LE TROISIEME FILS DE ROME #1 Martius

voir la série LE TROISIEME FILS DE ROME
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fiction

Historique

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782302066403

Résumé de l'album Martius

 
Du dieu Mars et de Rhéa Silvia sont nés Romulus et Remus ; c'est au premier qu'on doit la fondation de Rome. Mais Rhéa Silvia a aussi mis au monde un troisième enfant qu'elle a porté après s'être fait violer par son oncle Amulius. Des années plus tard, Romulus et Remus ont tué Amulius, et son fils, le troisième fils de Rhéa Silvia, a donc juré de venger son père en tuant Romulus. Cet objectif dicté par la vengeance a fédéré des partisans et a posé les bases d'un ordre qui s'est fait appeler la "religion du troisième fils de Rome" : une secte dont l'unique but a toujours été d'anéantir Rome.

Des siècles ont passé, depuis, mais la menace brandie par l'Ordre du troisième fils de Rome est toujours vivace. La secte a en effet envoyé des mercenairesen Afrique pour prêter main forte à Hannibal, à Carthage, dans son combat contre le général romain Scipion que le dénommé Martius a rejoint en qualité de tribun.
 

Par Sylvestre, le 03/02/2018

Notre avis sur l'album Martius

 
La mythologie romaine est faite de légendes qu'on finirait presque par prendre, pour certaines, pour des vérités historiques ! Ainsi, qui ne connaît pas Romulus, qu'une louve a nourri avec son jumeau lorsqu'ils étaient bébés, et dont on s'accorde à dire qu'il a fondé Rome ?! En partant de ce principe que l'histoire des jumeaux était vraie, le scénariste Laurent Moënard a imaginé une légende annexe pour en tirer une autre "réalité fantasmée" : celle qui dit que Remus et Romulus auraient eu un demi-frère et que l'existence de celui-ci serait à l'origine d'un mouvement qui a changé l'Histoire de Rome... Oui, un peu comme quand un auteur invente un frère à Jésus Christ : de quoi rebattre les cartes d'une histoire pourtant mille fois racontée !

Les premières planches de l'album s'attachent à nous expliquer les liens qui existent entre Remus, Romulus et leur demi-frère et à nous expliquer ce qui a motivé les vengeances et les meurtres qui ont marqué cette légendaire famille jusqu'au schisme qui a vu naître l'Ordre du troisième fils de Rome. Ce genre de prologue est parfois indigeste mais force est de constater que dans cet album, il est mené de manière efficace et ne fait pas perdre pied d'entrée.

Place ensuite à un nouveau péplum en bandes dessinées avec son lot d'action, d'intrigue et de spectacle... Place à une saga dans laquelle la frontière entre Histoire et uchronie est rendue ténue par des attaches que montre le scénario avec l'Histoire académique...

Le troisième fils de Rome
s'annonce comme une grande fresque au temps de la Rome antique, comme une oeuvre aux allures et au traitement classiques. C'est une lecture tout indiquée pour les innombrables fans du genre !
 

Par , le

Les albums de la série LE TROISIEME FILS DE ROME

Nos interviews liées

Entretien avec Stephano Martino autre Nosferatu au dessin

Sceneario.com : Bonjour Stephano.. Ce mois-ci voit donc la sortie de Nosferatu chez Soleil dont tu signes la partie graphique. Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?
Stephano Martino : Bien sûr. Je m'appelle Stefano Martino et je travaille en tant que dessinateur professionnel depuis 1996. Pendant toutes ces années, j'ai travaillé pour la maison d'édition italienne "Sergio Bonelli Editore" dans différents titres, dont Zona X et Nathan Never. J'ai étudié en autodidacte et j'ai appris sur le tas les ficelles du métier. Depuis l'année 2006, j'ai partagé mon travail entre l'Italie  et des publications en Espagne et aux les États-Unis, soit avec des numéros comme auteur complet, soit avec des collaborations dans des séries telles que Angel ou Dr. Who
Sceneario.com : Quelles ont été tes influences ? Les auteurs qui t’ont marqué ?
Stephano Martino : Quand j'étais petit, disons entre 8 et 12 ans, je lisais sans arrêt l'édition italienne de Metal Hurlant en découvrant Moebius, Druillet, Caza [...]

Lire la suite ›