LE TRIANGLE SECRET #6 La parole perdue

voir la série LE TRIANGLE SECRET
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

La Loge Noire

Genre :

Esotérique

Religion

Thriller

Sortie :
ISBN : 2723437353

Résumé de l'album La parole perdue

Didier et Josiane pensent avoir trouvé le tombeau de Jésus dans la forêt d'Orient. Mais alors qu'ils s'apprêtent à atteindre leur but, les Gardiens du Sang les attaquent. Ils ne doivent leur salut qu'à l'intervention d'un mystérieux personnage, celui-là même qui leur fait parvenir des lettres de Francis de puis la mort de ce dernier. Didier est cependant sérieusement blessé, et Martin, pour assurer leur sécurité, accepte de les emmené dans un endroit secret...

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album La parole perdue

Le scénario est toujours aussi prenant ! On vit toute le trame avec Didier, Josiane et Martin, on tremble d’excitation et de frisson à chaque avancé de leur quête. Et bien sûr, on attend avec impatience la suite, pour savoir ce qu’il va advenir de chacun ! Convard prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs, à tendre l’appât, pour le retirer de nos lèvres quelques cases plus loin. Vivement le tome 7, qui devrait être le dernier !

Par , le

Evidemment, comme on pourrait s’y attendre , c’est dans cet avant dernier tome que les évènements se précipitent. O nous y révèle certains détails des derniers jours de Francis, l’ami de Didier qui avait été si prés de découvrir le tombeau du christ que cela lui avait coûté la vie . Il y’a beaucoup plus d’action, et on palabre beaucoup moins, les spéculations sur des symboles ne sont plus de mise.

Suspens maintenu

Le lecteur se retrouve plongé jusqu’au cou dans l’histoire et ce d’autant plus que les évènements s’enchaînent .
Ce qui est remarquable, c’est que rien ne transpire sur l’éventuel dénouement du récit .Pas de doute, le suspens est incroyablement bien géré. On ne grille pas ses cartouches inconsidérément ;o) .

Hébreu ou latin ?

C’est d’autant plus intéressant, qu’un mystérieux personnage, qu’on pourrait prendre pour le spectre de Francis , s’ingénie à protéger Didier . Déjà présent au tout début de la série, il semble se manifester avec plus d’ampleur , signe que les évènements s’accélèrent.
En tous les cas, le moins qu’on puisse dire , c’est qu’avec cette bd on perd son latin, fût-il de messe, mais certainement pas sa curiosité ( même si par moment cette épopée mystique, c’est vraiment de l’hébreu !)

Par , le

Avec cet avant dernier tome ça ne rigole plus, l'action prend un peu le dessus pour finalement bien faire avancer la machine. Ici on se perd un peu moins dans l'étude des vieux bouquins, l'observation des vieilles gravures pour davantage aller sur le terrain ! Convard continue de broder son intrigue, gardant les dernieres surprises pour la fin ! Néanmoins comme un bon joueur d'échec il sait aussi sacrifier quelques pièces pour la bonne cause !
Une série qui sait, malgré une intrigue de plus en plus rudimentaire et lente, devenir de plus en plus palpitante, c'est paradoxale en fait !

Par , le

Les albums de la série LE TRIANGLE SECRET

Nos interviews liées

Entretien avec Didier Convard

Sceneario.com : Nous sommes dans la série des Gardiens du sang, avec le Triangle secret et I.N.RI., doit on parler de saga ou de feuilleton?
Didier Convard : C'est vraiment un feuilleton, depuis le Triangle secret qui est né d'un roman que j'avais écrit il y a une vingtaine d'années et que je n'avais jamais publié.
Sceneario.com : Il a été publié depuis. Didier Convard : Tout à fait, il a été publié depuis, mais je l'ai revisité car la bande dessinée est intervenue entre temps, j'ai du changer quelques axes d'écriture. Ce roman, je l'avais fait lire à Jacques Glénat et c'est lui qui a eu l'idée de l'adaptation en bande dessinée. J'avais un roman de 700 pages, le travail était titanesque. Il y avait plusieurs flashbacks dans le roman, il y en a beaucoup que j'ai traduit dans le triangle secret en quatorze ou quinze pages et puis, il y avait un gros qui était I [...]

Lire la suite ›

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Didier Convard

Sceneario.com: Concernant le Triangle Secret, vous avez réalisé 7 tomes, un one-shot, une deuxième saison est apparue avec INRI qui se terminera avec la sortie du 4° tome en avril prochain, y aura t-il une 3° saison?
Didier Convard: Oui. La troisième saison se rapprochera du Triangle Secret, puisqu'elle se passera du coté des Gardiens du Sang. Le Triangle Secret et INRI raconte l'histoire du coté du Christ, l' histoire des Héritiers du Christ, mais quand j'ai écrit le Triangle Secret il y a une vingtaine d'années, sachant qu'il est sorti en Bande Dessinée qu'en avril 2000, j'avais fait un énorme travail composé de plusieurs chapitres: Le triangle Secret avec INRI qui était dans le triangle Secret, une sorte de flashback du Triangle Secret. Lorsque j'ai adapté le Triangle Secret en Bande Dessinée je me suis aperçu que je n'avais pas assez de place, en accord avec les dessinateurs et l'éditeur, on c'est dit qu'on allait se donner le temps de travailler ensuite sur INRI [...]

Lire la suite ›