Le sauveur

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782756081045

Résumé de l'album Le sauveur

(Savior 1 à 8)
Alors qu'elle rentre d'une série de conférences, la journaliste Cassandra Hale assiste au crash très spectaculaire d'un avion, sur une route près de Damascus, une petite ville américaine, dans l'Oregon. En se rapprochant elle voit un homme apparaître, nu, il tient dans ses bras une enfant qui était à bord, elle vit encore. Visiblement sans passé ni identité ni mémoire, il semble doté de pouvoirs quasi-divins. Tous s'interrogent sur les raisons de cet accident, de la présence de cet inconnu, sur le sens de cette apparition...

Par Fredgri, le 15/06/2017

Notre avis sur l'album Le sauveur

Cette mini-série nous raconte donc les effets d'une mystérieuse apparition juste après le crash d'un avion en pleine campagne américaine ! Bien sur, on ne peut que penser au parallèle extrêmement peu subtil avec Jésus, mais je pense que bien au delà de ça, le propos concerne bien plus les méandres de la pensée humaine et sa capacité à imaginer, extrapoler ou simplement fabuler sur la moindre info qui se présente. On l'a vu avec ces histoires, plus ou moins authentifiées d'ailleurs, d'attaques terroristes...

Ici, donc, les auteurs s'interrogent sur ce besoin que l'on a de vouloir s'informer à tout prix, sans nuance, d'orienter ces informations dans le sens que l'on veut. Ainsi, cet inconnu, sans passé, qui disparait rapidement, ne dit rien de véritablement révélateur, il laisse aux autres le soin de combler par eux même les trous de cette réalité, d'interpréter, quitte à remplir tout ça de leurs propres espoirs vains, et c'est en ça que c'est intéressant... !
Et c'est un peu le propre du scénario de McFarlane et d'Holguin qui livrent ici un récit assez lent, qui ne révèle rien de particulier, qui ne fait que suivre les divers points de vue des uns et des autres, sans prendre de parti ! Ce qui donne l'impression de lire, tout du long, un scénario d'introduction qui peine à se lancer pour de bon ! Même s'il reste captivant et intrigant !

Toutefois, à part quelques personnages "secondaires" comme Malcolm, Cassandra ou Nat, le reste manque de caractérisation ! Cela ne gène en rien à la lecture qui est entièrement concentrée sur le mystère qui entoure ce crash et sur deux ou trois autres micro-intrigues, comme ces manifestants qui prônent la haine de Dieu ou encore les hésitations spirituelles de Malcolm !

Mais le plus impressionnant, à mes yeux, reste encore le graphisme informatique de Clayton Crain qui livre ici un excellent travail sur les matières, sur la lumière. C'est très vivant et expressif, avec assez régulièrement de très bonnes planches. Magnifique !

Un bon album qui se lit agréablement et qui a le mérite de poser quelques questions assez intrigantes !

Par , le