LE SCORPION #3 La croix de pierre

voir la série LE SCORPION
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Action

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 2871294631

Résumé de l'album La croix de pierre

Le pape à été assassiné, le cardinal Trébaldi s'assure la succession à coup de couteaux et de poisons... Mais un homme connaît le véritable assassin du pape : Le Scorpion... Persuadé que celui-ci est son père, le Scorpion va tout faire pour faire éclater la vérité sur la sombre affaire. La liste de ses ennemis mortels va d'ailleurs s'allonger avec le mystérieux Seigneur Rochman... Pour Trébaldi la victoire est proche, tant de mystères demeurent pourtant...

Par M@t, le NC

Notre avis sur l'album La croix de pierre

Une vraie petite perle ! Cette album est une merveille ! Les dessins, décors et costumes sont sublimes et l'histoire ne perd rien de son rythme infernal ! Le Scorpion est véritablement "class" dans cette album, le scénario change et ne semble pas tourner en rond, le Scorpion change de statut : il n'est plus un simple braconnier et profanateur de sépulture il devient un "Zorro" défenseur de la vérité ! Mais bien sûr, sans jamais faire du déjà vu ! Je dis bravo de toutes ma voix à ces auteurs virtuoses de la bande dessinée (c'est mon avis, hein !)... Je dis à lire, lire et relire (je l'ai lu 2 fois en...euh...2 jours ! ;o) et bien sûr à acheter !!! Sublime !

Par , le

Les albums de la série LE SCORPION

Nos interviews liées

Desberg et Queireix

Entretien avec Desberg et Queireix pour "MISS OCTOBRE" aux Editions LE LOMBARD durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Olivier
Images, son: Olivier et Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Interview vidéo d' Enrico MARINI à la galerie du 9° Art

Interview vidéo d' Enrico MARINI à la galerie du 9° Art, réalisée en Octobre 2009.
Interview réalisée par FEF pour Sceneario.com. [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Enrico Marini

Sceneario : Comment êtes-vous venu à la bande dessinée ?
Marini :
J'habite dans la Suisse alémanique et la bande dessinée ne fait pas partie de la culture. J'ai eu beaucoup de chance d'avoir une famille italienne et d'avoir passé beaucoup de mes vacances en Italie. J'aimais les bandes dessinées et ma grand-mère m'en achetait. Je lisais des fumetti (petits recueils en noir et blanc italiens). J'achetais aussi des Superman et des Batman dans les kiosques.

Je n'ai découvert la bande dessinée franco-belge qu'à l'âge de 12/13 ans, à part Astérix et Tintin que je connaissais depuis longtemps et qui faisaient partie de mes préférés, bien avant les comics. C'étaient des classiques on les trouvait même en Allemagne.

Je dessinais aussi de mon côté parce que j'aimais les dessins animés japonais. Je les suivais, un peu, par le club Dorothée qui était aussi diffusé en Suisse et j'essayais de recopier ce que je voyais [...]

Lire la suite ›