LE ROYAUME DE BOREE #3 Tristan

voir la série LE ROYAUME DE BOREE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Adaptation

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756039428

Résumé de l'album Tristan

Fin 1999, le professeur Kleinkrutzwald a eu de nouvelles informations concernant le "petit homme" et l'histoire des Pikkendorff, grâce à un livre : "Lozenges and Stars" du sénateur Souzda. Ainsi, il a retrouvé la trace de ce "petit homme" lorsque Napoleon allait quitter Moscou en flammes et que le général Tristan de Pikkendorff, le petit-fils de Frantz, qui avait servi avec honneur et bravoure l'empereur, à la tête d'une brigade de Valduzia, devait faire route vers chez eux pour affronter les russes qui menace de représailles le Grand-Duché de Valduzia...

 

Par Berthold, le 10/05/2014

Notre avis sur l'album Tristan

Tristan, le troisième volume du Royaume de Borée, second cycle de la saga Pikkendorff, conclut cette aventure.
Jacques Terpant qui nous a enchanté depuis le premier tome de Sept Cavaliers (qui constitue le premier cycle de la saga Pikkendorff), adapté de l'oeuvre de Jean Raspail, met un terme à cette aventure avec un tome fort réussi, magnifique et dont nous aurions aimé en lire plus.

Tristan se focalise sur la personnalité du fameux "petit homme" que nous croisons à diverses périodes de l'histoire des Pikkendorff. Ainsi, nous nous retrouvons lors de la période napoléonienne, lors de la retraite de Russie avec le devoir du général Tristan de Pikkendorff qui, avec sa brigade, doit rentrer dans son pays pour éviter la représaille des russes. Nous assistons à un terrible affrontement entre son armée et une troupe de cosaques bien plus nombreux. Puis, Jacques Terpant, par le biais du professeur Kleinkrutzwald nous raconte un pan de l'histoire du chemin de fer, en 1873, avec le rapport de l'ingénieur de la compagnie la Transboréal, avant de nous entrainer à la fin de la seconde guerre mondiale pour nous présenter l'action de la doctoresse et capitaine Véra de Pikkendorff. Et à chaque fois, le "petit homme" est bien là, jouant un rôle important. Mais ce troisième tome s'intéresse surtout au professeur Kleinkrutzwald dont nous apprennons l'histoire et les origines.
Terpant signe là un récit touchant et chargé émotionnellement. Un récit fort et poignant.

Graphiquement, il réalise une nouvelle fois un travail remarquable. Son trait n'a jamais vacillé. Il a toujours su garder le cap et nous offrir des planches d'une rare beauté. Les paysages sont magnifiques. Il nous offre aussi des moments forts ou spectaculaires comme avec la bataille entre la Brigade de Pikkendorff et les cosaques. Les couleurs font partie intégrante du récit. Jacques Terpant sachant associer avec talent chaque teinte au ton de l'histoire.

Tristan conclut en beauté la saga Pikkendorff. En attendant de le retrouver lors de son prochain projet, je vous invite, si ce n'est déjà fait, à vous plonger dans la saga Pikkendorff. Une aventure et une lecture différente et passionnante.

 

Par , le

Les albums de la série LE ROYAUME DE BOREE

Nos interviews liées

Entretien avec le cavalier Jacques Terpant, explorateur du Royaume de Borée

Sceneario.com : Bonjour Jacques. Un an après en avoir fini avec l’aventure des Sept cavaliers, te voilà de nouveau en compagnie des Pikkendorf avec ce premier tome (sur quatre) du Royaume de Borée. Es tu devenu le chroniqueur officiel de cette famille ? Ou simplement, as-tu eu envie de revenir sur cet univers imaginé par Jean Raspail et en faire partager le voyage aux lecteurs ?
Jacques Terpant : Effectivement ,je deviens une sorte de chroniqueur officiel,disons qu'à la fin de sept cavaliers, je n'avais pas l'impression d'avoir fait le tour du sujet.Jean Raspail qui n'intervient pas dans mon travail ,était enthousiaste sur le résultat et m'a dit que tout ce qu'il avait écrit était à ma disposition. Mon choix s'est porté sur le Royaume de Borée,dont l'univers me paraissait me correspondre et s'adapter à la BD. La famille Pikkendorff traverse son œuvre,ce sont parfois des personnages principaux comme dans sept cavaliers avec Silve de Pikkendorff,ou dans le Royaume [...]

Lire la suite ›

Interview du Cavalier numéro 9 : Jacques Terpant

SCENEARIO.COM : Bonjour Jacques. Ce premier septembre 2010 voit la sortie du troisième (et dernier tome) de la série Sept Cavaliers. Avant d’aborder ce sujet, peux-tu nous présenter Jacques Terpant ? Qui est donc cet auteur ?
Jacques Terpant : Un auteur Tardif, je dirai, car j’arrive sur le tard avec le statut d’auteur complet ,pendant des années ,j’ai fait soit, une carrière de dessinateur (avec Bonifay) où d’illustrateur dans la pub ,cette activité m’a pris beaucoup de temps,Je pouvais parfois rester 4 ou 5 ans sans faire un album, il y a un moment ou j’ai dû faire un choix, j’ai pensé qu’il valait mieux laisser derrière moi des livres, plutôt que des plaquettes publicitaires, et je m’y suis mis, c’est sept cavaliers. Ce qui est amusant c’est que Jean Raspail a connu le même processus en écrivant son premier Roman à 45 ans [...]

Lire la suite ›