LE TOMBEAU DE DRACULA #1 Volume 1

voir la série LE TOMBEAU DE DRACULA
Dessinateurs :



Scénaristes :





Coloristes :



Éditions :

PANINI

Genre :

Aventure

Comics

Horreur

Sortie :
ISBN : 9782809491524

Résumé de l'album Volume 1

(Tomb of Dracula (1972) 1 à 31, Werewolf By Night (1972) 15, Giant-Size Chiller (1974) 1 + Giant-Size Dracula (1974) 2 à 4)
Frank Drake vient d'hériter d'une propriété familiale, en Transylvanie. Il décide de se rendre sur place avec sa fiancé Jeanie et son ami Clifton Graves. Il découvre alors qu'il est le descendant du fameux comte Dracula… Au cours de ses pérégrination dans le château, Graves tombe sur le caveau ou se trouve le cercueil du vampire et le libère, par maladresse. Le monstre en profite pour asservir son libérateur et tue un peu plus tard Jeannie. Bien décidé à se venger et mettre fin aux agissement de Dracula, Frank finit par se trouver des allies: Rachel Van Helsing, Quincy Harker et le mystérieux Taj, auxquels viendra se rajouter un peu plus tard, Blade le chasseur de vampire !
Commence alors une course poursuite à travers l'Europe pour contre carrer les plans machiavéliques de Dracula…

Par Fredgri, le 17/11/2020

Notre avis sur l'album Volume 1

S'il y a des séries qui ont marqué les lecteurs de comics des années 70, The Tomb of Dracula figure certainement parmi celles qui ont rassemblé au fil des années le plus de fans.
Car, pour la première fois, le véritable "héros" n'était autre qu'un "méchant", et qui plus est, LE méchant par excellence, Dracula lui même !

Au fur et à mesure que les épisodes se succèdent, les scénaristes, et plus particulièrement Marv Wolfman qui arrive au 7, vont donc installer un cadre très précis qui se rapproche des ambiances des films de la Hammer, tout en se référant régulièrement au livre de Bram Stoker. Mais le succès de la série va aussi venir de la régularité de Gene Colan qui va œuvrer dès le début, principalement encré par Tom Palmer, formant ainsi un duo qui va marquer l'histoire. Ensemble, ils vont insister sur le côté brumeux de ces atmosphères nocturnes, sur les mouvements de cape du vampire, sur les regards, les ombres inquiétantes qui se faufilent deçi delà… Nous sommes bel et bien en plein film d'horreur et Colan était définitivement le dessinateur idéal pour nous happer dans ces récits !

L'autre point important de ce volume, c'est le sentiment de glisser dans un récit en flux tendu tout du long, extrêmement prenant, captivant même ! Et bien que Wolfman réutilise tous les codes du genre, qu'il les applique au feuilleton, mais que cela reste malgré tout assez convenu, on n'en lâche pas une miette. Et c'est d'autant plus plus fort que Dracula n'est pas réellement le symbole même du personnage ultra original, et encore moins dans cette version qui colle très fidèlement aux archétypes présentés dans les films !
C'est un méchant qui ne rêve que de régner sur une foule d'esclaves dévoués, en suçant le plus de sang possible… Ni plus ni moins !

Les scénaristes vont très vite axer les récits autour du vampire lui même, reléguant la plupart du temps Frank et ses acolytes au rang de personnages secondaires. On découvre ainsi un immortel qui s'interroge sur ce monde ou il évolue désormais, qui se demande comment il peut ressusciter la femme qu'il aime, comment pouvoir continuer de chasser en essayant de mettre un terme aux agissements de ses ennemis. L'écriture est assez habile, même si je trouve que souvent ça manque de profondeur, de relief. Mais c'est tellement compensé par le souffle qui habite ces planches !

N'oublions pas non plus que la série date du début des années 70, une période ou les éditeurs de Marvel étaient globalement tous des scénaristes amateurs de littérature populaire. Et cela se ressent vraiment dans les textes (il suffit de relire ces séries qui étaient liées à l'horreur, aux créatures étranges, même chez DC, comme par exemple les Swamp Thing de Wein…), une forte tendance à faire du littéraire, sans pour autant faire dans le remplissage inutile !

Alors, aujourd'hui, presque 45 ans après leur parution, on se rend bien compte que ces épisodes de la Tombe de Dracula n'ont pas pris une ride, qu'ils gardent toujours cette dynamique incroyable !
36 épisodes pour un volume omnibus qui se savoure !!!

Très conseillé !

Par , le

Les albums de la série LE TOMBEAU DE DRACULA