Le Specimen

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

RUE DE SEVRES

Genre :

Fantastique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782369816751

Résumé de l'album Le Specimen

Sibérie, le désert de Ryn ou se trouve le centre Rynpeski. Les condamnés à mort y servent de cobayes, dans le plus grand des secrets.
Ce jour là, un homme va se faire exécuter. Tout se passe bien, jusqu'au moment où le centre est dans le noir, un black out total. Lorsque la lumière revient, c'est un autre corps qui se trouve sur la table d'execution, mort. Ce corps est mis de côté. Les officiels essaient de comprendre ce qui s'est passé. Puis, le mort revient à la vie, ce qui intrigue encore plus le personnel du centre. Le docteur Irina Danko semble être la seule qui porte intêrét aux yeux de cet étranger. Mais qui est il ? D'où vient il ? Pourquoi est il là ? Les cauchemars que fait Irina sont-ils liés à lui ?

Par Berthold, le 22/01/2019

Notre avis sur l'album Le Specimen

Après Balles Perdues et Corps et Âmes, Rue de Sèvres publie le nouvel album tiré d'une histoire imaginée par le réalisateur de 48 heures, des Guerriers de la Nuit, Walter Hill.
Matz s'occupe de la traduction et de l'adaptation. Quand à Julen Ribas, il se charge de mettre tout cela en images.

Spécimen est un bon thriller, matiné de fantastiques. Un huis clos qui donne le frisson, qui inquiète et qui donne envie de connaitre la vérité. Croyez moi, vous n'allez pas être déçu par ce récit étonnant et surprenant.
Jusqu'au bout, les auteurs nous mènent en bateau, en nous aiguillant vers de fausses pistes pour mieux nous conduire vers ce final réussi et très surprenant.
Hill et Matz font un bon boulot pour nous prendre dans cette histoire. Et, comme Irina, comme les autres résidents du centre, nous voulons en savoir davantage sur cet inconnu.
Le scénario est costaud, le sujet est casse-gueule, mais les auteurs s'en sortent haut la main.

Quand à Julen Ribas, son trait reste efficace. Il y a un air de manga et de comics dans son style, tout en gardant l'esprit franco-belge. Il aurait pu mettre un peu plus de noirceur par moment, pour mettre les lecteurs un peu plus dans l'atmosphère particulière de l'intirgue. Néanmoins, il s'en sort plutôt bien et nous offre un travail à la hauteur du récit.
Un très bon récit qui mérite votre attention.

 

Par , le

Nos interviews liées

Matz et Jacamon pour le 11° tome de la série

Entretien avec MATZ et Luc JACAMON pour le tome 11 du TUEUR (Editions casterman) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Aubert
Images et son et montage: Mat et Olivier
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Interview de Luc Jacamon et Matz auteurs du Tueur et de Cyclopes chez Casterman.

Jacamon Matz
envoyé par SCENEARIO [...]

Lire la suite ›

Matz scénariste d'un Tueur...

Sceneario.com: Bonjour, pourrais tu te présenter en quelques mots ? Comment as tu rencontré Jacamon?
MATZ : Très simplement par un ami commun, qui voulait aussi se lancer dans la bd. En fait, j'ai fait des essais avec eux deux, mais Luc était clairement extrêmement motivé, et talentueux. Il était pressé de démarrer, et on a foncé sur le Tueur dont j'avais déjà écrit le synopsis, et auquel je pensais depuis longtemps. Pour ce qui est de me présenter, il n'y a pas grand chose à dire. Je vis à Paris, j'ai deux enfants, je sillonne les rues en scooter, je travaille, une vie plutôt normale, quoi.

Sceneario.com: Quelle est votre façon de travailler : vous vous voyez beaucoup, vous utilisez internet?
MATZ : Non, nous sommes plutôt old school. Je travaille de mon côté le scénario, et je donne à Luc un scénario entièrement découpé planche par planche, écrit à la main sur des feuilles de papier, comme au bon vieux temps.

Sceneario [...]

Lire la suite ›