LE TESTAMENT DU DOCTEUR M #2 Les trois lumières

voir la série LE TESTAMENT DU DOCTEUR M
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Série B

Genre :

Policier

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782756013985

Résumé de l'album Les trois lumières


L'inspecteur de police Lotte Habou pédale, si l'on peut dire, en pleine choucroute. Marquée profondément par la disparition de son collègue François Monge et hantée par les souvenirs douloureux de sa mère, elle semble totalement désorientée dans sa chasse à celui qui dézingue sordidement en signant de la lettre M. Le M en question, Thomas de son prénom, toujours atteint d'amnésie, poursuit de son côté, en compagnie de la libraire Aude Mignard, ses investigations quant à la découverte de l'énigmatique prologue d'un film de Fritz Lang. Qu'est-ce qui peut bien lier ces deux affaires autour desquelles rôdent des personnages singuliers tels le mystérieux Roth ou par ailleurs le clan des araignées, déterminés à ne pas faciliter les recherches ? Mais qui sait si de ce mal qui ronge certains individus ne va pas jaillir la lumière !
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Les trois lumières


Les deux enquêtes parallèles, l'une réalisée par un amnésique au passé à déterminer, et l'autre par un flic renfrogné et décalé, se poursuivent en cet album qui met la barre haute eu égard à la tension et la noirceur ambiante. En effet, alors que le premier épisode ébauchait quelque peu la problématique de l'évasion du patient Tomas M et d'un début d'effusion sanglante, ce deuxième opus lâche chichement quelques pistes quant aux origines de Thomas M et à la concrétisation des recherches engagées par Lotte.

Certes, en cet opus, et c'est là son originalité majeure, Jean-Pierre Pécau fait le lien avec des affaires criminelles qui ont réellement existé de telle manière qu'il donne un peu plus de poids à sa fiction. La théorie qu'il développe au travers du libraire spécialisé dans les tueurs en série est bien montée et donne une envergure encore plus mystérieuse aux investigations policières.

Par ailleurs, quelques bribes sont libérées quant à l'enfance traumatisante de Lotte et engendre une sympathie supplémentaire à l'encontre de ce personnage acariâtre, proche du délabrement psychologique et métabolique. Ses réactions acerbes incessantes témoignent d'un conflit interne que l'on perçoit particulièrement et dont les effets néfastes sont atténués par l'intervention bienveillante de son docteur et ami.

Bien que la quête de M plonge lugubrement dans les abysses du snuff-movie, le mystère concernant le film de Fritz Lang et de fait, le passé de l'amnésique, est encore entier et ne trouvera son explication que dans le prochain et dernier tome. Bien sûr, on discerne déjà, dans cette affaire morbide, l'un des responsables d'un tel chaos mais pas suffisamment pour en connaître la réelle motivation.

Damour tire son épingle de son jeu graphique et nous en met plein la vue quant à ses planches baignant dans une ambiance sombre. Ayant fait évoluer son trait caractéristique de sa série "Nash", il réalise des dessins fortement explicites pour camper les ambiances pesantes et mystérieuses. Son trait noir et multiple est maîtrisé avec soin et se découvre dans une profusion de hachures qui donne le relief adéquat. On pourra également saluer le gros travail de colorisation qui va de pair avec celui du dessinateur et qui relève judicieusement certains personnages ou actions.

"Les trois lumières" est la suite parfaitement orchestrée d'une saga emplie d'une noirceur qui n'a pas fini de vous faire faire des cauchemars si vous n'êtes pas protégé contre le mal personnifié.
 

Par , le

Les albums de la série LE TESTAMENT DU DOCTEUR M

Nos interviews liées

Fred Duval, Jean Pierre Pécau

Rencontre avec Fred Duval et Jean Pierre Pécau qui nous présentent l'Inspecteur Spadaccini


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Sébastien Damour

Sceneario.com: Sébastien Damour, comment êtes-vous arrivé sur se 7° tome de Pandora Box?
Damour: Je suis arrivé le dernier sur la Série Pandora Box par l'entremise de Roland Pignault qui m'avait contacté courant 2003 en me disant qu'il restait un album à faire, l'auteur pressenti s'étant décommandé. Connaissant Sébastien Gnaegig, en charge de la collection Empreinte(s) à l'époque, j'étais le dernier auteur "recruté" par ce dernier. Je me mis à la réalisation de l'album courant 2005, ayant auparavant le Nash tome 9 à réaliser.

Sceneario.com:Avez-vous pu tout de même choisir l‚un des album à dessiner de cette série?
Damour: Arrivant bon petit dernier, il n'y avait plus le choix. Je me suis vu proposer le septième album de la série, "La Colère", traitant du thème des armes bactériologiques, thème qui me convenait bien d'ailleurs [...]

Lire la suite ›

DAMOUR

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas?
DAMOUR:
Je m'appelle Sébastien TESSIER, 30 ans, mon pseudo est DAMOUR, nom de jeune fille de ma mère, nom qui a une grande importance à mes yeux.
je suis dessinateur de BD depuis 6 ans sur la série Nash chez Delcourt (7 tomes parus) et un tome du Silence de la Terre dans la Transgenèse paru aux Humanoides associés.

SCENEARIO.COM:Comment avez vous démaré sur le pojet de Nash?
DAMOUR:
Grâce à Didier Crisse (merci encore Didier !), j'ai rencontré à Angoulème en 1994 Fred Blanchard, Olivier Vatine et Guy Delcourt qui ont été intéressés par mon graphisme. Ils m'ont ensuite mis en contact avec Jean-Pierre Pécau qui a retravaillé et largement enrichi l'embryon de scénario que j'avais à l'origine.la maturation du premier tome fut lente, il y eut beaucoup de mises au point et finalement le tome 1 sortit en février 1997 [...]

Lire la suite ›