849460761

Résumé de l'album macchabées à l'escabèche

Léo a trouvé un nouvel appartement et bricole avec Loco pour le remettre en état. On peut être un bon détective et un mauvais bricoleur et finir à l'hôpital avec un tournevis planté dans la main.
Cela lui permet de rencontrer le docteur Carmaloux. Elle est la fille du directeur de la clinique. Amélie l'embauche très peu de temps après. Elle pense que la mort de son père est un meurtre ainsi que les dix-sept morts suspectes qui ont eu lieu récemment dans la clinique.
Un autre accident de bricolage permet à Léo de mettre tonton Loco en espion à l'hôpital où il pourra inspecter discrètement.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album macchabées à l'escabèche

C'est toujours un plaisir de retrouver les aventures de Léo Loden. Après, comme dans chaque série, on apprécie plus ou moins certains albums. Et bien, j'ai bien apprécié celui-ci. On retrouve l'enquête principale qui commence assez lentement et la grande scène d'action avant le dénouement. Le tout étant parsemé de jeu de mots, détails, gags.
C'est cela que j'ai principalement aimé, après les deux précédents tomes que je trouvais un peu trop sérieux par rapport au reste de la série, celui ci retrouve le ton des premiers avec de nombreux passages comiques. Les dialogues de la pièce de théâtre moderne et surtout les passages entre Loco et son infirmière !

Avec 15 albums dans cette série, on voit bien que Carrere est capable de tout dessiner. Bien que ce ne soit pas un dessin totalement réaliste, on reconnaît les lieux réels qui sont utilisés comme les albums précédents. Et même dans des lieux qui sont 'inventés' pour l'histoire, le dessin permet d'être en accord avec l'histoire. Il est un juste milieu entre le réaliste et le comique ce qui convient parfaitement à cette série.

La seule question que l'on peut se poser à la fin de l'album est : Mais où Arleston et Carrere vont-ils emmener Léo et Loco dans leurs prochaines aventures, toujours dans les environs de Marseille ou dans une autre ville ? Et surtout sur quel thème ?
Enfin cela ne m'empêchera pas de prendre l'album dès que je le verrais en vente.

Par , le

Ah ben ça faisait un sacré moment que j'attendais ce 15ème tome de Léo et Tonton Loco!

Comme d'habitude, Arleston a pondu un scénario sans grosse surprise (pour un polar), mais savamment bien huilé. Dans la grande ligné des polars du cinéma français des années 50/60 : nerveux, bourré d'humour avec des répliques toujours bien senties!
Dans ce rôle-là, Tonton Loco excelle, surtout lors de sa "bluette" avec son infirmière!

Carrère nous offre lui aussi le meilleur de lui-même : touche par touche, ses dessins s'affinent, se bonnifient au fil des albums.

Deux auteurs au top de leur forme, ce la donne incontestablement un album réussi. Vous pouvez y aller les yeux fermés!

Par , le

Les albums de la série LEO LODEN

Nos interviews liées

Serge Carrère pour Léo Loden 17

Sceneario : Comme c'est le troisième interview que l'on fait ensemble, on va parler des choses nouvelles.
J'ai vu que tu fais partie du studio Aquarium à Toulouse avec Dab's, Tony Valente, Guillaume Chuffart, Thomas Jourdas, Simon Leturgie. Comment se passe la cohabitation/travail avec les autres auteurs ?

Serge Carrere : Éh bien, cela se passe le plus naturellement possible, Nous partageons un lieu de travail ainsi que du matériel et surtout, le plus important, nos expériences, nos points de vue et notre savoir faire. Le fait que cet atelier existe, permet de fédérer de la création, des motivations ainsi que des rencontres avec d'autres auteurs, qui passent nous rendre visite, des journalistes qui viennent nous interviewer, bref du mouvement, de la vie quoi !

Sceneario : Depuis octobre 2006 tu gères un blog
Qu'est-ce qui t'a amené à utiliser un blog au lieu de ton ancien site web ?

Serge Carrere : Le côté "pratique" du blog, Facile à gérer, et puis, mon site, je l'hébergeais moi-même sur mon propre serveur et quelquefois, ce serveur était déconnecté, lent, faut dire que c'était un vieil ordinateur que j'avais transformé en serveur [...]

Lire la suite ›

Serge Carrere: Je suis un boulimique de travail...

Sceneario.com: Le tome 3 de private ghost qui fini le premier cycle a une fin assez ouverte, la série est finie ou avez vous d'autres projet pour cette série ?
Serge Carrere: Didier et moi avons prévu d'autres histoires avec notre fantôme chéri, des aventures en deux tomes, afin de pouvoir s'amuser scénaristiquement parlant avec Sam. L'éditeur dès le début a demandé à Didier, de prévoir une série et non un one-shot. Tout dépendra aussi de l'accueil du public sur ce premier opuscule en trois tomes. Bref, cela reste ouvert...

Sceneario.com: C'est une règle stricte de ne travailler que sur une seule série à la fois?
Serge Carrere: Il n'y a pas de règles là-dessus.. Je peux travailler sur plusieurs boulots à la fois. C'est une question d'organisation et de gestion du temps...
Et puis, travailler sur quasiment une seule série pendant plus de dix ans, cela use... On a envie de passer à autre chose, de s'aérer les pinceaux.


Sceneario [...]

Lire la suite ›