LEGENDE #1 L'Enfant loup

voir la série LEGENDE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2845654650

Résumé de l'album L'Enfant loup

Tout se passe au Moyen âge. Matthias le Sec, avide de pouvoir, fit décimer son frère et sa famille. A son insu, une servante sauve in extremis un bébé : l’héritier du roi assassiné.
Pour lui sauver la vie, elle l’abandonne dans la forêt aux pieds d’un homme loup entouré d’une horde et qui va le recueillir et l‘élever comme son enfant.
Evidemment, toute l’armée de Matthias va le chercher et c’est l’histoire de ce jeune enfant, fils du roi, vivant en secret pour protéger sa vie, qu’il va raconter lui même bien des années plus tard.
En effet, devenu le Chevalier Errant, personnage de légende, son épopée est des plus mystérieuses.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album L'Enfant loup

Nouvelle aventure pour un nouveau personnage dans le monde de la bande dessinée. Dans les mains talentueuses de Yves Swolfs, créateur du Prince de la Nuit, ça donne une saga moyenâgeuse captivante et intrigante. Ce premier tome plante le décor et présente les personnages. Nous n’en saurons pas beaucoup plus, mais il est assez dense malgré tout pour nous donner envie de savoir : Gagné !
Le jeune héros est très attachant, on ne lui souhaite que du bien et l'époque est très mystérieuse.
Tout a été dit sur le Moyen âge ? Non, impossible ! et puis on peut lui ajouter du fantastique et des ingrédients de toutes sortes, c'est l'apanage de l'époque.
Le dessin est un plaisir des yeux même si je préfère celui du Prince de la nuit. Les couleurs sont toujours aussi réussies, mais avec Sophie Swolfs qui fait partie des meilleures coloristes à mon goût, il n'y a rien d'étonnant : elle a mis des bleus ... (voir planche 43) ... magnifiques ! Voilà donc un auteur inhabituel pour l'éditeur « Soleil » et je crois que cet album laisse présager une série qui pourrait être excellente !

Par , le

Ah...la voici enfin, la nouvelle oeuvre d'Yves Swolfs, LEGENDE...
Ce premier tome donne envie, envie de connaître l'histoire que Swolfs va nous raconter, à lire(écouter) près du coin du feu, comme avant, quand la tv n'existait pas....
Regardez les planches du debut : l'attaque des soldats sur le héros, je dis : maîtrise, magnifique, c'est beau...;
De bien belles couleurs viennent rehausser le charme de cet album...

Vivement la suite....

Par , le

Bon Swolf veut juste raconter un histoire de chevalier maudit qui va récupérer son trône alors qu'un autre lui a volé... Bref c'est ultra classique, tant dans l'histoire que dans le graphisme. Aucune surprise donc dans ce premier épisode et le dessin complètement inexpressif, même si parfaitement maîtrisé, n'arrive pas à rajouter la poésie qui aurait pu transcender cette histoire.
Donc oui cet album se lit bien, un quart d'heure finalement de bon moment, on retrouve ces milliers d'autres histoires super formatées (vous rappelez vous d'un certain "Robin des bois" entre autre ?) et on referme la dernière page avec un vague souvenir de quelques bonnes cases de forêt très bien mises en couleur mais la magie disparaît très vite. La couverture me laissait plus entrevoir quelques chose de plus imaginatif !
A conseiller pour ceux qui aiment les histoires simples qui, même si elles ne cessent de se répéter, ont des personnages malgré tout charismatiques !

Par , le

Une couverture adaptée directement de Star-Wars épisode 1, un scénario à faire sourire tous les amateurs de fantasy, et des personnages stéréotypés au possible : j'ai bien failli ne jamais dépasser la page 10.
Mais de page en page, grâce à une maîtrise parfaite du scénario, à des couleurs impeccables qui plongent le lecteur droit au coeur des palais et des forêts, et un traitement habile malgré les nombreux clichés, je suis allé au bout de cette lecture détendante mais pas indispensable du tout.
Cet album est donc très maîtrisé, mais il donne une trop grande impression de déjà vu, et peut-être finalement de gachis...

Par , le

Je trouve le dessin de Swolfs très beau et très détaillé, ainsi que les couleurs appropriées. L’histoire très classique est elle aussi très agréable. J’y retrouve le type d’histoire des vieux films de capes et d’épées qui passaientt lors de la dernière séance ou dans les bandes dessinées petit format. Les personnages y sont définis très rapidement, on sait tout de suite qui sont les bons et les méchants ainsi que leur buts. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas relu de bd de ce type et cela m’a fait plaisir.

Par , le

Les albums de la série LEGENDE

Nos interviews liées

Interview de Yves Swolfs

Sceneario.com : Le tome 4 de Légende vient de sortir fin octobre. C’est la fin du flash-back, peut-on dire la fin d’un premier cycle? Swolfs : C’est l’avant-dernier tome du cycle, et toute la résolution va se faire dans le tome 5. J’aurai un sixième tome, un peu différent, beaucoup plus poétique, plus fantastique que les précédents. Il prolongera l’évolution des personnages mais je ne sais pas s'il va s’inscrire dans un nouveau cycle.

Sceneario.com : Dans le premier tome vous parlez d’un Chevalier errant, donc il ne sera jamais Duc. Swolfs : Oui, ou alors pas longtemps, de toute façon, il n’aimerait pas ça.

Sceneario.com : Dans tous les tomes, Florianne est un peu le pion, le jouet de Shagan. Elle n’apprécie pas le duc, et pourtant dans le tome 4, elle se range à ses côtés. Swolfs : Oui, j’avais imaginé le personnage, une victime de Shagan parmi d’autres [...]

Lire la suite ›