LEGENDE #5 Hauteterres

voir la série LEGENDE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Ado

Aventure

Fiction

Médiéval

Sortie :
ISBN : 9782302013841

Résumé de l'album Hauteterres

 
C’est in extremis, avant l’échange de leurs consentements, que Tristan a pu séparer sa sœur Ombeline de son promis, Eol de Segonzac, le fils de Milos Shaggan, la prenant en croupe sur le cheval qu’il montait pour fuir le château où se déroulait la cérémonie. Pendant qu’ils essayaient de mettre de la distance entre eux et un groupe de poursuivants, Ombeline apprit à Tristan qu’elle avait accepté ces épousailles sous l’emprise d’un poison qu’on lui avait fait boire, mais qu’elle mourrait bientôt si elle n’en avalait pas l’antidote !!! Tristan ne pouvait pas envisager de revenir sur leurs pas, et, pour la sauver, mit tous ses espoirs dans ceux chez qui ils allaient bientôt se réfugier et être accueillis : Alexandre et son père Adelin, comte des Hauteterres.

Shaggan enrageant de n’avoir pu faire arrêter Tristan et Ombeline avant qu’ils aient franchi la limite de ses territoires monta bientôt une armée pour tâcher de récupérer la belle...
 

Par Sylvestre, le 18/03/2011

Notre avis sur l'album Hauteterres

 
Une fois de plus dans ce tome 5, de la narration de Yves Swolfs et de son graphisme relevé par les couleurs de Sophie Swolfs naît une bande dessinée de qualité, perpétuant la tradition de ces BD médiévales qui, à une période, étaient légion dans la production du neuvième art. Cette saga Légende propose en effet une fiction historique qui se lit avec facilité, l'action y étant perpétuelle, les intrigues d'intérêt et le dessin réaliste exemplaire.

Dans ce cinquième opus, c'est sur les chapeaux de roues que les choses démarrent et que les situations s'enchaînent. Les passages plus fournis en textes ne se posent jamais en obstacles à la bonne compréhension et sont toujours d'utiles charnières entre des séquences plus dynamiques où les zones de textes cèdent la place à des paysages naturels ou à des représentations architecturales participant à la beauté du tout. Les personnages enfin ont dans leur plus grande majorité des rôles qui en font autant d'éléments d'importance : si le scénario est relativement simple, il est en tout cas bien amené, bien géré, et donc entraînant.

Oui, la lecture de Légende se fait avec grand plaisir. C'est du beau spectacle ; une réalisation de celles qui mettent tout le monde d'accord. Et sur Sceneario.com, on recommande donc, évidemment !
 

Par , le

Les albums de la série LEGENDE

Nos interviews liées

Interview de Yves Swolfs

Sceneario.com : Le tome 4 de Légende vient de sortir fin octobre. C’est la fin du flash-back, peut-on dire la fin d’un premier cycle? Swolfs : C’est l’avant-dernier tome du cycle, et toute la résolution va se faire dans le tome 5. J’aurai un sixième tome, un peu différent, beaucoup plus poétique, plus fantastique que les précédents. Il prolongera l’évolution des personnages mais je ne sais pas s'il va s’inscrire dans un nouveau cycle.

Sceneario.com : Dans le premier tome vous parlez d’un Chevalier errant, donc il ne sera jamais Duc. Swolfs : Oui, ou alors pas longtemps, de toute façon, il n’aimerait pas ça.

Sceneario.com : Dans tous les tomes, Florianne est un peu le pion, le jouet de Shagan. Elle n’apprécie pas le duc, et pourtant dans le tome 4, elle se range à ses côtés. Swolfs : Oui, j’avais imaginé le personnage, une victime de Shagan parmi d’autres [...]

Lire la suite ›