LE VOEU DE... #2 Le voeu de Simon

voir la série LE VOEU DE...
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LA BOITE A BULLES

Collection :

Clé des Champs

Genre :

Contes

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782849530429

Résumé de l'album Le voeu de Simon

Simon travaille dans un hôpital. Un jour qu’il court après Séverine, une petite patiente trop pleine d’énergie, il se fait semer par elle dans les sous-sols du bâtiment où les locaux techniques jouxtent les égouts. Là, il trouvera un objet magique duquel sortira un génie qui lui proposera d’exaucer un vœu. Simon se décidera pour que son équipe médicale ait le pouvoir de soulager les patients de leurs douleurs.

A sa plus grande surprise, le vœu sera exaucé et fonctionnera ! Mais Simon découvrira vite un revers à la médaille : si un simple contact peut lui faire faire sortir la douleur d’un corps, c’est dans son propre corps qu’elle logera jusqu’à ce qu’il la rende à son « propriétaire » initial...

Lui et ses collègues créeront alors A.Q.S. : l’ "Association Qui Soulage" : pour un temps donné, les clients viendront déposer leur douleur pour vivre « normalement » avant de revenir la récupérer.

L’A.Q.S. devient vite un sujet de conversation dans le quartier. Mais tout cela deviendra surtout le cauchemar de Simon quand un beau jour une « cliente » ne reviendra pas...

 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le voeu de Simon

L’autre jour, sur une radio, j’entendais une femme demander de l’aide aux auditeurs. Elle souhaitait, pour sa fille atteinte d’une maladie peu commune, connaître des moyens pour calmer la douleur. Assurément, elle voulait être renseignée sur des médicaments ou encore des massages, des choses comme ça. Si j’avais eu moyen d’appeler la radio à ce moment-là, je crois bien que je serais intervenu pour lui conseiller l’achat de cette BD : Le vœu de Simon. Je ne sais pas comment l’originalité de mon conseil aurait été accueillie, mais je le pensais sincèrement !

Car forcément, j’ai immédiatement pensé à A.Q.S., cette "Association Qui Soulage" que met sur pied Simon, le héros, en me disant que ça ne soulagerait pas la pauvre fille de cette femme, mais que la lecture de cette belle BD la toucherait quelque part.

On retrouve dans ce titre des éléments de l’œuvre précédente de la dessinatrice Lucie Albon et du scénariste Nicolas Boulet (Le vœu de Marc, avec Wild comme troisième co-auteur) : le titre, déjà, le style du dessin, forcément, et puis aussi la petite fille et cette lampe magique située dans des sous-sols pleins de tuyaux rampant sur les murs...

Le trait de l’illustratrice est gras, assez spécial. Il apporte son lot de noir aux planches. Il pourrait rebuter les lecteurs peu habitués à ces styles "nouvelle vague" à qui font la part belle de nombreuses petites maisons d’édition. Mais cette fois encore, la bande dessinée crie qu’elle est un tout, que le mariage entre graphisme et scénario original peut donner de très belles choses, des histoires plaisantes à lire et qui ouvrent les yeux...

Allez, je fais un vœu...
 

 

Par , le

Les albums de la série LE VOEU DE...

Nos interviews liées

BOULET pour NOTES (Editions Delcourt)

BOULET pour Notes, sa série aux Editions Delcourt. Interview réalisée à Saint Malo, Qaui des Bulles 213.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Boulet pour Raghnarok 5

Sceneario.com : Bonjour !
Ce tome 5 est une histoire complète assez sérieuse, contrairement aux 4 tomes précédents constitués de gags. Pourquoi ?

Boulet : Ca faisait très longtemps que j'avais envie de passer à ce format, mais au début le magazine ne le permettait pas du fait de sa forme, quand on est passé à la version reliée du mag, la tentation de faire une longue histoire est revenue, j'étais dans le tome 3 à ce moment là... Je m'étais dit que le tome 4 serait le one shot, et finalement je me suis dégonflé sur le coup et je l'ai repoussé. Le monde de Raghnarok se prête aux histoires longues... Quand on doit décrire un univers fantastique, c'est frustrant de devoir se cantonner à une seule page avec la contrainte de la chute à chaque fois. Un dragon géant par exemple, c'est quand même plus agréable de pouvoir le faire se balader sur quatre pages plutôt qu'une seule !


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Le Voeu de Marc

Sceneario.com : Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez vous vous présenter en quelques mots ?
Lucie Albon: J’adore la patouille et le bidouillage avec un petit faible pour le dessin et la peinture.
Boulet: J 'adore le racontage et le gribouillage, je passe mon temps à écrire des histoires.

Sceneario.com : La première question qui me vient c’est de savoir si cet album correspond à un souvenir d’enfance, des rêves de lutin qui exaucent des vœux ?
Lucie Albon:Il faudrait poser cette question aux scénaristes, je leur transmet.
Boulet:L'idée des lutins venait de Nicolas... Un gamin faisait des voeux et chaque voeu se retrouvait incarné sous forme d'un petit lutin... L'idée des voeux et des lutins m'a très naturellement ramené vers l'univers des contes.

Sceneario.com : C'est important le fait que vous ayez mis cette histoire dans le cadre scolaire ?
Boulet: Personnellement, je ne me suis pas posé la question du pourquoi quand Nicolas m'a montré des bribes d'histoires situées dans l'école [...]

Lire la suite ›

Boulet, un auteur complet...

Sceneario : Bonjour ... Gilles, parce que Boulet, ça fait toujours un peu bizarre ^_^
Désolé de devoir poser la question habituelle, mais pourrais-tu rappeler un peu ton parcours ?

Boulet : Mon parcours n'a rien d'inhabituel... Après un bac arts plastiques, je suis rentré aux beaux-arts de Dijon, j'y ai appris beaucoup de bases en dessin, après quoi, j'ai changé de voie pour me retrouver aux arts déco de Strasbourg. Comme je manquais un peu de sous, j'ai commencé à démarcher avant même d'être sorti de l'école, et c'est grâce au concours de BD du festival de Sierre que j'ai été remarqué par Jean-Claude Camano qui m'a "enrôlé" dans Tchô!
Sceneario : A ta sortie des Arts déco de Strasbourg, tu te retrouves à bosser pour Tchô (magazine jeunesse de Glénat), avec des pointures comme Zep et consorts (Tébo, Buche, Téhem ...), qu'est ce que ça représente dans ta carrière d'auteur ?

B : Hum [...]

Lire la suite ›