Le Syndrome [E]

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PHILEAS

Genre :

Adaptation

Polar

Sortie :
ISBN : 9782491467005

Résumé de l'album Le Syndrome [E]

Deux affaires, au premier abord sans aucun lien, mais qui vont permettre au lieutenant Lucie Henebelle et au commissaire Franck Sharko de se rencontrer pour la première fois !
Tout d'abord un étrange film contenant des images subliminales de torture et ensuite cinq corps mutilés retrouvés ensevelis dans un chantier ! Chacun de leur côté, Lucie et Franck enquêtent puis découvrent qu'il y aurait bien un lien, plongeant dans l'horreur de l'après guerre et certaines expériences psychologiques des plus extrêmes… !

Par Fredgri, le 24/08/2020

Notre avis sur l'album Le Syndrome [E]

Lucie Henebelle et Franck Sharko sont deux personnages récurrents de Franck Thilliez et Le Syndrome [E] signe leur première rencontre autour d'une série de meurtres horribles, mettant en scène la violence dans ce qu'elle a de plus abjecte !

Sylvain Runberg propose avec cet album une assez intéressante adaptation, très bien rythmée et très claire. Certes, on devine des coupes deçi delà vis à vis du roman initial, mais cela ne se remarque pas plus que ça à la lecture ! On est ainsi pris par le récit, par cette enquête qui se révèle de plus en plus glauque, voir même pleine de surprises et qui nous happe du début à la fin, sans répits !
Il faut dire que la base de Thilliez est particulièrement efficace, avec cet entremêlement d'affaires qui finalement se complètent en révélant des aspects de l'enquête qui font frissonner au fur et à mesure que l'on progresse !

Malgré tout, on reste dans un travail d'adaptation qui manque un peu de personnalité. Certes c'est prenant, mais l'écriture de Runberg ne fait pas non plus d'éclat ! De même que le graphisme de Luc Brahy qui s'en tire très bien, sans pour autant époustoufler par une mise en scène qui aurait pu être un chouilla plus audacieuse, par exemple !

Il en ressort tout de même un bon album polar, très efficacement mené, il faut bien le reconnaître !

Derrière cette nouveauté, nous retrouvons la jeune structure éditoriale Philéas, regroupement de Jungle et du groupe Edi8, qui annonce une série d'albums adaptés de grands romans. Le programme est néanmoins alléchant, avec du Bussi, du Barjavel, du Levy… 10 albums par an à partir de 2021 ! Il va donc falloir surveiller tout ça de plus près !

En attendant, profitons de ce premier volume, en espérant avoir la suite [Gataca]…

Par , le

Nos interviews liées

Interview de Luc Brahy

Sceneario.com : Bonjour Luc. Avant toute chose, peux tu te présenter et nous conter ton parcours avant d’arrivée dans le monde la bande dessinée ?
Luc Brahy : J’ai eu plusieurs trajectoires dans mon parcours… on va dire que j’ai eu mon premier album de BD entre les mains a deux ans et demi (c’etait Tintin au Tibet et je l’ai dechiré)… je me sens en dette envers la BD depuis ce temps là.
Sceneario.com : Ta carrière débute avec Zoltan, je crois bien. Puis, tu te lances dans la série Imago Mundi. Quels souvenirs gardes-tu de cette période ?
Luc Brahy : Mon tout premier album était NEW YORK DRINK, une auto edition dans un style proche de MUNOZ ET SAMPAYO… c’est du collector, ca. Puis oui, ZOLTAN avec dejà Frank Giroud, suivi d’Imago mundi, de Climax et de tout le reste… [...]

Lire la suite ›

Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital tome 4

Pourquoi avoir choisi des diplomates comme personnages principaux ? Sylvain Runberg : Des personnages principaux qui ont pour mission d’éviter que des conflits ne surviennent ou dégénèrent plutôt que d’en être les éléments déclencheurs était une ligne directrice qui nous semblait assez originale. Cela n’empêche d’ailleurs pas l’apparition de conflits très graves dans nos récits, bien au contraire. Et pour la petite histoire, un diplomate français, lecteur d’Orbital, nous a envoyé un mail où il nous disait que notre manière d’aborder le sujet, même dans le cadre d’un univers imaginaire, était assez juste. Comme quoi, Science Fiction et réalisme font aussi bon ménage. Allez-vous revenir en détail sur la guerre Humains/Sandjarr évoquée à de nombreuses reprises dans la série ? Sylvain Runberg : C’est tout à fait envisageable mais je n’en dirais pas plus pour le moment [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg

Sceneario.com : Bonjour Sylvain ! Tu es scénariste de bandes dessinées, qu’est-ce que représente pour toi l’écriture ?
Sylvain Runberg : Une passion avant tout, même si elle est apparue assez tardivement, et par accident. J’ai commencé à écrire en 2002 à l’âge de 31 ans, pendant un arrêt de travail de plusieurs mois…suite à un accident justement. Et depuis 2004, c’est devenu mon métier. Sceneario.com : Dans tes albums tu ne te cantonnes pas à un seul genre, SF, fantastique, aventure, chronique sociale, humour, jeunesse… Tu peux nous en dire un peu plus ?
Sylvain Runberg : Ca reflète simplement mes goûts. Et c’est aussi un plaisir que de choisir la variété dans le domaine de l’écriture. Pourquoi se priver si l’envie est là ? En revanche, quelque soit le type d’univers, mon approche reste la même. Partir des personnages et essayer de les rendre crédibles, peu importe s’il s’agit d’étudiants à Londres en 1991, de diplomates aliens sur une planète imaginaire dans un futur lointain ou de guerriers Cimmériens parcourant les steppes asiatiques il y a 3500 années de cela [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital

Sceneario.com : bonjour, tout d’abord, la traditionnelle question : Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Sylvain Runberg : j’ai commencé à lire très tôt, des romans, des ouvrages concernant l’Histoire en général, et évidemment de la Bande Dessinée. Niveau études, j’ai un parcours en Arts Plastiques pour le lycée et en Histoire politique contemporaine pour l’université. Niveau professionnel, j’ai travaillé quelques années dans une librairie à Aix-en-provence, puis j’ai rejoint les Humanoïdes Associés pour travailler dans l’édition. C’est pendant cette période, en 2001, que j’ai eu un accident qui m’a immobilisé pendant plusieurs mois. Cette inactivité m’a amené à réfléchir à des scénarios et j’ai commencé à écrire des histoires courtes [...]

Lire la suite ›