LE TOUR DE FRANCE #3 La bataille des nuages

voir la série LE TOUR DE FRANCE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DUPUIS

Genre :

Sport

Sortie :
ISBN : 9791034731367

Résumé de l'album La bataille des nuages

Le Tour de France serait-il aussi palpitant sans ses étapes de montagne ? Elles réservent souvent les moments de spectacle et de suspense les plus intenses de l’épreuve reine du cyclisme. Elles sont le ciment de la légende, faisant vibrer le public dès les premières éditions du Tour de France, il y a plus de cent ans déjà.

Par Legoffe, le 14/10/2018

Notre avis sur l'album La bataille des nuages

Cette série présente l’Histoire du Tour de France, par thèmes. Le tome 3 est dédié aux étapes de montagne, dont il présente certains des plus fameux épisodes. Des combats de géants dans un cadre de géants, qui ont fait la légende du Tour.

La bande dessinée est donc composée de différents récits, chacune faisant quelques pages. Les auteurs ont, essentiellement, choisi des événements ayant plus de 40 ans.

Les plus anciens sont forcément les plus dépaysants et les plus intéressants car ils nous plongent dans les origines du Tour. On voit notamment comment se prépare le Tour 1910, où nous suivons Alphonse Steinès. Il part alors reconnaitre les premiers grands cols que les coureurs affronteront dans l’histoire de la Grande Boucle. Il s’agit notamment du Tourmalet et de l’Aubisque, dans les Pyrénées.

L’ensemble apporte son lot de découvertes et d’anecdotes. Les fans apprécieront aussi l’aspect « reconstitution » avec de jolis dessins retranscrivant le décor, les coureurs, le matériel, époque par époque. L’album rappellera également des souvenirs à nombre de personnes, titillant la fibre nostalgique.

Mais, si vous n’êtes pas un inconditionnel du Tour de France, vous serez aussi, probablement, un peu perdu. Les épisode sont racontés sans que l’on comprenne toujours réellement le contexte.

Le livre manque aussi un peu d’âme car les auteurs n’ont pas le temps, dans ce format, de développer la psychologie des coureurs, ni d’apporter la dramaturgie qui accrochera le lecteur. Or, si les étapes de montagne ont largement contribué à la légende du Tour, c’est bien parce qu’elles offrent des séquences théâtrales. Dans la sueur, les hommes réalisent des exploits ou perdent tout sur les pentes des cols. On le vit chaque année en suivant l’épreuve en direct. Or, cette intensité est absente de la bande dessinée. Il manque ce souffle épique qui serait pourtant le meilleur hommage que l’on puisse rendre à ces impressionnants sportifs.

Par , le

Les albums de la série LE TOUR DE FRANCE

Nos interviews liées

Un expert nous parle de Special Branch

Sceneario.com : : Bonjour Hamo. Ce mois ci voit donc la sortie de Special Branch chez Glénat et dont le scénario est signé Roger Seiter. Mais avant d’aborder ce sujet, peux tu te présenter, nous conter ton parcours et nous dire qui est vraiment Hamo ?
HAMO : Je suis né en 1982 dans une charmante ville Belge du nom de Namur. J'y fais mon petit bonhomme de chemin depuis 28 ans. Dès ma petite enfance, j'ai pris goût au dessin et à la musique. La chance, sans doute, à une famille plutôt ouverte à la culture. J'ai donc commencé l'accordéon diatonique à 6 ans et suis entré aux ateliers créatifs de l'Académie des Beaux-Arts de Namur quelques années plus tard. Vers 14 ans, je montais mes premiers groupes de musique et donnais mes premiers concerts… Mais d'un point de vue scolaire, c'était le dessin que j'avais en ligne de mire. Mes parents m'ont toujours encouragé dans ce sens (ma mère était alors libraire jeunesse), mais il a fallu attendre "d'avoir mon bac" pour entamer réellement des études d'illustration [...]

Lire la suite ›