LE ROYAUME DE BOREE #2 Henrick

voir la série LE ROYAUME DE BOREE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782756030685

Résumé de l'album Henrick

Le grand-duc August IV de Valduzia est obnubilé par la Borée. Il a lancé une grande campagne vers ces terres inconnues, mais il n'y a pas eu de résultat. Le capitaine Henrick de Pikkendorf fait son rapport sur sa dernière mission. Il raconte la disparition de quelques uns de ses hommes, il a aussi ramené un javelot primitif. Cet objet redonne espoir au grand-duc qui propose une nouvelle expédition au capitaine. Ce dernier accepte et pour la mener à bien, il démissionne de l'armée et recrute une douzaine d'hommes pour l'accompagner. Le voilà reparti vers la Borée, vers ces terres où il croisera peut-être une nouvelle fois le petit homme...

 

Par Berthold, le 08/01/2013

Notre avis sur l'album Henrick

Avec Henrick, nous revoilà embarqué dans une nouvelle expédition vers le Royaume de Borée.

Je dois bien vous avouer qu'à chaque nouveau titre de cette saga conçue par Jacques Terpant sur une adaptation de l'oeuvre de Jean Raspail, je sais que je vais être embarqué vers l'aventure, la vraie, celle avec le grand A !
Henrick est le second volume du second cycle qui fait suite à Sept Cavaliers.

Il y a pas à dire, Jacques Terpant sait nous placer dans l'ambiance, dans l'atmosphère inquiétante et fascinante de la Borée. Ce second opus nous montre l'obstination d'un homme et les mystères que peuvent cacher cet endroit.
Et oui, elle nous réserve de bien belles surprises cette Borée.

Terpant met en scène des personnages savoureux pour accompagner Henrick. Chacun y apporte sa personnalité, son caractère. L'auteur sait apporter le petit plus qu'il faut à ses "héros". Il y a ce guide qui s'inspire de l'acteur amérindien Wes Studi, dont vous pouvez aussi admirer le portrait sur la belle couverture de ce tome. Le fait de donner les traits de l'acteur à ce personnage ajoute une autre dimension au récit. Cela sent le cinéma, le grand spectacle. C'est vrai que ça ferait aussi un bon film.

J'apprécie aussi la façon de raconter l'histoire de Terpant. Cela donne plus de véracité à cette aventure.

Une nouvelle fois, je reste sans voix devant la beauté de ces planches. L'artiste a su, grâce à un beau choix de couleurs accueillantes ou bien inquiétantes, nous entrainer dans l'aventure. En fait, en regardant bien, les couleurs les plus agréables, les plus accueillantes sont celles de la forêt, de ces paysages enneigés, de la Borée alors que celles qui semblent peu chaleureuses sont celles où Henrick rentre chez lui. Oui, Jacques Terpant a su utiliser à bon escient sa palette de couleurs.

J'aime beaucoup aussi cette scène de mer vers la fin avec ce navire qui pêche la baleine et qui donne un air de Melville ou de Conrad à cette saga.

Henrick est un nouveau tome qui montre que Le royaume de Borée est un second cycle fort réussi. J'attends déjà avec impatience le prochain tome qui, peut être, nous en dira plus sur cet endroit. En attendant, n'hésitez pas à lire ce tome ainsi que le précèdent ! L'aventure vous y attend à chaque coin de page !

 

Par , le

Les albums de la série LE ROYAUME DE BOREE

Nos interviews liées

Entretien avec le cavalier Jacques Terpant, explorateur du Royaume de Borée

Sceneario.com : Bonjour Jacques. Un an après en avoir fini avec l’aventure des Sept cavaliers, te voilà de nouveau en compagnie des Pikkendorf avec ce premier tome (sur quatre) du Royaume de Borée. Es tu devenu le chroniqueur officiel de cette famille ? Ou simplement, as-tu eu envie de revenir sur cet univers imaginé par Jean Raspail et en faire partager le voyage aux lecteurs ?
Jacques Terpant : Effectivement ,je deviens une sorte de chroniqueur officiel,disons qu'à la fin de sept cavaliers, je n'avais pas l'impression d'avoir fait le tour du sujet.Jean Raspail qui n'intervient pas dans mon travail ,était enthousiaste sur le résultat et m'a dit que tout ce qu'il avait écrit était à ma disposition. Mon choix s'est porté sur le Royaume de Borée,dont l'univers me paraissait me correspondre et s'adapter à la BD. La famille Pikkendorff traverse son œuvre,ce sont parfois des personnages principaux comme dans sept cavaliers avec Silve de Pikkendorff,ou dans le Royaume [...]

Lire la suite ›

Interview du Cavalier numéro 9 : Jacques Terpant

SCENEARIO.COM : Bonjour Jacques. Ce premier septembre 2010 voit la sortie du troisième (et dernier tome) de la série Sept Cavaliers. Avant d’aborder ce sujet, peux-tu nous présenter Jacques Terpant ? Qui est donc cet auteur ?
Jacques Terpant : Un auteur Tardif, je dirai, car j’arrive sur le tard avec le statut d’auteur complet ,pendant des années ,j’ai fait soit, une carrière de dessinateur (avec Bonifay) où d’illustrateur dans la pub ,cette activité m’a pris beaucoup de temps,Je pouvais parfois rester 4 ou 5 ans sans faire un album, il y a un moment ou j’ai dû faire un choix, j’ai pensé qu’il valait mieux laisser derrière moi des livres, plutôt que des plaquettes publicitaires, et je m’y suis mis, c’est sept cavaliers. Ce qui est amusant c’est que Jean Raspail a connu le même processus en écrivant son premier Roman à 45 ans [...]

Lire la suite ›