LEO CASSEBONBONS #4 Demandez la permission aux enfants !

voir la série LEO CASSEBONBONS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PETIT à PETIT

Genre :

Chronique sociale

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782849490815

Résumé de l'album Demandez la permission aux enfants !

C’est à Saint-Didier Plage que Léo passe ses vacances avec sa mère et sa petite sœur alors que son père Théo a été retenu par le travail. Heureusement pour le garçonnet, sa cousine Lola de quelques années plus âgée que lui le rejoint, accompagnée de sa mère et de Francis, le nouveau copain de cette dernière.

Malgré l’ambiance estivale et le soleil radieux, Lola ne manquera pas une occasion de faire remarquer à Francis qu’il n’est pas son vrai père. Et forte d’un certain pouvoir que lui confère cette situation, elle entraînera Léo à avoir des comportements quelque peu effrontés et capricieux.

Cette attitude des enfants ne rendra pas la vie facile à la maman de Léo et, épuisée par un rythme de vacances finalement sans repos, elle choisira de jouer le jeu de Léo et Lola en redevenant une enfant parmi eux. 

"Qu’elle est cool, ta mère !", dira Lola à Léo. Mais... ce lâcher prise ne cacherait-il pas un malaise existant entre les parents de Léo ?
  

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album Demandez la permission aux enfants !

Après les thèmes sérieux abordés dans le tome précédent, c’en est un autre qui parait en filigrane tout au long de cette nouvelle histoire de Léo Cassebonbons : la séparation des parents et le nouveau départ qui peut suivre, avec un(e) autre conjoint(e).

Loin de développer son récit dans un environnement qu’il aurait imaginé triste pour coller au dramatique du sujet, François Duprat a choisi au contraire de situer son histoire en bord de mer, dans une ambiance chaude et festive.

Le décor planté, les personnages entrent en scène. Différents cas de figures co-existent pour alimenter la réflexion : la mère vivant en couple mais dont le mari est malheureusement (ou bizarrement ?) absent et le couple de personnes remariées (pour faire simple, hein, car on ne va pas entrer dans le concubinage, le PACS ou autre !) Ces combinaisons, agrémentées du fait que des enfants existent des deux côtés, permettent d’observer des situations que certains d’entre nous doivent connaître ou avoir vécues. Et ce qui rend cette bande dessinée très sympa, c’est que tout est vu avec les yeux rieurs des enfants qui, pour notre bonheur, insufflent beaucoup d’humour malgré la gravité de certaines situations.

Le dessin de François Duprat, doublé des couleurs lumineuses de Jérôme Bretzner, est vraiment superbe. L’ambiance vacances est bien restituée, on se croirait vraiment à la fête foraine quand ils y sont ou à la plage avec les personnages ! Et le découpage est tonique, rebondissant, à l’image des positions rigolotes qu’adoptent Léo, sa mère ou Lola quand ils sont super contents ou qu’ils pètent les plombs ! C’est véritablement frais, j’oserais même un "C’est génial !"

Cerise sur le gâteau :  la fin vaut le coup. Mais pourquoi le précisé-je, puisque c’est sincèrement tout l’album qui vaut le coup ! Et à 200% !
 

Par , le

Les albums de la série LEO CASSEBONBONS

Nos interviews liées

Leo Cassebonbons

Sceneario.com: Comment avez-vous été contacté par la production du film ?
François Duprat: Le hasard des dates et beaucoup de chance. Avant de débuter son tournage, Eric Civanyan cherchait une BD jeunesse que son personnage Francis (joué par Pascal Légitimus) était censé dessiner pendant le déroulement du film.
Le tome « Mon Trésor » de « LéoCassebonbons » sortait à ce moment là, et c'est cette BD qu'il a choisie.

 
Sceneario.com: Pourquoi la série Léo Cassebonbons et pas Titeuf ou Cédric ou Toto qui représentent beaucoup plus de ventes ?
François Duprat: Pour deux raisons.
La première c'est que ces autres personnages sont plus lourd en matière de droits et de finance à utiliser que "Léo Cassebonbons" [...]

Lire la suite ›