LEFRANC #13 Le vol du Spirit

voir la série LEFRANC
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 2203314133

Résumé de l'album Le vol du Spirit

Guy Lefranc est à Washington et par le hasard d’une photo prise lors de sa visite de la Maison Blanche, il découvre qu’Axel Borg, grand malfaiteur sans frontières, y est aussi. La signature de l’extraordinaire vol qui va avoir lieu très peu de temps après n’est donc plus à chercher : Borg est forcément à l’origine de l’intrusion dans le "Air and Space Museum" et de la disparition du mythique avion le "Spirit of Saint Louis" !

Le journaliste-enquêteur part alors en chasse avec la ferme intention de restituer aux Etats-Unis cette pièce importante de leur patrimoine culturel qu’est l’avion de Lindbergh.

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le vol du Spirit

Le Spirit of Saint-Louis est l’avion avec lequel Charles Lindbergh a réussi la première traversée transatlantique en solitaire et sans escale. A 25 ans, le 20 mai 1927, l'aviateur américain élançait son monoplan de Roosevelt Field, près de New York pour arriver le lendemain à l'aéroport du Bourget, en France, où il était attendu par 200 000 spectateurs. Il a ainsi parcouru 5 800 kilomètres en 33 heures 30 minutes. Historique !

Guy Lefranc ne va pas faire moins que réitérer l’exploit... dans l’autre sens ! Cette histoire est une aventure-enquête pleine de (trop) "heureux hasards" qui permettront au scénario de tenir dans les 46 pages de l’album mais qui feront plus de ce récit un épisode gentillet qu’une histoire aussi sérieuse que l’envisageaient, peut-être, ses auteurs.

Heureusement que Lefranc a les bonnes intuitions rapidement. Heureusement qu’il a le bip-bip qui va bien pour localiser celui après qui il court. Chance ! Il se fait accueillir "chez l’habitant" sans aucune difficulté et par bonheur, de la fenêtre de sa chambre, il peut apercevoir le lieu où est caché l’avion que le monde entier recherche. Avec tout ça, Lefranc réussit sans mal à se faire passer pour un mécano avion, à réparer le Spirit of Saint-Louis, le faire démarrer, etc, etc...

Bon, vous aurez compris que cette BD se lit facilement mais les ficelles sont si grosses qu’elles la relèguent au niveau de BD maintenant un peu "has-been". Lefranc est un héros qui continue de vivre des aventures telles qu’il les vivait il y a 50 ans... Rajoutez à cela un humour un peu pincé ou encore une histoire de petite culotte (eh oui) à l’origine d’une relation platonique sur laquelle ce coquin de Guy a sauté. Bref. Un album que je conseille donc aux nostalgiques ou aux fans inconditionnels.

Par , le

Les albums de la série LEFRANC

Nos interviews liées

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Gilles CHAILLET

Sceneario.com : Si quelqu’un ne vous connaissait pas encore, que pourriez vous dire en quelque mot pour vous présenter.
Gilles Chaillet : Je suis dessinateur de Bande Dessinée, passionnée d’histoire et plus particulièrement par Rome. J’ai eu enie de faire de la Bande dessinée en découvrant le journal de Tintin à l’age de 8 ou 9 ans. Je disais à l’époque à mes parents : »quand je serai grand je voudrais faire de la Bande dessinée »… à cela on me répondait : « va faire tes devoirs on verra ensuite… ».
Dans le même temps je découvrait la civilisation Romaine dans l’œuvre de jacques Martin avec Alix, et mes deux passions sont nées en même temps. Je voulais faire de la BD et représenter Rome comme ça devait être à l’époque des Romains. Mes deux passions m’ont suivi toute ma vie [...]

Lire la suite ›