Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Médiéval

Sortie :
ISBN : 9782302078819

Résumé de l'album Neiges

Au Palais Ducal des Halsbourg, on s’inquiète des jours à venir. Restant dans l’ombre de son prédécesseur Tristan, le Duc Alexandre subit inlassablement les plaintes de ses gens ainsi que la distance imposée par son épouse Ombeline. Par ailleurs, il se doit de lorgner sur les frontières orientales du Duché où une menace d’invasion semble germer. Pourra-t-il agir comme aurait pu le faire Tristan et regagner la confiance des gens ?

Pendant ce temps, Tristan de Halsbourg qui arpente le territoire de l’Empire du Danemark se trouve en mauvaise posture. En effet, il est tombé dans le piège tendu par des brigands qui croient tenir le descendant du défunt Roi Erik IV. Cherchant à se justifier sans résultat, Tristan est malmené et enfermé au sein d’une sinistre citadelle à compagnie d’Abel, un autre héritier de la couronne danoise. Là, les brigands décident de demander une rançon tout en exigeant la peau de sa cousine Margrete. Au vu des évènements, Tristan tente alors de prendre le dessus sur leur adversaire.

Par Phibes, le 29/11/2019

Notre avis sur l'album Neiges

La saga médiévalo-aventurière initié par Yves Swolfs se poursuit avec ce nouvel album qui signe l’adjonction d’une nouvelle équipe. En effet, l’auteur originel laisse sa place à Ange, le fameux duo de scénaristes reconnu pour ses superbes sagas fantasy comme La geste des chevaliers dragons, Paradis perdu, Fédération, Marie des dragons… et à leur complice dessinateur Stéphane Collignon.

Sous le couvert de ces derniers, le chevalier Tristan de Halsbourg repart donc pour une nouvelle histoire au long cours. Nous le retrouvons en pleine errance sur le territoire impérial d’Erik IV, pris au piège d’un groupe de forbans qui comptent sur lui pour faire pression sur le roi danois. Il ne fait aucun doute que cette nouvelle équipée chevaleresque commence sous de bons augures puisqu’elle a l’avantage de mêler la destinée de Tristan à celle de son ancien duché et également à celle du royaume de Danemark.

L’équipée est donc lancée et semble, à la faveur d’un départ marqué par trois tranches de vie parallèles très adroitement tissées (furtives ou plus longues), se concentrer essentiellement sur la forteresse de Halsbourg. Elle permet de retrouver avec plaisir des personnages que l’on a déjà rencontrés auparavant comme Ombeline ici en plein doute, Alexandre en quête d’assurance, Judith secouée par ses sentiments pour le chevalier errant et bien sûr ce dernier, promis à des moments forts (la sauvegarde du descendant d’Erik IV). Tout se met donc en place et alimente une intrigue héroïque auréolée d’amour, de combats et de drames à venir.

On saluera le remarquable travail de Stéphane Collignon qui peut se targuer de reprendre l’univers graphique d’Yves Swolfs avec brio. Ne cherchant nullement à copier le trait de son prédécesseur, il prend plutôt le parti d’œuvrer en fonction du style qu’il maîtrise. Le choix est judicieux, esthétiquement prometteur pour la suite.

Une nouvelle aventure médiévale des plus engageantes signée par un trio d’artistes que l’on sent bien investis et qui, eu égard au final inquiétant, donne l’envie de connaître la suite.

Par , le

Les albums de la série LEGENDE

Nos interviews liées

ANGE nous parle de Fédération tome 1

Sceneario.com: Gérard. Fédération est un retour pour toi sur un roman paru en 1996… 22 ans après avoir écrit La Mâchoire du Dragon aux Editions Fleuve Noir, comment as tu appréhendé l'écriture de cette Bande Dessinée?
Ange: Avec joie et détermination.
Non, en fait, en flippant un peu comme à chaque projet. On savait que la Mâchoire était adaptable, mais encore fallait-il trouver le bon moment et le bon dessinateur. Et en discutant avec Alain, on s'est tous dit qu'on avait trouvé le bon dessinateur… et quand je vois le résultat, avec les couleurs d'Elvire, je me dis que la team est au point. Après, on espère que les lecteurs seront nombreux à penser la même chose, mais ça nous dépasse un peu.

Sceneario.com: As tu réalisés beaucoup d'adaptation? Des modifications?
Ange: Pas tellement en fait, à part des modifications mineures de temporalité et quelques recalages [...]

Lire la suite ›

ANGE relance Nemesis

Sceneario.com : Qu’est ce qui t’a poussé à relancer Némésis ?
Ange : Pourquoi relancer Nemesis ? parce qu’on pouvait ! C'est une série que nous avons toujours adorée, et qui a une « base » de fans très motivés! Alain était d’accord pour s’y atteler à nouveau. Bref, trois auteurs très heureux de se replonger dans cet univers. Il n’y avait qu’à résoudre un seul petit souci : ce qui se passait dans Rebirth, le dernier tome de la série originale, sorti au début des années 2000 (les lecteurs de l’époque comprendront ce que je veux dire…)
Sceneario.com : Pourquoi avoir choisi de ressortir la saison 1 de Nemesis en albums et non pas sous forme d’intégrale des cinq premiers tomes ?
Ange : Si on veut relancer une série, il faut que tous les tomes soient disponibles… Ce qui tue la plupart du temps une série c’est quand certains tomes manquent dans une continuité… Une intégrale, c’est bien, c’est pratique, on est sûrs que rien ne manque, mais c’est un format différent, c’est souvent un achat de fans, ceux qui, justement, connaissent déjà la série [...]

Lire la suite ›

ANNE ET GERARD.... ANGE pour les intimes

SCENEARIO.COM :Bonjour Anne et Gérard. En ce mois de mai, sort le deuxième opus de Marie des Dragons. Qui, de vous deux, est à l'origine de ce personnage et qu'est-ce qui vous a poussé à créer cette mercenaire de choc et de charme ?
ANGE: Il s’agit vraiment d’une réalisation à deux. Nous voulions une héroïne, et faire de l’historique, mais avec une pointe « d’ailleurs »… Rapidement, notre choix s’est porté sur une femme mercenaire, d’origine populaire. Pas une princesse en exil, pas une jeune femme noble exilée par sa famille, pas une magicienne… Une héroïne poussée par les circonstances et pas par sa nature. (Bien que les origines de Marie et de sa famille aient leur part de mystère… Mais nous verrons cela plus tard !) Il a été plus difficile de définir dans quel monde nous voulions faire évoluer Marie, quel serait exactement son rôle, et surtout, quels seraient ses opposants [...]

Lire la suite ›

Ange

Sceneario.com: Enfin nous arrivons à réaliser une 2° interview de toi… ce long silence est du à quoi ?
ANGE:
Tu as du perdre notre adresse mail, je ne vois que ça. Et tu es tellement occupé avec Sceneario.com, que tu ne penses pas à nous… il y a tellement d’auteurs qui sortent des albums plus intéressants que les nôtres…

Sceneario.com: Tu as donc besoin de parler…
ANGE:
Pas plus que les autres auteurs, pas moins non plus. C’est vrai qu’en fait, notre métier, c’est plus écriveur que parleur. Mais parfois, on se dit qu’on est un peu sous-médiatisés et qu’il serait bon que ça change un peu… c’est le cas pour nous, mais aussi pour d’autres auteurs comme Jean-Charles Gaudin… on est systématiquement oubliés par certains magazines (Bo Doi, par exemple) ou médias [...]

Lire la suite ›

ANGE

SCENEARIO.COM: Pour ceux qui ne vous connaissent pas, (s’il en existe encore), pouvez-vous décliner votre identité ? ANGE G.: Oh, il en existe encore, et plein… Donc, Anne et Gérard, dits Ange. On utilisait d’autres noms auparavant, comme G.E.Ranne pour les Jeux de Rôle, G.Elton Ranne pour les romans ou Grégoire Dannereau pour les traductions, et quelques autres encore, mais il était temps d’assumer nos différentes casquettes et de tout regrouper sur une même tête. Sinon, à part ça, taille pas beaucoup, poids trop, cheveux ça dépend, signe particulier quatre bras, deux nez, une paire de lunettes et bientôt deux. SCENEARIO.COM: Vous êtes le scénariste de nombreuses BD… où en sont les nouveaux scénarios pour la Geste des Chevaliers-Dragons, celui de Kookaburra Univers 2 et Bloodline, sans oublier Nemesis et Paradis Perdu… ANGE G.: Réponse rapide, c’est en cours d’avancement [...]

Lire la suite ›